News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Casablanca American School : Fin de la polémique, les parents soulagés

Casablanca American School l’a échappé belle. Cette école américaine existant depuis 1973 dans la capitale économique a bien failli se voir retirer son affiliation au système scolaire américain par l’ambassade américaine pour ne pas avoir su respecter certains standards de gestion et transparence imposée par les Américains. Retour sur cette affaire qui a effrayé les ministres, PDG et cadres supérieurs du royaume qui scolarisent leurs enfants dans cette école.

L'entrée de Casablanca American School

Que les parents d’élèves scolarisant leurs enfants à la Casablanca American School se rassurent : l'école ne va pas perdre son affiliation au système scolaire américain, révèle le magazine marocain Actuel dans son édition du 9 au 15 juin. L’ambassade américaine à Rabat a récemment envoyé un message, un forme de dernier avertissement à la direction de l’établissement pour les informer que le Département d’Etat américain ne continuerait à reconnaître cette école comme un établissement d’enseignement américain qu'à l'unique condition qu’elle fasse des efforts pour respecter les normes imposées par les autorités américaines, notamment en matière de transparence et de gouvernance.

Bras de fer

Ce message signe le terme d’un conflit qui a duré plusieurs semaines, opposant le conseil d’administration de l’école et l’ambassade américaine. Tout commence en février 2012, rappelle Actuel. Samuel L. Kaplan, l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc envoie une lettre au conseil d’administration lui demandant de respecter « les normes américaines en matière de gouvernance » et d’agir « en accord avec les valeurs américaines, notamment sur la transparence et la participation ».

Une lettre qui va avoir l’effet d’une bombe chez les administrateurs. Eux ne comprennent pas la teneur de ces propos surtout qu’un consultant avait été envoyé spécialement du Département d’Etat américain l’automne dernier pour évaluer la gouvernance de l’école et qu’elle répondait à 88% des règles de bonne gouvernance dictées par l’ambassade.

Colère des parents d’élèves

Les parents d’élèves n’ont été informés du courrier de l’ambassadeur qu’un mois plus tard après l'envoi, précise Actuel, créant ainsi la panique des parents qui ont craint pour la scolarité de leurs enfants. Ils paient chaque année entre 50 000 à 120 000 dirhams, de la maternelle au secondaire, pour permettre à leurs enfants de suivre une scolarité de qualité. Qu’adviendrait-t-il de leur investissement si les autorités américaines retirent l’affiliation à Casablanca American School ? Leurs enfants pourraient-ils rentrer dans les meilleures écoles anglosaxones après le retrait de cette affiliation ?, se demandent-ils. S’en suit alors plusieurs semaines de mobilisation du côté des parents d'élèves et ceux ne sont pas n’importe qui : PDG, directeurs généraux, ministre, personnalités marocaines... Tout ce beau monde s’inquiète de l’avenir de l’école de leur enfant.

Il faudra l'intervention personnelle du ministre de l’Agriculture Aziz Akhennouch, dont l'enfant est scolarisé à l'école américaine, pour que les choses rentrent dans l’ordre. Résultat : les directeurs du conseil d’administration ont donné leur démission. Elle prend effet en octobre prochain, date à laquelle de nouveaux membres seront élus. De quoi rassurer les parents qui voulaient inscrire pour la première fois leur enfant dans cette école.

Suivre Yabiladi
2 commentaires
Et les ecoles marocaines??
Auteur : axis7
Date : le 20 juin 2012 à 13h10
Si nos ministres envoyaient leurs enfants dans les ecoles marocaines j'imagine qu'ils se preoccuperaient un peu plus de la qualité de l'enseignement au Maroc.
Cette attitude egoïste qui consiste à laisser se delabrer ce dont on se sert pas est un scandale.
Les ministres sont payés pour servir l'interêt general. Or il passe en priorité par l'education.
Msakane
Auteur : Zarzoure
Date : le 19 juin 2012 à 18h58
I feel sorry for our elite children’s. They deserve only the best because they were born with a golden spoon in their mouths and their Dads and Moms worked so hard to earn money to send then to this school...

It would be helpful to know the nationality of the administrators...But thanks God, the US Embassy is watching.


Facebook