News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : Plainte d’un groupe d’avocats contre Israël

Un groupe d'avocats marocains et étrangers a déposé lundi au parquet de Rabat une plainte contre « les crimes d'Israël » durant l’opération « Plomb durci » entre fin 2008 et début 2009, dans la bande de Gaza, qui avait fait plus d’un millier de morts. Cette plainte est aussi motivée par le décès d’une ressortissante marocaine au cours du raid meurtrier de l’armée israélienne.

Olmert (gauche), Livni et Barak (droite), photo AP

« La plainte est dirigée contre les responsables israéliens qui avaient conduit à l'époque l'attaque contre Gaza », notamment le premier ministre Ehud Olmert, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et le ministre de la Défense Ehud Barak, selon le porte-parole des avocats, Me Khalid Soufiani, cité par l’AFP.

En novembre 2009, de nombreux Marocains avaient protesté contre la venue de l’ex-ministre israélienne des Affaires étrangères et chef de l'opposition centriste, Tzipi Livni, au forum MEDays à Tanger. Trois avocats et une ONG marocains avaient condamné la visite de Livni et porté plainte contre elle devant un tribunal de Rabat pour « crimes de guerre » pendant l'intervention israélienne à Gaza débuté en fin décembre 2008.

Le groupe de plaignants s’est depuis élargi et compte entre autres les Marocains Abderrahim Jamaï, Abderrahmane Benameur et Mustapha Ramid, la Française Liliane Glock du barreau de Nancy (Lorraine de la France) et l'Américain Stanley Cohen.

Selon des explications de Me Soufiani à l’AFP, leur démarche repose d’une part « sur l'article 293 du code pénal marocain (CPM) relatif à la +formation d'une bande armée et aux attaques contre des civils+ ». D’autre part elle se base sur « l'article 218 du CPM sur les personnes qui +commettent des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif+ ».

Les personnalités israéliennes visées par cette plainte seront arrêtés si elles foulent le sol marocain, a précisé Me Soufiani. A condition toutefois que le procureur de la cour d'appel de Rabat « accepte leur plainte et lui donne une suite », a ajouté Me Khalid Soufiani. « Mais on l'a déposée et nous avons le récépissé du dépôt », a-t-il ajouté.

Le 23 juin dernier, deux avocats ont annoncé le dépôt d’une plainte contre quelque quatorze dirigeants politiques et militaires israéliens pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors de l’attaque de Gaza. Le nombre de victimes demeure inconnu, mais plus de 1400 Palestiniens et 13 Israéliens ont été tués durant l’offensive de Tsahal sur la Bande de Gaza, qui a duré trois semaines, de décembre 2008 à janvier 2009.

Suivre Yabiladi
2 commentaires
Moins de lâcheté
Auteur : rachid69100
Date : le 14 juillet 2010 à 00h44
Le problème des arabes, c'est à la différence des israéliens, leur manque de solidarité qui représente leur faiblesse principale. On est les champions du "rien du tout ".

Dommage, mais c'est la vérité !
plaintes: bon courage
Auteur : momo12369
Date : le 13 juillet 2010 à 10h40
la plainte contre les dirigeants sioniste (dire israéliens c'est reconnaitre de facto l'état d'Israël qui pour moi légalement n'existe pas) déposée en Angleterre n'a rien donnée, Pipi IVNI (oui j'ai bien mis Pipi ce n'est pas une erreur) a rendu visite en Angleterre avec un faux passeport, le temps de comprendre le coup même dans le pays de scots land yard elle a quitté le pays dard dard, alors une plainte au Maroc !!!
ce qu'il faut c'est l'unité arabe en face de ce redoutable adversaire, mais les intérêt de chaque pays passe avant cette unité , et les souteneurs de cette bande de vrais terroristes l'on compris.
Facebook