News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Maroc : Le système de retraite public en déficit en 2014

Bientôt, l'Etat ne disposera plus de fonds pour payer les pensions de retraites. D'ici 2014, la caisse des retraites accusera un gros déficit qui ira croissant si rien n'est fait. Une réforme est en cours de préparation, mais tous attendent qu'elle améliore le niveau de vie des retraités.

« Notre système de retraite est en danger. Personne ne veut que notre pays connaisse le même sort que la Grèce», a affirmé Abdelilah Benkirane devant la Chambre des conseillers mercredi soir, rapporte Reuters. « Si aucune mesure n’est prise, poursuit le premier ministre, le déficit annuel atteindra 1,28 milliard de dirhams en 2014 et s’accroitra à 24,85 milliards den 2012 et à près de 45,66 milliards en 2030 pour arriver à 78,54 milliards en 2061».

Selon le chef du gouvernement, la caisse connait des difficultés depuis l’an 2000. Pour cause, plus de 60% des personnes actives n’adhèrent pas au système de retraite. De plus, l’existence de plusieurs systèmes de retraites [CIMR, CNSS, RCAR, CMR] crée des déséquilibres dans la moyenne des pensions. « On s’est contenté jusque-là de mesures partielles qui n’ont pas réussi à éloigner le spectre du déficit », a-t-il relevé.

125 milliards pour sauver la retraite

Le gouvernement pense à relever l’âge de la retraite pour éviter l’effondrement. « Bien sûr, nous allons négocier avec les syndicats », souligne le premier ministre même s’il estime que la modification de l’âge de la retraite devient « une obligation ». Cette année, la CMR [Caisse marocaine de retraite] va commencer à puiser dans ses réserves et d’ici 2050, toutes les réserves nationales seront épuisées.

Pour sauver la retraite, lEtat a besoin de 125 milliards de dirhams dans les vingt années à venir, selon le chef du gouvernement. L’effort ne s’arrêtera pas là, puisque de nombreux salariées n’ont pas payé leurs cotisations, 1 200 milliards de dirhams sont nécessaires pour combler ces impayés. « Je ferai le nécessaire, même si cela déplait à certains », affirme résolu M. Benkirane.

Bientôt la réforme 

En 2012, l’ampleur de la situation a poussé le comité technique à accélérer son travail. Il a ainsi établi un mémorandum contenant les propositions de réforme de la caisse des retraites. De son côté, la Cour des comptes a élaboré un diagnostic des dysfonctionnements de la caisse de retraites et publiera prochainement son rapport. Comme pour confirmer le sérieux de l’Etat, le chef du gouvernement a annoncé la tenue, en janvier, d’une rencontre du comité national pour définir avec précision les lignes directrices de la réforme ainsi que les mesures à entreprendre.

La  réforme de la caisse des retraites sera la bienvenue puisqu'elle est attendue depuis près de neuf ans. Cependant, les citoyens attendent beaucoup d'elle, vu que les pensions de retraites restent insuffisantes par rapport au coût de la vie [1 000 dirhams en 2011]. Selon les déclarations récentes du PDG de la CIMR, Khalid Cheddadi, dans une inteview, cette réforme « devrait se traduire par un progrès social important, car elle est censée offrir à terme à tous les marocains un revenu de retraite à même de leur permettre de mener une vie digne ».

Suivre Yabiladi
1 commentaire
:PTDR
Auteur : ɛ.zɑ̃s
Date : le 10 janvier 2013 à 17h30

C'est l'histoire du voleur, qui en se mêlant à la foule, crie "Au voleur".


Waaaaaaaaaaa 3omaraa8
le premier ou le second mon dieu, mais pas ces #/§!%.
Facebook