News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Maroc : Le Ramadan bouscule le programme des festivals de l'été

A l’heure de la fête de la musique, le Maroc vibre au rythme du quatrième art. En moins de 15 jours, le royaume devrait en effet accueillir pas moins de quatre festivals majeurs. De quoi réjouir les estivants qui rentreront plus tôt cette année en raison de l’approche du Ramadan. Un été festivalier qui doit ainsi se condenser sur deux ou trois semaines seulement. Tour d'horizon.

Le festival de la musique Gnaouas d'Essaouira a fait de la belle Mogador un "Woodstock" marocain

21 juin. Début de l’été, journée la plus longue de l’année, mais aussi et surtout, fête de la musique. Pour l’occasion, le coeur du Maroc se met à battre au rythme des sons. Du 20 juin au 4 juillet prochain, le royaume devrait en effet voir se succéder une série de festivals majeurs, parmi lesquels le festival des Arts Populaires de Marrakech, le festival Gnaouas d’Essaouira, le festival Timitar des Signes et Cultures d’Agadir, et enfin, le festival International du Raï d’Oujda.

En moins de 15 jours, plusieurs dizaine de milliers de marocains et d’étrangers devraient ainsi danser sur les cadences chaloupées du raï, nostalgiques de la musique amazighe, ou encore transcendantes de la musique Gnaouas. 

Le festival des « Arts Populaires » de Marrakech

La saison musicale a démarré mercredi dernier avec le festival des « Arts Populaires » de Marrakech.  Pour sa 47ème édition, ce dernier a été placé sous le thème de la « Caravane ». Plus d'une vingtaine de troupes folkloriques représentant les différentes régions du royaume ont été sélectionnées pour l’occasion, à commencer par les troupes Tkikikat, Dekka Marrakchia ou encore Taktouka Jabalia. Des DJ ont également été mis au menu des deuxièmes parties de soirée du festival, participant d’une ambiance festive sublimée par le cadre idyllique dans lequel l’évènement se déroule. En effet, c’est la scène d'un des plus grands monuments historiques de la ville ocre qui a été choisie pour les représentations des artistes, le Palais Badii. C'est sur cette scène d'ailleurs que le festival se clotûrera ce dimanche.

Le festival « Gnaouas et Musique du Monde » d’Essaouira

Le 21 juin marquait également le début de la 15ème édition du festival « Gnaouas et musique du monde ». Comme à l’accoutumée, la programmation de cette 15e édition fait la part belle à la musique gnaouie. Les plus grands Mâalems du Maroc, désormais habitués à cette manifestation, se sont ainsi donné rendez-vous à la belle Mogador. Ce soir, ce sera le Mâalem Abdenbi El Guedari qui sera à l’affiche du festival aux côtés du Mâalem Hamid Kasri et du quartet Soweto Qinch avec en invité spécial Eska. Demain, le groupe américano-cubain, Querencia, sera lui au menu avec une représentation à 20h30 sur la scène Borj Bab Marrakech. Enfin, point d’orgue de la soirée de demain, la performance à 22h30 du célèbre groupe marocain Hoba Hoba Spirit. Le festival d’Essaouira s’achèvera dimanche soir sur la représentation d’un quatuor « all-star » de Mâalems.

Le festival « Timitar des Signes et Cultures » d’Agadir

L’édition 2012 du Festival « Timitar des Signes et Cultures » d’Agadir réunira une nouvelle fois des artistes amazighs et du monde entier, de tout les courants musicaux, des musiques traditionnelles mais aussi actuelles. Pour son ouverture, prévue le 27 juin prochain, la huitième édition du festival rendra hommage aux répertoires Rayssates, avec Rayssa Aïcha Tachinouite et Rayssa Fatima Tihihit Titrit. De même les groupes amazighs Ahidous-Tiqulit et Awach Fint se produiront. S’agissant toujours des artistes marocains, les chanteurs Amouri M’Barek et Younes Migri sont aussi attendus. A noter que le festival fera également la part belle aux artistes marocains de l’étranger. Côté international enfin, le célèbre groupe de funk et soul américain « Earth Wind & Fire » sera également de la partie. Leur performance aura lieu Vendredi 29 juin, soit la veille de la clôture de Timitar, fixée dans la nuit du Samedi 30 juin.

Le festival international du Raï d’Oujda

Oujda abritera du 05 au 14 juillet prochains, la 6ème édition du Festival International du Raï (FIR).  Organisé par l’association « Oujda Arts », le festival sera placé cette année sous le signe de « l’ouverture aux autres ». A ce titre, 10 troupes africaines représentant, entre autres, Djibouti, les Comores, le Niger, le Burundi ou le Congo participeront à l'évènement. Mais la prétention du FIR cette année, c’est de mettre également à l'honneur une brochette d’artistes de « haute facture » dont la plupart sont originaires de la région d’Oujda. C’est ainsi que Cheb Khiriss, natif de Guercif, Jihad Maghreby, star de Debkka Libanaise d’origine Oujdie ou encore, Cheb Souna devrait se succéder, tour à tour, sur les différentes scènes de la capitale de l’Oriental.  

A l'instar des autres évènements précités, si le festival d'Oujda finit plus tôt cette année -le 14 juillet au lieu du 23 l'an passé-  c'est en raison de l'approche du mois de Ramadan dont le début est fixé aux alentours du 20 juillet 2012. 

Suivre Yabiladi
2 commentaires
@ pouic2011
Auteur : Kenzadalil
Date : le 23 juin 2012 à 18h55
Pour la première fois ....... je suis d'accord avec toi !!!

-------------------

Ramadan ne devrait être un prétexte pour qui que ce soit ... ou pour quoi que ce soit !!! chacun devrait s'y adapter !!
(que ce soit musulmans ou autres ...)
Ramadan Karim ne bouscule personne.
Auteur : pouic2011
Date : le 23 juin 2012 à 11h51


Nous sommes un pays musulman et à nous de nous réadapter.
Facebook