En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Religion Publié Le 25/09/2013 à 14h00

Maroc : Le jeune condamné pour sa conversion au christianisme passé à tabac en prison

Les membres de la famille du jeune marocain, condamné à 30 mois de prison, pour avoir embrassé le christianisme, vit isolée dans le village d’Ain Aicha. Les habitants les évitent. Un drame qui s’ajoute à l’incarcération de leur fils. Une détention qui se déroule dans de mauvaises conditions. Il a été tabassé par les autres détenus à cause de sa religion. Craignant pour sa vie, la direction de la prison l’a, finalement, mis dans une cellule individuelle.

La mobilisation internationale en faveur du jeune de Taounate converti au christianisme, ne faiblit pas. Une pétition adressée au roi réclamant son  intervention, afin de libérer M.B, ne cesse d'accueillir des adhésions à travers les cinq continents. «Sa Majesté le Roi Mohammed VI, protecteur des droits et libertés des citoyens, groupes sociaux et collectivités nous peuple marocain vous sollicitons pour la mise en place et la garantie de la liberté de culte et de conscience au Maroc», demande avec déférence les initiateurs de la missive dont l’objectif est d’atteindre les 5 000 signatures.

Pour le moment, ils n’ont pas encore passé la barre des 800. Ce matin, les derniers signataires de la pétition demandant la libération du Marocain,  condamné par le tribunal de première instance de Taounate, à trente mois de prison pour s’être converti au christianisme, proviennent du Royaume Uni, de Belgique, de Gibraltar et de France. Un indicateur qui révèle l’étendue de la mobilisation. Les auteurs de la pétition pointent du doigt la responsabilité de Abdelilah Benkirane dans l’échec de la tentative, au printemps 2011, visant à inscrire la liberté de conscience dans la première mouture de la dernière constitution.

Au village de Aïn Aïcha, la famille du converti vit isolée

Les prochains jours, la cour d’appel de Fès, fixera une date pour le début du procès. Sa famille soutenue par «des avocats du siège central de Rabat et du barreau de Fès a déposé un recours», indique Mohamed Oulad Ayad, le président de l’AMDH de la région Fès.

«Il y a plusieurs zones d’ombres dans cette affaire», nous confie-t-il. «Pourquoi les forces auxiliaires de Aïn Aïcha ont-ils ligoté les mains de M.B lors de son interpellation ? C’est une pratique dégradante et humiliante pour le prévenu. Il n’y a pas que çà. Dès le premier jour de son incarcération à la prison, le jeune a été tabassé par les autres détenus à cause de sa religion. Dans ce cas, qui les a informés qu’il s’est converti au christianisme. Grâce à la mobilisation de l’AMDH, la direction du centre pénitencier a mis M.B dans une cellule individuelle par peur d’être victime d’un assassinat», poursuit-il.

Les membres de la famille du jeune marocain subit, également, une autre forme de torture. «Les autres villageois les évitent. Ils vivent isolée et rares sont les personnes qui s’approchent d’eux. Il s’agit là d’une autre forme de violence qui montre que la société marocaine ne reconnaît pas les autres confessions», déplore Oulad Ayad.

73 commentaires
@sarafanxxl
Auteur : UneTerreUnPeuple
Date : le 05 octobre 2013 à 06h44
T'a cru que je vivais en France occupé toi ?
lol
Je vis en réserve indigène, pas de kebab et toutes ces conneries chez moi... pas besoin de vous pour acheter à manger, on produit notre propre nouriture
@une terreUnpeuple
Auteur : sarafanxxl
Date : le 03 octobre 2013 à 19h30
tu es incapable de boycotter qui que ce soit. apres avoir cuvé ta piquette de 10° le samedi soir a 23h.tu es bien content de trouver ouvert:
le turque pour les kébab.l'algerien pour les merguez,le marocain pour les fruits et le tunisien pour l'harissa et la 8/6
au fait,t'en es ou avec ta cure de désintoxication ?
restes tranqille
Auteur : nordinsam
Date : le 03 octobre 2013 à 13h05
Ne va pas loin mon petit,toi aussi tu me casses la tete avec tes idées front nationale
si tu n'as pas compris de quoi il s'agit tu n'as qu'a laissé tomber.
le type est un maroccain pas européain
et on parle pas de drogue.
il s'agit de relégion-conféssion.....
Vengeance
Auteur : UneTerreUnPeuple
Date : le 03 octobre 2013 à 05h11
Les Marocains ont étés d'ignobles esclavagistes d'européens pendant des siècles, ensuite ces abrutis d'européens n'ont eu comme idée que d'aller investir le fric des européens au Maroc pour y développer des villes et compagnie...
ces gens là aiment les européens et les chrétiens quand ils viennent dépenser leur fric chez eux pour engraisser un peu plus leur pays de producteur de drogue et de satanistes pédophiles...
voyez par vous mêmes quand il en est autrement...
30 mois de prison pour s'être converti au christianisme et un passage à tabac ?
Certes, chacun fait ce qu'il veut chez lui.
Raison pour laquelle j'appelle les chrétiens qui sont chez eux en Europe à boycotter tout ces musulmans haineux avec leur fausse religion, ces envahisseurs présents par dizaines de millions aujourd'hui alors qu'ils n'étaient pas présents il y a encore 80 ans... ils sont pareil ici que chez eux, racistes, suprématistes, fascistes et tueurs,
on va quand même pas se faire des bisous bisous quand chez eux ils se comportent comme ça...
il croit comme toi,mais autrement
Auteur : nordinsam
Date : le 03 octobre 2013 à 02h23
personnellement je n'ai rien a foutre,de quel droit je vais juger ce monsieur?la relegion est une chose personnelle,changer de confession ou pas,croire a dieu ou pas ,cela ne regarde a personne sauf soit meme.arréttey de nous casser la tete avec vos arguments extra-terrest