France : Une Marocaine tombe d’un immeuble en tentant d’échapper à la police

Saadia, une jeune Marocaine dont l’âge, n’a pas été précisé, a fait une chute du premier étage d’un immeuble hier jeudi, dans la ville de Brive (sud-ouest de la France). Selon le site du quotidien régional « Le Populaire du Centre », la jeune fille, en situation irrégulière, essayait de se substituer à la police locale qui contrôlait un établissement de kebabs de la ville pour travail illégal.

La jeune fille qui était soumise à une obligation de quitter le territoire français depuis juillet 2009, aurait eu peur de l’intervention des policiers, selon les services de la préfecture. C’est donc en essayant de se soustraire aux agents qu’elle aurait glissé et serait tombée du premier étage de l’immeuble dans lequel elle se trouvait. « Blessée, elle a été hospitalisée à Brive où elle doit subir une petite intervention », rapporte Le Populaire du Centre, qui précise que les jours de Saadia ne sont pas en danger.

Suivre Yabiladi
LA double peine
Auteur : abdeelkarim
Date : le 13 décembre 2010 à 00h07
Sans papier, elle travaillait dans le kebbab ou il y a eu un controle pour travail au noir. En général, ces employés sont payés au lance pierres, et le patron de ce kebbab à bien profité de sa situation. Espérons lui un bon retablissement.
pourquoi pas en effet
Auteur : Akraleuka
Date : le 11 décembre 2010 à 11h30
tout le monde dira "LES NOTRES D'ABORD" sauf que sans doute ces "nôtres" que ce soit en France, en Espagne, au Maroc ou ailleurs ne sont pas interchangeables.

Je ne vais pas entrer dans les détails pour ne pas choquer certains qui risquent ensuite de m'accuser de je ne sais quel racisme encouvert, mais il suffit de réfléchir deux minutes pour savoir que les valeurs ajoutées ne sont pas similaires.

Donc ce "les nôtres d'abord" n'est qu'une utopie...partout.
pourquoi pas..
Auteur : cameleon1
Date : le 11 décembre 2010 à 01h08
alors quelqu'un s'est demandé un jour combien de francais se trouve en situation irreguliere au maroc?alors pourquoi ne pas faire de meme , controler et expulser les europpeens en situation irreguliere de chez , on a qu'a faire un tour dans les chics boutiques de maarif ou marakech et on en sortira avec un bon paquet, combien de poste de travail qu'occupent ces 60000 francais vivant chez nous que pourrait bien profiter a des familles et des diplomés au chommage ,?le gabon ,et le senegal ont repondu a des actions de rapatriellement de gabonais en situation irreguliere par un control en masse de francais et les a renvoyé chez eux dans les memes conditions appliquées par la france , et biensur c'etait pas au gout de tout le monde , on devrait apprendre a donner de l'estime a nos citoyens ,au gabon , la ou on va on voie GABONAIS D'ABORD, en russie ou autre pays , ukraine bielarussie , un citoyens est prioritaire en tout et surtout face a la police .. respectons nous pour que les gens nous respectent :)
Drame
Auteur : aminedu33
Date : le 10 décembre 2010 à 16h39
C'est vraiment un triste drame. Je lui souhaite un bon rétablissement. Face à la réalité de la politique des chiffres de Brice Hortefeux, de nombreux sans papiers sont controlés dans la peur d'etre explusé du territoire. Quand on a pas de solution politique que ce soit en France, ou au Maroc, ce sont les pauvres qui paient la répression. Vraiment ignoble.
Facebook