En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Religion Publié Le 13/12/2016 à 00h30

Le Moussem des Cierges à Salé, des festivités en commémoration de l'Aid Al Mawlid Annabaoui Acharif

Le traditionnel Moussem des Cierges, organisé par la Zaouïa Hassouniya en commémoration de l'Aid Al Mawlid Annabaoui Acharif, a débuté dimanche à la place Lamrissa à Salé et se poursuivra jusqu'au 23 courant.

Parti de la place des Chouhadas en direction du mausolée Moulay Abdellah Ben Hassoun, le cortège, mené par les chorfas hassounis, a ainsi lancé le moussem, et a tenu en haleine un public nombreux le long du trajet pour apprécier cette tradition séculaire.

Cette tradition remonte au règne du Sultan saâdien Ahmed El Mansour Addahbi, qui avait été très impressionné, lors de son séjour à Istanbul (Turquie) par les festivités marquant l'Aid Mawlid Annabaoui, particulièrement par la procession des cierges, dont la première remonte à l'an 986 de l'hégire.

En l'an 990 de l'hégire, Salé avait organisé son premier Moussem du genre, avec une procession de cierges en couleurs chatoyantes, rouge, blanc, vert et jaune, dont la conception et la réalisation par les maîtres artisans requièrent finesse et originalité.

Veillée du Madih

Au menu de cette manifestation religieuse, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, sous le signe "Amour de l'Humanité pour vivre dans la paix", figure l'inauguration d'expositions du livre islamique, de photos d'Oulémas de Salé et de photographies du festival national du Madih (1986/2003), en partenariat avec le ministère des Habous et des affaires islamiques et l'association Bouregreg.

Cette manifestation sera marquée également par l'organisation d'une veillée de Madih et Samaa et l'exécution de la "danse du cierge" aux rythmes de chants et de musique andalouse interprétés par une pléiade de musiciens de Fès, Méknès, Rabat et Salé. Les élèves des établissements scolaires relevant de la délégation provinciale du ministère de l'éducation nationale de la ville bénéficieront, en marge de ce moussem, d’une visite aux monuments historiques de Salé.

Au menu de cet événement figurent aussi une conférence sur l'intérêt du prophète par le volet de la discipline des musulmans et un colloque scientifique sur le soufisme marocain, en collaboration avec la Faculté des lettres et des sciences humaines de Ain Chock (Casablanca). Le festival clôturera ses activités par une soirée soufie de Samaa et de Madih.

Soyez le premier à donner votre avis...