En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Religion Publié Le 09/01/2017 à 19h59

Belgique : Les lois de l’islam supérieures aux lois belges pour 29% des musulmans ?

Hormis ce chiffre en titre, 82% des musulmans de Belgique estiment qu’ils adoptent au quotidien un mode de vie semblable à celui de leurs voisins non musulmans. De quoi relativiser.

L'enquête révélée conjointement par Le Soir et la RTBF devrait faire couler beaucoup d'encre. Celle-ci aborde la perception de l'islam par les musulmans de Belgique avec un focus sur certains résultats. Intitulée «Noir, Jaune, Blues 2017», elle a interrogé 400 d'entre eux «afin de les sonder sur leur vécu dans cette société».

D'entrée de jeu, on y apprend que «les lois de l’islam sont supérieures aux lois belges pour 29% des musulmans», titre en effet le quotidien. Puis de contrebalancer : «Dans le même temps, 82% des musulmans de Belgique estiment qu’au quotidien, ils adoptent un mode de vie semblable à celui de leurs voisins non musulmans.»

L'enquête souligne également qu'ils sont nombreux à se sentir stigmatisés. Sur ce point, la comparaison entre le sondage effectué avant les attentats de Paris, de Bruxelles et de Nice - entre autres - (entre le 15/09 et le 30/10/2015) et la seconde vague (entre le 20/08 et le 20/09/2016) est significative, note le quotidien belge. Ainsi, 65% craignent de plus en plus la haine qui se développe à leur égard, contre 53% avant les attentats. En outre, 71% estiment qu'on les considère comme des terroristes, contre 54% avant les attentats.

Malgré un fort sentiment de stigmatisation qui prévaut, il n'empêche que 91% d'entre eux «condamnent fermement» les attentats survenus à Paris, Nice et Bruxelles, notamment.

Les moeurs occidentales décriées à 33%

En revanche, ils sont un tiers à désapprouver le mode de vie à l'occidentale, principalement l'autonomie des femmes, l'alcool et l'érotisme. Nadia Fadil, professeure au centre de recherche Multiculturalisme, Migration et Minorité de l'université néerlandophone KULeuven, à Louvain, relativise :

«Je déplore qu’on ait interrogé uniquement les musulmans sur cette question. De cette façon, on construit le problème musulman. Or, beaucoup de personnes non musulmanes peuvent se montrer critiques par rapport à notre société occidentale, son hyper-sexualisation, son néolibéralisme, sa pollution, par exemple.»

Plus loin, l'enquête se veut également plus nuancée : le fait de placer les lois religieuses au-dessus de toute chose n’empêche pas de respecter les lois belges en elles-mêmes, dans la pratique, commente Brigitte Maréchal, directrice du Centre interdisciplinaire d’études sur l’islam dans le monde contemporain (CISMOC) de l’Université catholique de Louvain (UCL). «Le Coran demeure une référence de valeurs, de sens pour les musulmans. Nombre d’entre eux sont très respectueux de la démocratie mais pourront considérer que les lois de l’islam sont plus justes, plus éthiques», précise-t-elle.

Des réserves balayées par l’islamologue Abdessamad Belhaj, de l’UCL, pour qui «une grosse minorité de musulmans adopte une vision plutôt orthodoxe et conservatrice de l’islam». Celui-ci de soutenir : «Depuis les années 70, en Europe, l’islam est pratiqué selon une vision islamiste : ce sont eux qui ont construit les mosquées. Or, ils ont une vision 'totale' de l’islam, c’est-à-dire que l’islam est la solution à tout et que Dieu est le législateur.»

7 commentaires
Re: Belgique : Les lois de l’islam supérieures aux lois belges pour 29% des musulmans ?
Auteur : CHN-W
Date : le 11 janvier 2017 à 08h15
Assalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâh. Formulée d'une telle manière pour faire du buzz. La loi belge autorise à mettre des anchois sur ma pizza, je n'en mets pas : ma loi est supérieure à la belge. La loi belge m'oblige à payer des impôts et des taxes, j'aurais préféré garder tout pour moi ou en payer le minimum comme les Google et Apple : ma loi (que je partage avec Google) est supérieure à la loi belge. Sondageàlacon : est-ce que manger est supérieur à boire ? Chemise ou pantalon ? Wassalâmou 'alaykoum wa rahmatoullâh.
Lois et situation de dissonance cognitive ?
Auteur : yab7mars2017
Date : le 10 janvier 2017 à 23h41
Très difficile de se faire une idée validée sur les pratiques socio-culturelles des musulmans en Europe sans connaître et comprendre les processus à l'oeuvre dans les rapports sociaux intra et inter-communautaires (entre les musulmans eux-mêmes) et entre le reste de la population. Bien que l'islamisation des rapports sociaux et inter-individuels soient visibles, ils n'en demeurent pas moins le fait de constater la dangerosité des pressions inimaginables des groupes ou des individus sur la majorité. La stigmatisation n'est pas un fait social mais des formes d'auto-attributions cognitives et psychologiques marquée par l'incapacité cognitive à se situer par rapport à soi et à autrui. La référence déformée à la religion pour valider et sacraliser des comportements individuels et collectifs surtout entre les masculins et les féminins est grand danger qui guette le devenir même des musulmans. Je ne peux que constater l’imprévisibilité des réactions agressives dès qu'un homme qu'il soit musulman ou non dans l'acte de dire "Bonjour à une femme voilée surtout en France". Elle le ressent comme une forme de "drague" ou une introduction pour une demande sexuelle. Les dérives socio-culturelles au sein des femmes musulmanes en France sont un fait. Elle traduites profondément des déceptions et des frustrations accumulées dans une société aux injustices sans merci. Ce renfermement sur une doxa pathologique est symptomatique de l'absence des perspectives d'émancipation et d’affranchissement d'une crise identitaire entretenue dans l'inconscient collectif. La plupart ne connaissent pas les lois du pays. Quand ils/elle la connaissent, ils/elles ne la comprennent pas. Quand ils/elle la comprennent, ils/elles la laisse tomber pour se réfugier dans une interprétation fallacieuse de leur référence culturelle ou religieuse. C'est une situation de dissonance cognitive par excellence. France
Re: Belgique : Les lois de l’islam supérieures aux lois belges pour 29% des musulmans ?
Auteur : Hamid
Date : le 10 janvier 2017 à 13h14
. Ceux qui déclarent cela doivent quitter rapidement la Belgique pour rester cohérents avec eux-mêmes...Mais ils ne le feront pas... .