Melilla : L’Espagne adopte encore des mesures drastiques pour renfoncer la frontière

Les autorités espagnoles sont plus que décidées à empêcher les tentatives d’entrée massive d’immigrants à Melilla. Des méthodes radicales seront employées afin de dissuader les immigrants subsahariens qui voudront forcer le passage de la frontière du préside. Des fils de fer à lames seront ainsi placés au dessus de la clôture séparant l’enclave du Maroc au niveau des zones les plus exposées pour contrer les tentatives d'escalade. Ces mesures sont quasi similaires à celle adoptées en 2007. A l’époque elles avaient suscité la réaction de quelques ONG sous le gouvernement de Zapatero.

Pour lutter contre l’immigration clandestine à Melilla, l’Espagne a, semble-t-il, trouvé sa bonne formule. Sauf que celle-ci est draconienne. En effet, les autorités ibériques ont décidé de placer un maillage anti-escalade au dessus de la frontière grillagée de Melilla pour décourager les immigrants, d'après les médias espagnoles. Ce dispositif sera composé de fils de fers arborant des lames de rasoirs. Selon le délégué du gouvernement dans le préside, Abdelmalik El Barkani, ces grillages « anti escalade » sont en train d’être installés à la frontière dans les zones où les immigrants clandestins ont l’habitude de répéter leurs assauts.

En tout cas, la mesure est plus que drastique et les autorités ibères ont sérieusement pris le taureau par les cornes. Lors d’une visite à la Guardia Civil, El Barkani a indiqué qu’il allait appliquer ce qui a été convenu il y un mois et demi. « Nous allons placer sur le long du périmètre ce que nous avons décidé il y a un mois et demi, et qui va empêcher les intrusions », a-t-il indiqué. « Nous allons mettre des grillages ‘’anti escalade’’ qui empêcheront les immigrants de s’accrocher à la frontière grillagée pour accéder illégalement à la ville espagnole », précise-t-il.

Ces grillages seront installés sur près de 6 kilomètres sur les 9 que forme la frontière. « Ils se situeront dans les zones que nous avons jugées nécessaires après une étude », a souligné Al Barkani, ajoutant, par la même occasion, que les travaux dans le périmètre frontalier « finiront dans un mois ».

Un précédent sans succès en 2007

Tout compte fait, ces nouvelles mesures qui seront employées ne datent pas d’aujourd’hui. Il y a six ans (en 2007), l’Espagne avait opté pour des solutions aussi radicales à même de contrecarrer les vagues d’immigrants clandestins à la frontière du préside. Le gouvernement dirigé à l’époque par José Manuel Zapatero avait procédé au renforcement de la frontière en installant des fils de fer « couperet » destinés à empêcher l’entrée des clandestins. Une solution qui avait reçu son lot de critiques de la part de certaines organisations des droits de l’homme qui dénonçaient les blessures graves subies au niveau des bras et des jambes par quelques subsahariens lors de l’escalade.

Finalement, l’Espagne avait fait marche arrière en retirant ces fils de fer et autres matériaux « anti escalade ». Ces dernières semaines, les nombreuses tentatives au niveau des deux frontières ont poussé les autorités ibères à revenir à leurs anciennes méthodes. Des centaines d’immigrants continuent de tenter leur chance pour accéder au territoire espagnol malgré le renforcement des contrôles et les risques auxquels ils sont exposés.

Suivre Yabiladi
@ algérien & fière
Auteur : abde12
Date : le 04 novembre 2013 à 01h57
Melilla, c'est l'école de la guerre ! 500 ans de guerres, d'accrochages, de barbaries,... Sans Melilla, pas d'Abdelkrim, pas de Mohamed Améziane, pas de Franco !

De plus, pendant le siège de Melilla en 1774, des Algériens venus donner un coup de main ont déserté... Et ne parlons même pas des trahisons envers Abdelkrim le Rifain.

On est dans l'irrationnel.
pourquoi?
Auteur : algérien & fière
Date : le 03 novembre 2013 à 16h46
pourquoi votre poupée VI ne réclame pas ces territoires qui sont marocains? عود عاصي عليكم
per c'est dieu qui donne
Auteur : 0789t
Date : le 02 novembre 2013 à 15h30
car nous l'es immigrés avons trop de problème familliale ok s'il vous plait laisse nous passé
Que l'Espagne degage du Maroc
Auteur : axis7
Date : le 01 novembre 2013 à 20h50
LA seule mesure que l'espane doit adopter c'est de rendre Sebta et Milla et de degager dans son pays.
Facebook