News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Le Mouvement du 20 février divisé sur la rencontre avec la Commission de révision constitutionnelle

Les jeunes du 20 février n’émettent plus sur la même longueur d’ondes. Du moins en ce qui concerne leur participation aux consultations de la Commission ad hoc sur la révision de la constitution. Une partie des jeunes a décidé de répondre à l’invitation de la CCRC, alors que l’autre dit boycotter cette rencontre, car ne reconnaissant pas la légitimité démocratique de la Commission. Une série de manifestations est prévue jusqu’au 1er mai.

L’appel de la Commission consultative de révision de la constitution (CCRC) divise les jeunes du Mouvement du 20 février. Le 16 avril, date à laquelle ils sont invités à aller faire parvenir leurs propositions à la Commission, seule une partie d’entre eux devrait s’y rendre. L’autre camp ayant préféré  boycotter cette rencontre. Et pour cause : ils ne reconnaissent pas la « légitimité démocratique » de la structure sortie de terre juste après le discours royal du 9 mars. « Une Commission qui n’obéit pas à la volonté populaire », font-ils savoir dans un communiqué publié ce mercredi (6 avril). Ils précisent que ceux parmi les jeunes du 20 qui se rendront devant la commission n'y seront pas au nom du Mouvement.

Boycotter, manifester

Le communiqué précise déjà un programme d’action durant le mois en cours, jusqu’au 1er mai. Dés ce vendredi 8 avril, qui coïncide avec l’ouverture de la session printanière du Parlement, un sit-in est prévu devant le siège du pouvoir législatif marocain pour exiger sa « dissolution et la démission du gouvernement ». Les deux autres rendez-vous majeurs, sont programmés les 24 avril et le premier jour du mois prochain. La première manifestation devrait être un remake des grandes marches du 20 février et 20 mars, alors que le 1er sera l’occasion de battre le macadam avec les syndicalistes lors de la fête des travailleurs.

Débat public

Pendant ce temps, l’autre partie, composée essentiellement des jeunes des partis de la gauche et de membres d’associations, prépare son face-à-face avec Menouni. Mais, à une seule condition, et pas des moindre : « que la rencontre soit retransmise en direct à la télévision », impose Montassir Sakhi, contacté dès le lundi dernier par les membres de la Commission ad hoc. Cette exigence plus qu’embarrassante est à l’étude du côté des constitutionnalistes, ajoute le jeune usfpéiste qui ne craint aucune incidence des discordances de vues actuelles, sur le Mouvement. Car répète-t-il, « ce n’est pas une association, donc pas structuré ». Normal donc que ces divergences apparaissent, laisse-t-il suggérer.

Ordre du jour

Les points qu’ils devront défendre correspondent aux revendications répétées par le Mouvement depuis sa création juste après la chute de Ben Ali chez le voisin tunisien : « Monarchie parlementaire », « un roi qui règne mais ne gouverne pas ». D'autres revendications sont devenues plus nuancées, comme par exemple de « limiter la Commanderie des croyants aux seuls questions religieuses », de même que « la suppression de la deuxième chambre du Parlement » ainsi que « la nomination des Walis par le premier ministre ».

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
Quel menteur!
Auteur : freemaroc
Date : le 12 avril 2011 à 05h29
Une persone qui a vecu en France (??), et qui vient au maroc et demande au gens de fermer la gueul...
MON OEIL!
Elle est belle cella/

J'adore mon pays
Auteur : freemaroc
Date : le 12 avril 2011 à 05h19
Ecouter mr Tagineroi, J'adore mon pays, Je ne le haisse pas.. ce que je hais c'est le system dictatorial pourri qui nous gouverne et dont vous faite partie, puis ce que vous etes entrains de le deffendre.

Autre chose resetez devant votre post de television a regarder 2M, Ca vous conviendra mieux c'est peut etre moins choquant pour vous.

Vive le Maroc independant est souverain.

En réponse à Freemaroc
Auteur : Tangerois34
Date : le 11 avril 2011 à 16h13
Si vous adorez l'Iran et haïssez le maroc, pourquoi ne pas allez vous installer en Iran, où le sport national est de pendre de pauvres innocents ( parfois des mineurs) pour un oui ou pour un non.

Je préfère un million de fois mon pays le Maroc, qui depuis 1999 a fait des efforts au niveau de l'économie, du social, des infrastructures,...
Certes, tout n'est pas rose, comme d'ailleurs dans d'autres pays comme la France par exemple, mais au moins cela avance, les gens pour la plupart mangent à leur faim, et la plupart sont heureux de vivre avec ce qu'ils ont.....
Même bien-sûr s'il est nécessaire de continuer et d'accélerer les réformes,

Un marocain très fier de l'être........
freemaroc /fatimacorse
Auteur : noman
Date : le 11 avril 2011 à 16h03
je suis tout a fait d accord avec fatimacorse " elle" au moins elle a retrousse ses manches et essaye de developper son pays contrairement a freemaroc qui ne sais que critiquer; dis nous ceque tu sais faire d autre ou plutot je crois deja savoir " RIEN " QUE DE LA GUELE
hmmm
Auteur : Deltagare
Date : le 11 avril 2011 à 15h37
Ca me fait un plaisir enorme que la majorité a protesté contre vos idées adlistes car je devine que vous l'êtes pour prendre parti pour le gouvernement Iranien actuel qui vous finance. Ca explique votre commentaire sur le fait que l'Iran n'a pas besoin de vous puisque vous avez besoin de leur financement...
Facebook