News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Sahara : Washington soutiendrait Ross, selon l'ambassadeur américain à Rabat

Rabat et Washington ne partagent pas la même position sur ce qui est désormais appelée l’ «affaire Ross». Une divergence qui retarde la nomination d’un nouveau médiateur au Sahara. Apparemment, les Etats-Unis tiennent à ce que leur enfant accomplisse sa mission.

« Les Etats-Unis soutiennent le processus onusien au Sahara et Christopher Ross en fait partie. » Les propos sont de Samuel Kaplan, l’ambassadeur américain à Rabat. Dans une longue interview parue dans l’édition de ce lundi au quotidien arabophone Al Massae, le diplomate a clairement défendu le travail accompli par son compatriote en tant qu’envoyé personnel de Ban Ki-moon au Sahara.

Kaplan a tenté de minimiser le rôle de son pays dans le règlement de ce conflit, esquivant une question sur la reprise des fonctions de Ross, avançant qu’il « n’est pas au courant de cette décision. Laquelle appartient au secrétaire général et non aux Etats-Unis. Pour le moment Christopher Ross poursuit sa mission. » Et de rappeler que « les efforts de l’ONU ne pourraient être concluants qu’à la condition de soutenir l’envoyé onusien. »

Kaplan répond à El Khalfi

Des propos qui ne sont pas sans rappeler ceux de Wilima Burns. A l’issue de ces entretiens, le 11 mai à Washington, avec le ministre des Affaires étrangères, Saad Dine El Othmani, le n°2 de la diplomatie américaine indiquait à la presse que « les Etats-Unis continuent d’appuyer les efforts visant à trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental, ainsi qu’au processus de négociation des Nations unies dirigé par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, l’ambassadeur Christopher Ross ».

Cette position américaine exprimée par son ambassadeur à Rabat sonne comme une réponse à la toute récente déclaration, jeudi 12 juillet, de Mustapha El Khalfi. Devant des journalistes, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a réaffirmé qu’« il n’y a pas eu renoncement à la position du Maroc concernant le retrait de sa confiance à l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara ».

Le 17 mai le royaume a décidé de retirer sa confiance en Christopher Ross. Deux mois plus tard, rien n’a signalé de positif pour le Maroc. Pire encore, le 15 juin, Ban Ki-moon a nommé Wolfgang Weisbrod-Weber au poste du chef de la MINURSO à la place de l’Egyptien Hany Abdelaziz dont le mandat s’est terminé le 30 avril dernier. L’Allemand était le chef de la mission des Nations-Unies chargée de l’organisation du référendum ayant conduit à l'indépendance du Timor oriental, en septembre 1999. Le Polisario plaide pour une transposition de ce modèle au Sahara.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
SAMUEL kdidib !
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 17 juillet 2012 à 14h27
Ban qui chkor, Ross le vendu et les colonels aux ordres se démènent pour les compagnies américaines du pétrole en Algérie. Samuel va chez ton patron le mossad fin t3alam takdab.
Sahra maghribia irrada cha3bia !
Hypocrisie.
Auteur : Le barreur
Date : le 17 juillet 2012 à 12h19
Officiellement, les USA soutiennent le plan d'autonomie proposé par le Maroc. Et le Maroc ne demande que des négociations sincères basées sur ce plan. Alors où se bloque le processus ? Cette crise va avoir l'avantage d'éclaircir le paysage!..
LA MEILLEUR DEFONSE EST L'ATTAQUE
Auteur : HMIMID69
Date : le 16 juillet 2012 à 21h06
Le Maroc n'a pas de problème sur ses territoires,il ne demande que de libérer sa population détenue par l'Algerie à tindouf depuis 35 ans.
Alors; si Mer. Christofer Ross peut résoudre ce problème, il est le bien venu, sinon le Maroc est bien installer chez lui sans se soucier de personne,et si on l'attaque il sais comment se défendre.
les ennemis du maroc
Auteur : sofiane3500
Date : le 16 juillet 2012 à 20h08
il ya le pokimon monsieur ban ki-moon el haj ross le monkey d obama les fils de la patrie francaise les pozabel les polisario que des jaloux alors moi je dis vive le maroc vive le peuple marocains et le sahara et marocains investir au maroc crier des êntreprises etudier afin d aider notre pays le maroc
Dernière modification le 16/07/2012 20:15
Les chiens aboient et la caravane passe!
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 16 juillet 2012 à 18h11
Hassan II avait dit que les américains ne sont pas des amis pour l'éternité, il faut toujours renouveler les accords d'amitié avec eux. Et il avait raison!
De toute façon, cette affaire du Sahara marocain doit être reglé par tous les moyens entre le Maroc et Zangapauvre, il n yaura pas d'autres solutions pour mettre un terme à ce litige fabriqué en toutes pièces par les kouffars de Zangapauvre jaloux de leur Maïtres marocains.
Facebook