News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Europe: Discrimination dans 14 pays envers les musulmans

Une étude sur la discrimination et les crimes racistes visant les immigrés et les minorités ethniques (EU MIDIS), révèle que les musulmans se sentent discriminés dans 14 pays européens, selon l'AFP citant l'Agence européenne des droits fondamentaux (FRA).
Les conclusions qui ont été rendues publics le jeudi 28 mai indiquent qu'un musulman sur trois (34% d'hommes et 26% de femmes) déclare avoir fait l'objet de discrimination au cours des 12 derniers mois; 11% d'entre eux ont été victimes d'un crime raciste. « Les résultats obtenus auprès des musulmans interrogés indiquent qu'ils font l'objet d'une discrimination et d'une victimisation tout aussi élevée que les autres groupes minoritaires interrogés », d'après un communiqué de la FRA.

Le constat le plus inquiétant de cette étude est que 79% des musulmans interrogés ne déclarent pas les discriminations ou les crimes racistes qu'ils subissent, ni à la police ni à une organisation non gouvernementale. 59% des répondants pensent que « la déclaration des incidents n'a aucun effet ou ne change rien » alors que 38% d'entre eux disent que « cela arrive tout le temps ». Ainsi ces comportements de la part des victimes, résultent selon la FRA, d'un « manque de confiance dans les autorités publiques ». Pourtant 24% de ces musulmans interrogées sont nés dans le pays européen où ils résident et 52% d'entre eux y vivent depuis plus d'une décennie.

Une faible proportion (10%) juge que cette ségrégation est due à leur religion, contre 32% qui pensent que c'est à cause de leur origine ethnique. Le reste des sondés estime que c'est soit l'un ou l'autre, sans se déterminer, ou bien combinaison de ces facteurs. Enfin la FRA note dans son communiqué que « le port d'un vêtement traditionnel ou religieux (un voile, par exemple) ne semble pas augmenter la probabilité de discrimination ». Pour Morten Kjaerum directeur de la FRA, les « autorités publiques ont la responsabilité de soutenir le processus d'intégration », et « d'informer les gens de leurs droits ».

Première du genre à l'échelle de l'UE, l'enquête a été réalisée en 2008 par Gallup pour le compte de la FRA auprès d'un échantillon de 28500 personnes appartenant à des minorités ethniques ou d'origine immigrée. Le rapport sur les musulmans couvre 14 états membres de l'Union (Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Allemagne, Finlande, France, Italie, Luxembourg, Malte, Slovénie, Espagne, Suède et Pays-Bas).

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook