Maroc : Quand le soleil s'éclipse... partiellement

Aujourd'hui des milliards de personnes ont levé les yeux au ciel pour observer l'éclipse totale de soleil, qui est la 5ème du XXIème siècle, un moment unique. Mais attention pour observer cette éclipse, il fallait impérativement porté des lunettes de protection spéciales pour éviter toute lésion oculaire. Les rayons du soleil peuvent même provoquer des brûlures de la rétine et même une cécité.
Cette éclipse a été visible au Pôle Nord, sur le Nord du continent américain, l'Europe et l'Asie. Elle a été visible sur une ligne débutant au nord est du Canada vers 9h30 GMT, ensuite elle a traversé le nord ouest du Groenland, l'océan glaciale arctique, le nord de la Sibérie et l'ouest de la Mongolie et ce avant de prendre fin en Chine vers 11H20 GMT.

Les éclipses résultent d'un l'alignement du Soleil, de la Terre et de la Lune. Le Soleil est 400 fois plus large que la Lune, mais il est aussi 400 fois plus loin: lorsque la Lune est parfaitement en ligne entre la Terre et le Soleil, pour ceux qui sont alors dans son ombre, le soleil est entièrement éclipsé.

Le Soleil ne laisse plus apparaître qu'un halo, et une étrange pénombre semble s'abattre sur le paysage, trompant les oiseaux qui se font silencieux.

Et puis aujourd'hui au Maroc, dès le coucher du soleil, sachez que vous pourrez observer « très partiellement » une éclipse partielle, un évènement qui n'est pas aussi spectaculaire que l'éclipse totale. Une éclipse est partielle lorsque la lune ne masque pas totalement le soleil. Mais attention, encore une fois, partiel ne signifie pas sans danger. Il ne faut jamais observer directement le soleil. Trois méthodes sont généralement utilisés : les fameuse lunettes spéciales éclipse, l'observation par projection et l'observation derrière un filtre.

Mais après cette éclipse, le ciel marocain n'a pas fini de nous dévoiler ses trésors. Tout au long du mois d'août, vous pourrez observer les étoiles filantes, plus connues sous le nom des Perséides. Ce sont de minuscules objets solides, des poussières ou des débris qui éclatent lorsqu'ils pénètrent dans l'atmosphère terrestre, ce qui crée des étincelles. On a ainsi l'impression de voir des étoiles se déplacer à une très grande vitesse.

Les Perséides peuvent être observés à l'œil nu sans aucun télescope, lunette astronomique ou paire de jumelles. La meilleure manière de les observer c'est de rendre dans un endroit où le ciel est sombre sans aucune pollution et lumière artificielle. Selon les astronomes, la période de visibilité maximale se situe vers le 12 et le 13 août de chaque année.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook