News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Telecom : Telefónica et Portugal Telecom cèdent leurs parts dans Méditel

Annoncée depuis le mois d’avril 2009, la volonté de Telefónica et Portugal Telecom (PT), actionnaires majoritaires de Méditel, de vendre leurs parts s’est concrétisée. Enfin presque ! La nouvelle fait la une de la presse dans la péninsule ibérique et même jusqu’à Wall Street.
Selon le journal espagnol « Expansion », des informations rendues publiques hier lundi, faisaient état de cette cession. Mais sa confirmation officielle a été faite tôt ce mardi matin. Les deux opérateurs ont annoncé, avoir convenu de vendre leurs participations respectives de 32,18% dans Méditel, numéro deux marocain des télécommunications. Telefónica a confirmé par l’intermédiaire de la Commission nationale espagnole des opérations de Bourse (CNMV), l’accord pour vendre ses parts dans le capital de Méditel, indique « Expansion ». De même, un communiqué de la commission portugaise des opérations de bourse informe que PT et Telefónica ont vendu les parts qu’ils détiennent dans Méditel pour 400 millions d’euros chacun. Ce qui porterait la valorisation du deuxième opérateur téléphonique marocain à plus de 1,2 milliards d’euros.

La signature du contrat a eu lieu le 31 août, d’après les documents envoyés à la CNMV par Telefónica, comme l’a rapportée « Expansion ». Les acquéreurs sont des sociétés marocaines déjà détentrices des actions Méditel. Il s’agit de Finance.com et sa filiale RMA Watanya ; et de la Caisse de dépôt et de Gestion (CDG). Outre PT et Telefónica, 18,06% du capital de Méditel était détenu par le groupe d’Othman Benjelloun (13,06% pour RMA Watanya et 5% pour Finance.com) et 17,59% par HoldCo, formé par la CDG et Akwa Group. RMA Watanya, Finance.com et la CDG (via sa filiale Fipar Holding) renforceront donc leurs participations dans le capital.

La transaction qui devrait être conclue d'ici la fin de 2009 doit d’abord avoir le feu vert des régulateurs ibérique et marocain. En cas d’approbation, Méditel aura un ensemble d'actionnaires exclusivement marocain. Les 64,36% du capital détenu précédemment par l’Espagnol et le Portugais reviendront aux groupes suscités.

Il n’y pas que les Marocains qui sortiront gagnants de ce désengagement. D’après son directeur général Zeinal Bava cité par Reuters, PT tirera une plus-value nette de 270 millions d'euros de cette transaction. Le dirigeant de l’entreprise portugaise a tenu à préciser que cette cession ne remet aucunement en question le développement de son groupe à l'étranger, notamment au Brésil et en Afrique sub-saharienne. Cette plus-value constitue même pour PT, une aubaine pour un futur redéploiement au Brésil avec Telefónica, où ils détiennent, Vivo, premier opérateur de téléphonie mobile du pays, ainsi qu’en Angola et en Namibie, où il est présent dans des opérateurs télécoms. En ces temps de crise, cet apport de cash est effectivement la bienvenue.

Pour le moment, les ambitions d’Orascom Telecom, Etisalat et Qatar Telecom de prendre part dans le capital de Méditel n’ont pas eu de suite favorable.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook