Sebta : Plus de 50% des touristes sont marocains

Le principal hôtel de Sebta, El Parador de Turismo La Muralla, vient de mettre en place un module qui permet à ses clients de profiter de 6 chaînes TV marocaines. Il a aussi adapté sa carte à leurs goûts car les Marocains représentent 56% de sa clientèle annuelle, a rapporté, hier, mercredi 11 juillet, l’agence de presse espagnole EFE.

Le préside espagnol fait régulièrement l’actualité pour ses relations conflictuelles avec le Maroc, mais les touristes marocains offrent un revenu bienvenu à son économie. L’an dernier, plus de la moitié des touristes ayant séjourné dans les hôtels de la ville étaient marocains.

Suivre Yabiladi
Contrebande
Auteur : _Said_
Date : le 14 juillet 2012 à 02h39
Je ne suis pas d'accord, la contre bande est morte au nord, je vais régulièrement à Sebta, et je n'achète rien, car tout est au Maroc et en moins cher, en plus les produits vendus dans la khzayen sont des très mauvaise qualité, et ils ne se vendent pas dans les commerces de Sebta (comme LIDL, EROSKI...),
Aussi, même au Fnideq juste à coté on vend plus des produits nationaux que la contrebande, d'ailleurs j'ai vu plusieurs espagnoles aller faire leurs shopping à Fnideq
Bref, il y a reconversion du commerce en cours, et les flux sont entrain de s'inverser
message
Auteur : Slimanof
Date : le 13 juillet 2012 à 22h48
Ce sont ces deux enclaves qui vivent au dépend des marocains .
Vivement que Tanger-Med ( pour Sebta) et Nador-Med ( pour Mellilia) soit complétement opérationnels pour booster l’économie de ces régions et donner du boulot à la population locale qui ,de toutes les façons, n'aura plus à vivre de contrebandes avec le démantèlement des barrières douanières qui va entrer en vigueur.
Melilla
Auteur : aminedu33
Date : le 13 juillet 2012 à 15h28
La présence de ces deux enclaves est primordiale pour l’économie locale et surtout pour Nador. Sans Melilla, on verrait jamais les produits espagnols à bon marché et meilleur qualité que ceux du Maroc. A Nador, le thon est préconisé par toutes les populations meme ceux qui vivent à l'étranger transportent avec eux une fois le retour en Europe de ces boites de thon. Quel délice!
Revenons aux choses plus sérieuses, Nador sans Melilla serait devenue une ville coupée du Royaume, et la proximité de Melilla lui permet de vivre. Quand je fais un tour à Melilla, c'est trés propre du coté espagnol, et vous arrivez du cotés du quartier oû réside les marocains, c'est la saleté. Tout se résume, il faut que l'Espagne soit détentrice de ces deux enclaves meme les rifains ont trouvé leur compte. Des produits espagnols trouvés dans le Rif qui n'existe pas sur Casablanca.
Ceuta et Melilla
Auteur : paca13
Date : le 13 juillet 2012 à 13h05
Je suis d'accord avec TFK59, sans Ceuta et Melilla, les familles locaux vivront sous la misère, c'est grâce a eux qu'ils ont un travail, de quoi subsister, remercions les !!
Dernière modification le 13/07/2012 13:06
Les présides
Auteur : tfk59
Date : le 12 juillet 2012 à 23h20
On critique souvent les présides comme une tâche pour notre souveraineté et notre territoire. Mais on parle pas souvent des bienfaits de celle ci sur les économies du Nord et de l'Est du pays. Je sais que Nador et sa région ne serait rien sans Melilla par exemple. On pourra dire ce que l'on voudra de ces deux villes, mais elles font vivre bien des familles et elles augmentent le pouvoir d'achat des Marocains de ces régions.
Facebook