En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Ramadan : Obama invite les musulmans à un ftour à la Maison Blanche

Le président américain Barack Obama a présidé hier un ftour dans les salons de la Maison Blanche, a-t-on appris d’un communiqué de la Présidence. Perpétuant ainsi un rite devenu tradition, le repas a été tenu avec la participation de plusieurs personnalités musulmanes vivant aux Etats-Unis ainsi qu’une importante délégation du corps diplomatique de plusieurs pays arabes et musulmans.
L’ambiance était à la fête à la Maison Blanche. Le président Obama a commencé le discours inaugural de la soirée dans un ton très décontracté. L’actuel occupant du bureau ovale, fidèle à sa réputation de sympathie débordante, ne s’est même pas privé de faire des blagues à ses invités : Ramadan oblige.

A l’entame de son allocution, Obama a tenu à souligner le caractère important de ce mois béni. Pour tous les musulmans du monde, le Ramadan est un mois de recueillement, de charité et de regroupement familial et amical…même pour les membres des plus hautes sphères de l’Administration américaine.

Entouré par quelques membres de son cabinet, notamment Robert Gates de la Défense, Obama a beaucoup mis l’accent sur l’apport de la communauté musulmane américaine à l’édification et le développement de la nation qu’il dirige. « À cette occasion, nous célébrons le mois sacré du Ramadan, et nous célébrons aussi combien les musulmans ont enrichi l'Amérique et sa culture », a-t-il déclaré. Pour illustrer ses propos, Barack Obama s’est ensuite lancé dans un rappel de faits qui ont marqué l’histoire des Etats-Unis et dont les héros étaient des musulmans. Il est ainsi revenu sur la mort en Irak d’un GI’s musulman, Karim Khan.

L’histoire d’une américaine musulmane à qui l’administration de son école avait interdit le port du Hijab, Nashala Hearn, a également été évoquée par Obama. A l’époque, Nashala était encore une jeune fille mais cela ne l’a pas empêchée de se battre pour avoir le droit de pratiquer sa religion. « Elle s’est même rendue à Washington pour témoigner devant le Congrès. Elle voulait montrer que la tolérance est beaucoup plus grande que la méfiance », commenta le président américain.

Devant ses nombreux hôtes de marque, parmi lesquels on pouvait compter l’ambassadeur du Maroc, Aziz Mekouar, Obama a rendu également un grand hommage à l’ancien boxeur Mohamed Ali, qui n’avait pas pu assister au ftour. Le locataire de la Maison Blanche a rappelé une phrase de l’ex-boxeur américain en faisant allusion à la liberté de culte et à l’universatilité du pouvoir divin dans toute religion : « Il y a quelques années, il a expliqué ce point de vue : étangs, rivières, lacs et cours d'eau - ils ont tous des noms différents, mais ils contiennent tous de l'eau. Tout comme les religions - ils contiennent tous des vérités ».

Ce ftour a été également une occasion pour Obama pour magnifier « le respect et l’intérêt mutuel ». C’est le « cœur du nouveau départ que j'ai recherché entre les États-Unis et des musulmans du monde entier », a-t-il ajouté.

Pour finir son intervention, le président américain a choisi de le faire dans une note - plutôt gourmande et drôle - qui a fait rire toute l’assistance : « Je vous souhaite à tous un très bon Ramadan. Et avec ça, je pense que nous pouvons commencer la fête. Je ne sais pas ce qu'il y a sur le menu, mais je suis sûr que ce sera bon » !

Suivre Yabiladi
1 commentaire
invitation des musulmans à la Maison Blanche
Auteur : fanetrose
Date : le 19 août 2011 à 20h28
J'appelle, sans être initiée à la politique, cela avoir du courage politique.
Qui peut me confirmer ou m'infirmer ce que je prétends ? Avec mes remerciements anticipés.
Facebook