News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : Le PJD insiste sur l’interdiction de la chicha

Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laensar a eu chaud hier à la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Interpelé au sujet de la consommation publique de la chicha, le ministre a dû sortir des chiffres probants quant à ses efforts d’éradiquer le fléau. Mais pour le PJD, la seule solution est d'interdire cette pipe, en l'insérant dans le projet de loi sur l'interdiction de fumer en public.

Le contrôle des cafés à chicha en 2012 a permis l’arrestation de 3 305 personnes, contre 667 en 2009, selon les déclarations du ministre de l’Intérieur, Mohand Laensar, interpellé à ce sujet hier lundi, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, rapporte L'Economiste. En outre, certains propriétaires de cafés, qui ont commis ce genre d’infractions, ont été privés de leurs autorisations et 12 000 narguilés au total ont été confisqués, ajoute le ministre. Le département de Laensar mène également une campagne de sensibilisation depuis l’année dernière dans les écoles, les hôtels ainsi que les boites de nuit.

Tout ceci ne semble cependant pas rassurer les membres du parti Justice et Développement (PJD) d’Abdelilah Benkirane. « Il y a un vide juridique sur la question. La chicha n’est pas interdite au Maroc », signale d’entrée de jeu, Mohamed Benasadr, député PJD et Coordinateur de la commission de la Justice à la Chambre des représentants. « Dans la foulée du projet de loi sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics, Nous voulons également interdire la consommation publique de la chicha », déclare-t-il.

Pires conséquences sur la santé

D’après ce député Pjdiste, la loi contre la consommation publique du narguilé est plus qu’urgente, d’autant qu’il a « des conséquences très néfastes sur la santé ». En effet, cette pipe contiendrait 4 000 matières toxiques et la combustion douce de son tabac, qui dure 60 minutes contre 5 minutes pour la cigarette, produit 10 fois plus de monoxyde de carbone. Son consommateur s’expose donc encore plus au risque de cancer et problèmes cardiovasculaires. « Les choses doivent être réglementées, afin que les cafés qui servent la chicha sans le déclarer arrêtent cette pratique », estime M. Benasadr.

La consommation de la chicha au sein la société marocaine s’est accrue avec le temps. Depuis plusieurs années, les politiques manifestent leur volonté d’éradiquer ce fléau, sans jamais y parvenir. A Casablanca par exemple, une circulaire de la wilaya interdit la consommation du narguilé dans les cafés et lieux publics. Mais cela n’empêche pas les consommateurs de s’y adonner, parfois même en pleine rue. Le vide juridique fait que les arrestations, bien que parfois répétées, se soldent par des relaxes. Et comme pouvait encore le souligner un membre du corps de la police au quotidien Aujourdhui le Maroc, tant « qu’il n’y a pas une loi qui considère la chicha comme un produit prohibé et l’interdit catégoriquement, même le Procureur du Roi » ne peut prendre aucune décision.

Suivre Yabiladi
stop chicha
Auteur : amira123456
Date : le 07 novembre 2013 à 22h59
Les cafés de la honte,il faut fermé ces cafés chicha partout au maroc ,a salé a temara et dans les autres ville y a beaucoup de débauche vraiment c'est moche .
CHICHA SALETE
Auteur : SAMIR1552
Date : le 02 juillet 2013 à 00h32
J AI AU DESSOUS DE MOI UN CAFE DE CHICHA ET MES PETITS ENFANTS SONT TOUJOURS MALADES IL FAUT INTERDIR DANS LES CARTIERS HABITES
ddolm
Auteur : 1462
Date : le 15 juin 2013 à 13h22
moi je veux consommer ma chicha dans un café publique , pourquoi je n'ai pas le droit ?
Hier j’étais dans un café entouré de cadres et de responsable dans des sociétés ça veut dire des gens bien .... .... alors que des policiers entraient .... ils ont pris nos cartes .... après ils nous ont dit de quitter ....
Alors juste à côté il y a deux bars .... tassa w kartassa ... les filles à gogo .... et une salle des jeux pleine de mineurs ....
Alors ils te poussent d'aller prendre des verres avec des filles de trottoir au lieu de prendre une chicha avec vos amis ....
Tous les pays du monde autorisent le chicha , sauf ca pays .... les policiers au lieu de se concentrer sur les vols et crimes , prostitution , drogues ..... ils se concentrent sur ca , parce que tout simplement il n'y a pas une loi , et ils profitent , rziyak jaboulihoum llah .....
C'est honteux et ca va causer des grands problemes , parce que au lieu de profiter avec les amis et oublier les prob de la crise Economique , ca va nous pousser à réfléchir de faire une révolution , à cause de notre gouvernement qui négligent les choses plus importantes comme la sécurité , l’Éducation ....
Chicha alcool kakoubi hachich fleaux en tout genres
Auteur : Hamza
Date : le 02 mai 2013 à 18h59
Les fleaux sont nombreux . Chicha, alcool, drogues etc..

La jeunesse est la première victime .
chicha
Auteur : santepourtous
Date : le 01 mai 2013 à 10h45

ET L ALCOOL ALORS !?!?

VERITABLE DROGUE DURE (CLASSEE AINSI PAR L'ORDRE DES MEDECINS),
VENDU LIBREMENT A QUI VEUT EN SUPERMARCHE OU AUTRE
ET QUI DETRUIT LENTEMENT MAIS SUREMENT LE CERVEAU DES CONSOMMATEURS POUR EN FAIRE DES "LEGUMES" !!!
Facebook