Sahara : Le Maroc et le Polisario se rencontrent aux Açores

Février 2011, Genève abritait des pourparlers entre Maroc et le Polisario. Elle se concluait sur l’annonce de mesures à même de renforcer la confiance. Septembre de la même année, le Portugal accueillait, une rencontre sur « la culture hassanie ». Du 3 au 6 juillet, les Açores est le lieu d’une réunion sur, cette fois-ci, « le rôle de la femme sahraouie dans la société. »

Depuis le mardi, le Polisario et le Maroc prennent langue aux îles Açores. La réunion, placée sous l’égide du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), s’inscrit dans le programme, initié en 2004, visant le renforcement des mesures de confiance entre les deux parties. Cette rencontre, la deuxième du genre après celle de septembre 2011 que le Portugal (mais c’était à l’île de Madère) avait également accueilli, se tient à l’abri des médias jusqu’au 6 juillet.

Elle connaît essentiellement la participation de dix-sept habitants des camps de Tindouf et seize de Laayoune avec une forte présence féminine. Le thème étant « le rôle de la femme sahraouie dans la société ». La réunion de cette année se tient dans un contexte de blocage des négociations entre le Maroc et le Polisario. Une situation due essentiellement au retrait de la confiance de Rabat en l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross.

Le HCR se cherche un rôle

Ces rencontres qualifiées de « culturelles » ont peu d’influence sur le cours des pourparlers entre les deux parties. C’est un moyen pour le HCR de montrer qu’il a un rôle à jouer dans le conflit. En effet, des résolutions de la réunion de Genève, février 2011, entre le Maroc et le Polisario, ces réunions tiennent encore la route alors que le programme des visites terrestres n’est plus d’actualité.

Force est de constater que sur le dossier du Sahara, la marge de manœuvre de cet organisme onusien est très réduite. Contrairement aux autres camps de réfugiés dans le monde où le HCR est responsable, ceux de Tindouf échappent complètement à son contrôle. Placés sous l’autorité directe des militaires algériens et des milices du Polisario, le HCR se contente de jouer les seconds rôles. Jusqu’à présent, en dépit des nombreuses demandes, dont les deux dernières résolutions du conseil de sécurité sur le Sahara de 2011 et 2012, pour procéder à un recensement de la population des camps, les responsables du Haut-commissariat aux réfugiés se heurtent toujours au refus catégorique du gouvernement algérien.

Contrairement à la réunion de septembre 2011 à l’île de Madère, celle de cette année a eu le mérite d’être citée par l’agence MAP.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
Fier d'être Sahraoui
Auteur : Zemono67
Date : le 08 juillet 2012 à 14h53
Ce conflit durera tant qu'il génère Une fortune pour les puissants fabricants d'armes: La France, l'Espagne, la Russie, et les USA.
Ces derniers ne les intéressent pas une issue du conflit, au contraire,
ils n'hésiteront pas à le nourrir davantage pour facturer des avions, des blondés...ect. Mais les cons, seront aussi la pour payer les factures au détriment des besoins fondamentaux de leurs peuples.
Par ailleurs, ce qui me dérange avec le Maroc, c'est qu'il veut garder le Sahara, sans s'intéresser aux Sahraouis, à leur langue, leur culture, leur histoire et patrimoine méconnu par les marocains!!! Même au Sahara, on vous impose une culture et tradition qui n'a rien a voir avec la votre. Il faut arrêter la. Le Maroc bénéficie d'une grosse somme en million d'euros suite au contrat de pêche avec l'union européenne en échange de promouvoir la culture et l'identité Sahraoui, également pour développer la région et son infrastructure, hélas, le Maroc ne fait rien, dans les poches des Fassis et les autres....
Nous sommes des marocains, nous revendiquons notre attachement au Maroc, mais nous voulons rester des Sahraouis, nous voulons exister dans leur équation socio-économique.
Le Maroc - Polisa..
Auteur : elmourabet
Date : le 05 juillet 2012 à 23h05
La solution de notre pays avec en les idiots polisa, c´est que le Maroc doit stopper les rencontres avec les traitres de notre pays et les ...
Marre de ce conflit artificiel
Auteur : Bousslhamiya
Date : le 05 juillet 2012 à 18h51
le Maroc devrait enfin trouver une solution difinitive à cette mascarade créer de toute pièce par l'Algérie.
je ne comprends pas pourquoi les Algériens dictent leur loi sur Tindouf
Auteur : sakki
Date : le 05 juillet 2012 à 15h51
ils chantent
ils crient
ils hurlent
ils jurent que (eux) les Algériens n'ont rien avoir avec ce conflit Maroco marocain mais au même moment ils font tout pour empêcher les gens de se rendre en visite chez leur chers au Maroc , ils refusent de laisser les gens de se rendre librement au maroc,etc.............
ils empêchent les familles de se revoir en se rendant par voix terrestre
ohhhhhhhhh la fourberie coule dans les veines chez certains
Dernière modification le 05/07/2012 15:53
Facebook