Rabat : Les diplômés chômeurs réclament la démission de Abbas El Fassi

10 février. C'était l'ultimatum promis par le Premier ministre afin de trouver une solution pour le recrutement de 1500 à 2000 diplômés-chômeurs. Ces derniers réclament désormais les emplois promis, mais aussi la démission du Premier ministre qui n’a pas respecté sa promesse.

Diplômés chômeurs à Rabat - Archives - Nadirmoha (FlickR)

Environ 1000 manifestants sont descendus jeudi dans les rues de la capitale, pour réclamer les emplois promis. "Lors d'une réunion avec les autorités le 24 janvier, on nous avait demandé une trêve dans les manifestations quotidiennes par considération pour (...) ce qui se passait dans la région", a déclaré Youssef Hdidou à Reuters. "Le gouvernement avait promis de commencer le recrutement à partir du 10 février, mais il demande maintenant de repousser ce délai jusqu'au 1er mars", a expliqué à l'AFP Abderrahim Kali, membre de la coordination du groupe.

Face à l’absence d’acte concrêt, les diplômés chômeurs ont décidé de sortir en nombre pour se faire entendre. Cette fois, ils ne se sont pas contentés de marcher devant le Parlement. Ils ont décidé de marcher vers le Palais royal pour dénoncer l'inaction du gouvernement en scandant des slogans réclamant la démission du Premier ministre, Abass El Fassi. Devant l'importance des forces de police, les manifestants ont finalement préféré détourner leur marche vers la mosquée Sounna.

Khalid Naciri, ministre de la Communication, s'est voulu rassurant. S'adressant à des journalistes, il a signifié que le Maroc connait une vingtaine de manifestations nationales par jour, c'est donc une "moyenne normale". "C'est un indicateur qui nous rassure", a-t-il ajouté, selon Reuters.

Le ministre a également exclu toute inspiration du mouvement par les révoltes en Tunisie et en Egypte. "Nous n'avons pas du tout l'impression d'une crispation importée (...) les Marocains sont habitués depuis longtemps à s'exprimer et ils n'avaient pas besoin de l'exemple égyptien ou tunisien", a-t-il précisé à l'AFP.

 

Séquence vidéo de la manifestation devant le Palais royal

Suivre Yabiladi
bon debarras
Auteur : aminerabha
Date : le 14 février 2011 à 12h15
ce ne sera pas une perte ce abbibiss .
YEEEEEEEEEEEES
Auteur : Mnervya
Date : le 14 février 2011 à 09h46
T AS RAISON en reponse a CARAA
bravo
Auteur : jou6
Date : le 13 février 2011 à 22h57
Bravo amine du 33 ; un français digne d'un lauréat d'une très bonne école de commerce: "Hamdullah, on souffre en France de l'injustice, mais je suis fier d'appartenir à cette France qui m'a tant donné que mon pays d'origine dont je suis né là bà m' a donné aucun avenir, bien sur, à part quand je rentre au Maroc, un billet à la Douane pour te souhaiter le bienvenue..." . Maintenant je comprends pourquoi certains diplômés comme vous le dites si bien "il finira serveur ou cuisinier." Là ou le bas blesse, c'est votre " je suis né là bà ".
que la patrie soit preserveé
Auteur : wattan
Date : le 13 février 2011 à 08h58
On a tenadance au maroc de comparer l'incomparable, de mettre tous le monde dans la même assiette et envoyer aprés tous ce ne sont que des bouches affameés.....la realité c'est que dans ses fassis il y'a une histoire,une culture,un savoir faire et un savoir vivre.IL y'a des gens bien cultivés si j'en dois en citer à titre d'exemple(un homme....),cet homme n'est pas là pour s'enrichir,mais pour imposer des ideés et défendre ses convictions....pour la richesse et l'ascensseur sont le fruit d'un héritage ancéstral,alors compétent ou pas compétent ,pistonné ou pas je ne vois pas de problème.Mon problème à moi ce sont les enfants du peuple qui ont accédés à des hautes fonctions via l'E.N.A,par promotion ou par savoir faire et qui se transforment en dictateur et qui parfois coupent tous contact avec leur propre famille(quartier,douar....)et tous nouveau diplômé dans la famille n'est rien d'autre qu'une menace à leur orguei(mettre en panne l'ascensseur....)l.Il ne faut pas céder à sa colère car l'autre partie à droit de perdre la courtoisie,conseil d'ami, reprendre tout à zéro s'il le faut mais ne jamais rester inactif à la recherche du parfait,car entre la sagesse et la follie il n'y a qu'un cheveu.Je suis une erreur de la nature......et pourtant je suis foctionnaire en france.....avec le recul je m'aperçoi que j'ai toujours aimé mon pays et que dieu le protége....
Quel courage !!!
Auteur : Caraa
Date : le 13 février 2011 à 08h20
C'est bien gentil de crier à la Révolution quand on habite la France ou ailleurs ! si le maroc tombe dans les mains des islamistes vous serez les premiers à ne plus aller au maroc et demander l'asile politique , ou vous vous mariez avec un Francaise pour ne plus revenir au Pays ! vous citez les jeunes Marocains à la haine au bordel, à la propagande ! et vous dites que vous n'etes pas des moutons ! alors pkoi vous n'avez pas commencer votre révolutions avant les autres pays ?
Avec une ecole de commerce que vous prétendez avoir fait ! ca faisait longtemps que vous auriez trouver du travail et ne pas attendre que l'etat vous le sers dans un plateau en argent ce boulo ! vous n'etes que des frustrés, et vous voulez jeter votre mal de vivre sur les autres !
Certes , il ya bcp à faire encore au Maroc! mais pas de cette façon, le Roi aprés le déces de son père a fait bcp d'effort ! et vous ne voyez guerre cela ?
Ma foi vous voulez le beurre , l'argent du beurre et le sourire de la crémière , sinon tenez moi je vais me bruler ou faire la révolution ! pffffffffff que des gamins avec un esprit pourri !
Facebook