Maroc : Grosse polémique entre le site de e-commerce Jumia et la weboma

Jumia Maroc est actuellement au cœur d’une grosse polémique. Pour marquer son premer anniversaire au Maroc, le site de e-commerce organisait la semaine dernière un jeu-concours avec comme récompense, une importante réduction sur un i-phone et un i-pad. Sauf que pour une grande partie de la weboma, il s’agissait d’une arnaque et le nom du gagnant annoncé correspondrait en réalité à un faux profil. Explications. 

« Dear ‎#Jumia, arnaquer les gens sur le site était une mauvaise affaire, mais les prendre pour des cons c'est ... pire ». C’est à partir de ce message, accompagné d’une vidéo intitulée « L’affaire Jumia », qu’est partie la polémique. Mise en ligne, vendredi dernier sur Youtube, la vidéo en question accuse le site d’achat en ligne d’arnaque et de tricherie. Son auteur, Youssef Mallouk, y explique notamment que le gagnant du jeu « Crazy deals », lancé pour marquer le premier anniversaire de la firme au Maroc, n’existe pas. Son profil Facebook serait un faux et aurait été créé dans le seul but de justifier le concours.  

Faisant l’objet de plusieurs « pressions extérieures », Youssef Mallouk a depuis décidé de retirer la vidéo du net. Selon Media24, celle-ci lui a créé beaucoup d’ennuis « au niveau professionnel ». Le site Jumia Maroc a quant à lui, réagi de manière officielle hier, mardi 2 juillet, soit cinq jours après le déclenchement de la polémique. Et voulant rectifier le tir, la direction du site n’a fait qu’enfoncer le clou davantage.

Jumia vs ses éternels "haters"

« Suite aux rumeurs que vous avez pu lire ici et là ces derniers jours, nous tenons à vous préciser que le jeu que nous avons organisé a été un immense succès, et nous a donné l’opportunité de voir la force et le niveau d’engagement de nos Facebook Fans, et plus généralement de nos milliers de clients ! », explique Jumia Maroc dans un communiqué publié sur sa page Facebook. « Comme souvent dans ce genre de jeux, certains ont cru bon de colporter des rumeurs, disant que les concours de Jumia étaient truqués et que les personnes qui ont gagné n'existaient pas... Les gagnants des deals pourront témoigner (images à l'appui) dans les jours qui viennent de la véracité de leurs propos », poursuit-on.

« Ne vous laissez pas influencer par les éternels 'haters'... Les sourires de nos gagnants, désolé pour les perdants :D vous feront vite oublier cette histoire. Nous sommes fiers de ce que nous avons pu faire avec vous en l’espace de seulement 12 mois et continuerons à focaliser nos efforts sur une seule et unique bataille : offrir à nos clients, à tous les Marocains, de Tanger à Lgouira, la MEILLEURE expérience client du e-commerce marocain », conclut le communiqué.

« Sortie ratée »

A peine publié, le justificatif de Jumia Maroc a suscité des dizaines de critiques de la part des membres les plus actifs de la weboma. Pour Mehdi Ay, il s’agit d’une « sortie ratée les amis ». « Dites les gars de JUMIA, vous vous justifiez trop! Et ça me met mal à l'aise pour vous! Après tout c'est votre business! », écrit Zaawat Mohamed, soulignant que le règlement du jeu devait être « déposé chez un notaire », et que celui-ci devait également assister au tirage au sort.

« Chers gens de Jumia, vous avez là des NOMS du domaine de la communication digitale qui commentent sur votre statut qui sent la mauvaise haleine. Certainement votre comportement se fera désigné d'un grand #fail et sera certainement étudié comme exemple de mauvaise communication, ça vous fera de la pub on s'en fout, mais ça servira de mauvais exemple à ne pas suivre par tout community manager ou manager tout court (puisque votre message est signé par vos managers tout court) », s’insurge de son coté Driss Lebbat.

« Dénigrer le client est une chose, mais dénigrer une communauté web en est une autre. En plus de ça, et si cela s'avère être vrai, le fait d'aller chercher le patron du client mécontent pour lui faire la pression afin qu'il cesse de diffuser sa vidéo est d'un meskinisme énorme. (…) Allez chercher les bonnes pratiques, non pas ailleurs, juste à côté, chez des marques marocaines qui savent gérer ce genre de situation et prenez-en l'exemple », a-t-il ajouté.

« Non seulement une faute, mais une erreur»la

« Permettez-moi d’exprimer mon indignation par rapport au ton de votre texte qui est d'une ironie et d'une inélégance qui vous déshonore. Au lieu de prendre de la hauteur et d’essayer de gérer la situation avec tact et diplomatie, vous lui avez préféré le crêpage de chignons », estime pour sa part Taoufik L. « Certains membres de la Weboma que vous déconsidérez insidieusement dans votre texte sont la colonne vertébrale du web marocain. Des membres essentiels qui ont concourus par leur dynamisme et activisme à l’aura du web local et régional. Combien même il y a eu des malentendus, vous attaquer à eux dans un élan défensif-agressif, est non seulement une faute, mais une ERREUR », estime-t-il.  

Et de poursuivre : « Je ne souhaite nullement m’attarder sur les modalités techniques de votre jeu. Mon propos est l’insolence de votre texte qui trahit l’immaturité et l’amateurisme de votre ‘communication’. Une entreprise ne se pavane jamais par ses réalisations et de ses ‘performances’ quelles qu’elles soient. Une entreprise ne dénigre pas les clients mécontents. Même s’ils sont dans le tort ». L'entreprise, présente aujourd'hui en Egypte, au Nigéria ainsi qu'au Kenya, n'a pas encore répondu à ces nouvelles critiques. 

Suivre Yabiladi
1 commentaire
le e(commerce au Maroc!!!!
Auteur : brabrasud
Date : le 03 juillet 2013 à 17h33
Il faut vraiment être fou pour s'engager dans ce genre d'achats sur internet ou de concours sur les sites marocains!

C'est l'arnaque assurée!!!

C'est comme avec Maroc Télécom qui vous vend une ligne internet haute rapidité alors que pour se connecter on a le temps de mourir 3 fois!



Facebook