En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Gravures rupestres au Maroc : « D’ici 10 ans, si on ne fait rien, ce patrimoine aura disparu »

Le professeur Hassan Aouraghe est en colère : il voit d’année en année le patrimoine paléonthologique marocain pillé, volé, vendu ou détruit. Dans le cadre du mois du patrimoine, le responsable du Musée universitaire d'archéologie et du patrimoine de l'université d'Oujda co-organise du 15 au 17 mai à la faculté de sciences d’Oujda un colloque pour réfléchir à une façon positive et efficace de le protéger. Il explique à Yabiladi que les gravures rupestres, symboles de ce patrimoine, risquent de disparaître d’ici 10 ans.

Yabiladi : Omar Louzi, militant amazigh, avait accusé des sympathisants islamistes d’avoir détruit les gravures préhistoriques de Yagou, près de Marrakech, à l’automne 2013. Selon vous, ces gravures ont-elles effectivement été abimées ? Peut on savoir qui l’a fait et dans quel but ?

Hassan Aouraghe : Cette affaire a été trop médiatisée à l'époque. Il s'est avéré que c'était plutôt une affaire politique. Les gravures et le patrimoine marocains sont sujets à des destructions par des mafieux et des chercheurs de trésors, des scientifiques... qui pourraient être aussi bien islamistes que catholiques ou bouddhistes.

A quelles dégradations doivent faire face l’ensemble des gravures rupestres du Maroc ?

Je me souviens d’une gravure rupestre qui date de 6000 à 4000 ans que des trafiquants -on pourrait les appeler des braconniers, car ils sont comme ceux qui abattent un éléphant pour un petit bout d’ivoire - avaient voulu emporter. Il l’avait détruite à coup de marteau et de burrin et comme ils n’ont pas réussi à emporter le morceau qu’ils avaient arraché, on l’a retrouvé un peu plus loin.

D’autres dégradations viennent des promeneurs qui veulent laisser un signe de leur passage sur ces pierres, un peu comme l’on tague un mur. Imaginez, que ces gravures ont été réalisées en plusieurs étapes ; les premières pendant le néolithique. Les hommes préhistoriques avaient le bon sens de réaliser leurs inscriptions à côté et pas par dessus celles qui existaient déjà. Les hommes préhistoriques étaient plus respectueux du patrimoine que nous, hommes modernes !

Sont-elles aujourd’hui réellement menacées de disparition ?

Certains ont eu la bêtise d’indiquer les coordonnées GPS exacts de certaines pierres, rien de mieux pour faciliter la vie des destructeurs du patrimoine ! On retrouve ces gravures dans tout le Maroc, notamment dans une sorte de couloir qui va jusqu’au sud du Maroc. Elles appartiennent à des civilisations préhistoriques et ont beaucoup de valeur. Lorsque je retourne à Figuig, je vois l’aggravation des dégradations, alors que c’est un véritable musée à ciel ouvert. D’ici 10 ans, si on ne fait rien, ce patrimoine aura disparu.

Comment le Maroc pourrait-il protéger ces gravures ?

A Tamanrasset, les Algériens ont mis en place un scanner spécial à l’aéroport international pour que les touristes arrêtent de partir avec des pièces du patrimoine. Personnellement, j’ai fait une petite conférence auprès des douaniers à Nador pour les sensibiliser au patrimoine. J’ai essayé de leur apprendre à faire la différence entre des pièces d’artisanat local et les objets anciens, les fossiles ... que les touristes et les trafiquants n’ont pas le droit de sortir du Maroc.

A l’Oukaïmeden, les autorités ont voulu protéger les gravures rupestres. Elles ont commencé par disposer des fils de fer barbelés mais c’était assez laid. Elles ont ensuite réussi à sensibiliser tous les habitants des alentours pour que tout le monde contribue à protéger et valoriser ces gravures. Aujourd’hui, chacun en est le gardien, c’est extraordinaire ! C’est une expérience qu’il faudrait reproduire ailleurs.

Suivre Yabiladi
Extrémisme!
Auteur : netstat
Date : le 23 février 2014 à 19h22
Parce que d'après vous au temps des berbères il n'y avait pas de guerres tribales; En plus vous êtes illusionniste car si chaque peuple commence à renouer avec son passé(chose impossible car l'histoire ne fait pas marche arrière) les amazigh risqueraient de se trouver soit en Mongolie(d'où ils proviennent) soit en Afrique noire(si on croit au Darwinisme).
De plus je suis étonné de savoir que nous avons au Maroc des extrémistes berbères.
@maroccanPatriot
Auteur : botr
Date : le 23 février 2014 à 16h27
Montrez moi ce que la langue arabe et le coran ont apporté au Maghreb,a part la destruction,la colonisation,la division,le tribalisme,les guerres,l'obscurantisme et la liste est très très très longue.
Alors arrêtons de parler de l'apport positif que cette langue et son peuple maudit ont apporté au Maroc.
Si demain on donne la possibilité aux marocains de renouer avec leur passe amazigh ,les choses iront mieux pour notre pays.
Abraham aurait dû égorgé son fils Ismael ,afin d'éviter a l'humanité Bcp de problème ,car c'est bien les descendants d'ismael qui font souffrir le monde aujourd'hui .
Le patrimoine est l'affaire de tous !!!
Auteur : MoroccanPatriots
Date : le 23 février 2014 à 16h09
L'identité marocaine est berbère arabisée et musulmanisée donc les marocains sont des berbères initialement même si il ne faut oublier l'apport positif de la langue arabe et du Saint Coran même si ces dernières décennies le Maroc s'est occidentalisé dans le mauvais sens: corruption, clientèlisme,argent roi,matérialisme,tabac,alcool,cannabis.
Pas que des gravures
Auteur : Imttawn
Date : le 23 février 2014 à 07h56
Quelques parts dans le sud de notre beau pays, il y a bel et bien des terres allouées (probablement par les amis des Arabes du Golf). On ne sait pas pour combien de temps et à quel prix??!!
Ces maudits Arabes s'y trouvent dans des réserves naturelles pour y chasser des oiseaux rares et tirer d'autres animaux sauvage pour assouvir leur désir. Quand ces même Arabes ont terminé leur sale besogne envers notre faune, ils vont violer nos gazelles à Agadir ou plutôt dans d'autre endroits plus discrets.
Ainsi, les Arabo musulmans nous avaient infiltrés par la ruse et la manipulation en nous embobinant avec leur bondieuseries... dans le but d'anéantir notre culture et de profiter de nos richesses.
Quant aux occidentaux, tantôt ils nous viennent en aide et tantôt ils profitent.
A nos jours, si une bonne partie de notre patrimoine est saccagé, exploité ou piétiné, c'est parce que la population a été appauvrie... intellectuellement!
Comment voulez-vous qu'un pauvre s'intéresserait à la protection de gravures rupestre par exemple?
Le combat s'avère de longue haleine pour éduquer une population à majorité ignare.
m2r
Auteur : all92
Date : le 22 février 2014 à 19h24
@ Imttawn si si t obligé de te réveiller avec l appelle a la prière du matin lol
Facebook