En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Méditel cherche toujours un acheteur pour une partie de son capital

Méditel est en pourparlers avec plusieurs opérateurs étrangers en vue de vendre une partie de son capital, a déclaré jeudi, son directeur général (DG), Mohamed El Mandjra. Toutefois aucun accord n’a encore été trouvé pour le moment selon le responsable.
"Évidemment, nous sommes sollicités par des opérateurs étrangers, et nous répondons présents", a précisé Mohamed El Mandjra aux journalistes durant la présentation des résultats 2009 de Méditel à Casablanca. "Rien n'est conclut. Des négociations sont engagées avec des opérateurs étrangers " a-t-il poursuivi. "Mais rien n'a été fait ou signé, pour tout dire", a-t-il conclut.

Ces propos du DG, viennent démentir une nouvelle fois, des informations faisant état d’un accord de cessation d’une partie du capital de Méditel à des opérateurs étrangers. L’entreprise avait démenti à deux reprises, en début mars et la semaine dernière, dans un communiqué, tout accord pour la vente d'une participation à une quelconque société étrangère.

Pour rappel, Méditel est devenue 100% marocaine après le rachat le 1er septembre 2009, par FinanceCom et la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) des parts respectifs de 32,18% de Telefónica et Portugal Telecom (PT). Quelques semaines après cette transaction, les deux acquéreurs avaient annoncé leur intention de céder au moins 25% du capital de Méditel à des actionnaires institutionnels.

Qatar Telecom (Qtel) et Emirates Telecommunications Corp (Etisalat) suivent Méditel de près depuis cette annonce et sont intéressés par une entrée dans son capital. Qtel et Etisalat, étaient déjà dans la course pour le rachat des 64,36% de Telefónica et PT.

Méditel ne semble pas être pressé dans la recherche de son partenaire stratégique. D’après Mohamed ElMandjra, son groupe a augmenté sa part de marché pour atteindre 37,3%, après avoir progressé de 2,5 points par rapport à l’année dernière.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook