France: un Marocain reconnait le meurtre d'un homme rencontré sur le net

La brigade anti-criminalité (BAC) de Nîmes (Sud de la France) a interpelé le samedi 24 janvier en fin d'après-midi à la gare routière de la ville, un jeune franco-marocain soupçonné d'avoir tué un homme à coups de couteau, rapporte l'AFP qui cite des sources judiciaires.
Lors sa garde à vue, « Mohamed » a reconnu le meurtre d'un homosexuel âgé d'une cinquantaine d'années. Selon le quotidien régional « La Provence », les faits remonteraient au vendredi 23 janvier. « Mohamed », fait la connaissance d'un homme via un site de dialogue direct sur internet. Les deux hommes ont rendez-vous le même jour chez la victime dans la soirée. Le mis en cause, de son vrai prénom, Aziz repartira seul vers 23h d'après des témoins.

Ayant trouvé son voisin gisant dans un bain de sang, le colocataire de la victime alerta la police. À la suite de descriptions par les personnes qui l'ont aperçu, la police a repéré le lendemain, le « suspect avec un sac rempli d'effets personnels » écrit un autre journal « Midi Libre ». Il sera arrêté à la gare avant de monter dans un bus pour le Maroc, retardé à cause de la tempête dévastatrice du sud-ouest de la France.

Aziz est un jeune homme de 21 ans reconnu pour ses antécédents judiciaires. Niant d'abord toute relation sexuelle avec sa victime, il déclara plus tard avoir été violé d'après « La Provence ». C'est après ce supplice qu'Aziz aurait assené 13 coups de couteau à son violeur présumé.
L'autopsie devrait avoir lieu au cours de la semaine. D'autres investigations sont en cours notamment pour trouver l'arme du crime. En attendant Aziz a été déféré devant un juge et mis en examen pour homicide volontaire.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook