News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Une autre bousculade à Bab Sebta fait deux victimes marocaines


Deux femmes sont décédées lundi à la mi-journée dans une bousculade à la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Ceuta à un moment de forte affluence, selon l'AFP qui rapporte une source de la délégation gouvernementale de la ville autonome.
Selon «El Pais », il y eut vingt autres femmes et quatre policiers blessés, la plupart avec des contusions. Sept des vingt blessées, ont été admises à l'hôpital civil mais une seule d'entre elles a été hospitalisée en raison de fractures. Pour Andrés Carrera, secrétaire général du Syndicat unifié de la police (SUP) à Ceuta, cité par Europa Press, c'est une « tragédie annoncée ». Ce groupement et d'autres associations locales, ont réclamé à maintes reprises la fermeture du passage en raison de l'affluence qui crée des problèmes de sécurités. Des incidents s'y produisent presque quotidiennement. La semaine dernière, une autre bousculade dans une foule avait fait deux blessés marocains.

L'accident d'aujourd'hui est dû au nombre de colporteurs, essentiellement des femmes, qui franchissent le passage Biutz à pied en portant pour la plupart sur leur dos des sacs contenant des marchandises achetées sur le territoire espagnol. Leur objectif est d'entrer et sortir autant de fois à Ceuta pour générer le maximum de profit. Ainsi c'est la précipitation qui entraîne petit à petit la bousculade.

Ouvert il y a quatre ans, ce corridor était destiné à alléger la pression sur le poste frontalier officiel. La valeur des produits de contrebande qui y transite est estimée 500 millions d'euros par an d'après des sources officielles de Ceuta. La police et la Garde civile espagnoles ont bouclé le passage de manière préventive.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook