En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Hikayat El Hayat

Hayate nous raconte pour sa première contribution à la rubrique Hikayate el ghorba son expérience qui l'a poussée à quitter sa famille et le Maroc pour s'installer en France.

Mille neuf cent quatre vingt quatre
Une maman et ses enfants : quatre

Des sentiments variés : quatre
La joie de partir en voyage
L’incertitude du déroulement du voyage
Le chagrin d’avoir quitter le pays et la famille
L’appréhension de plus revoir jour après jour la famille

A l’arrivée, que dire... des sentiments : quatre
La peur de ce nouveau pays
L'incompréhension de la langue
La solitude : nouveaux marocains en France
Le souvenir de nos Chers proches : quatre

Le cri de mon Grand-père qui voit partir ses quatre
Petits enfants qu’il avait sous son aile

Les pleurs de ma Grand-mère qui se sépare des quatre
Petits enfants qui rythmaient sa vie

La tristesse de mon oncle qui dit au revoir à ses quatre
Neveux et nièces

La stupéfaction malheureuse des cousins à qui les quatre
Cousins leurs sont enlevés tout d’un coup

La France : lieu de travail de mon père
Lieu du regroupement familial pour ma mère
Lieu de la nouvelle structure scolaire pour nous
Pour la France des nouveaux immigrés…

Suivre Yabiladi
2 commentaires
un autre coin
Auteur : kimared
Date : le 11 juillet 2010 à 14h25
eh ouiiii t'as raison mon frére
sans commentaire
Quitter son pays
Auteur : Moujahid
Date : le 04 avril 2010 à 11h07
Aprés mes années scolaire au Centre de formation professionnel en 1960-61, j´ai eux un diplome
j´ai eux des petits emplois, mais je me suis trouvé dans des problèmes discriminatoires dans
la société Marocaine ( Ca c´est bien connu au Maroc lorsque on n´ai qu´un fils d´un petit bourgeois etc..).

J´on avais marre de ce systémeet de discrimination, alors je me suis jeter au show-biz, avec un groupe musicien.Nous étions trois bien connu le Ministère de Culture et de Tourisme nous a choisi candidats pour assister le Grand Féstival des Arts des Négres au Sénégal(Dakar) en 1064(Alors aprés ça je suis devenu un animateur pour touristes dans un Cabaret , Oui j´ai rencontré bcp. d´étrangers, mais un jour ( un vrai jour)une guide m´a proposer si je veux y aller a vec elle dans son pays, naturelement sans hesiter j´ai accepte .J´ai quitter mon pays en 1967.

C´été précisément le 10.10.67 , un jeune Marocain de 26 ans mit ses pieds sur un pays qui n´a jamais connu, oui c´été un extraordinaire changement de vie et de culture, je me suis vite intégrer dans la société Européenne la première chose est d´apprendre la langue, que eux même la trouve vraiment difficile, mais c´ete très nécessaire d´aprendre cette langue pour qu´on puisse s´intégrer dans une société, et pour survivre je devais avoir un travail, et comme un jeune marocain avait seulement un passable niveau d´étude , je parlé un peu l´anglais , le français et l´Espagnol, j´ai travailler dans des hôtels comme receptioniste/standariste pendant 10 ans etc..)

A vrai dire c´ete pas facile ( mais quand on ai jeune on ne pense jamais a demain, c´est le present qui nous tourne dans la tête, c´ete un tres long trajet de stabiliser ma vie, je crois ce phénomène a exister et connu chez la pluparts des nouveaux MRE.. Mais aujourd´hui est plus dificille, car les autoritées Europennes ont bien appris bcp de choses ( parce que nous avons eu pas de propre farine dans la bouche) j´espere que vous me piger ce que je veux dire.. et maintenant l´immigration est devenu tres compliquer etc..

Mes chaleuseuses et fraternelles salutations
AM
Facebook