News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Sahara : Le Maroc appel l’ONU à lui rendre justice

Presque un mois après que le Maroc ait retiré sa confiance en Christopher Ross, c’est le blocage qui commence à s’installer dans la durée. En attendant la prochaine réunion El Otmani-Clinton, le gouvernement marocain vient de frapper à la porte de l’ONU.

L’équipe Benkirane vient de lancer, hier, un appel à l’organisation des Nations-Unies afin qu’elle lui « rende justice ». Et c’est le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi qui s’est chargé de transmettre cette demande marocaine, affirmant  dans des déclarations à la presse rapportées par l’AFP que « le dossier du Sahara est entre les mains du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki‑moon afin de rendre justice au Maroc et de redresser le processus de négociations ». Il a souligné, également, que « le Maroc s'inquiète car ce dossier a trop duré au sein de l'ONU ».

Cette initiative marocaine atteste du blocage que connaît le dossier depuis que Rabat a annoncé officiellement, le 17 mai, sa décision de retirer sa confiance en l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara, Christopher Ross. Pour Rabat le médiateur américain « « ne réunit plus les conditions nécessaires lui permettant d'assurer le succès des négociations sur le Sahara ».

Un Européen serait candidat à la succession de Ross

L’appel du Maroc sera-t-il entendu par l’ONU ? Hormis la déclaration, le 17 mai, d’un porte-parole de Ban Ki-monn, réitérant  la confiance du secrétaire général en Christopher Ross, il n’y a rien d’officiel. Officieusement, après que le nom de Collin Powell, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Bush jr (2001-2005) ait été cité comme successeur de Ross, voilà que des sources avancent un autre candidat qui serait de l’Union européenne et qui aurait les faveurs du Maroc.  Powell a le mérite de l’expérience, il connaît très bien le dossier. En 2003 et à partir de la capitale du Koweït, il avait appelé le Maroc et l’Algérie à initier « des négociations directes afin de parvenir à une entente sur le problème du Sahara ». Un appel salué en ce temps par Rabat.

Ces informations qui demeurent, certes non encore officielles mais qui ont le mérite de montrer que les tractations pour remplacer Christopher Ross sont en cours. La tenue de la prochaine rencontre entre El Othmani et Hilary Clinton, consacrée en grande partie au problème Ross, est très attendue en vue de mettre un terme à toutes les spéculations et relancer de nouveau le processus de négociations.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
srisra ou l'exés de l'écriture
Auteur : sidiyazid
Date : le 16 juin 2012 à 11h48
certains dans ce forum , croyant qu'ils servent leur pays se lancent dans des diatribes et des "srisra" logorées verbales sans tête ni queue qui fait d'eux non seulement la risée du monde mais aussi, demontrent que ce sont toujours les plus analphabetes qui parlent et gesticulent le plus.

Mr Danouni , parce que je parlais de vous ,
est ce que vous vous relisez ?
Est ce qu'il vous arrive de mesurer, peser , jauger les inpeties que vous deversez ici à propos de tout et à propos, surtout , de rien ?

Je crois que le plus utile pur vous est de retourner sur les bancs et feuilleter les atlas et les livres de droit et de politique .

Donnez vous le temps d'emagasiner un minimum de savoir ..........et vous apprendrez à vous taire ou , au moins , fixer un filtre à ce que vous débitez .
Dernière modification le 16/06/2012 11:50
Le MAROC A RAISON Mais L'ONU est une coquille vide
Auteur : Danouni
Date : le 15 juin 2012 à 09h27
Que demande-ton aux Marocains ?

1.On leur demande de renoncer à une partie de leur Histoire.

2. De reconnaitre le résultat de la colonisation espagnole dans ses provinces du Sud, colonisation contre laquelle ils se sont battus.

3. De reconnaitre L'existence fictive d'un peuple Sahraoui créé par le colonisateur Espagnol dont le But même était de maintenir sa colonisation et d’éviter que le Maroc récupère son Sahara.

Le Paradoxe c'est qu'en même temps l'ONU a officiellement reconnue qu'il existait des liens historiques entre le Maroc et le Sahara.

Le plus étonnant c'est que cette demande vienne d'un Etat qui lui même a souffert de la colonisation pendant des siècles et qu'en + le Maroc a aidé activement pour acquérir leur indépendance.

Qui a créé la fiction d'un peuple Sahraoui et Pourquoi ? Lisez cette analyse de l'Historien Espagnol Barnabé LOPEZ GARCA

http://real-polisario.blogspot.fr/2010/02/le-polisario-refuse-le-recensement-dans.html
Dernière modification le 15/06/2012 09:53
COMPLEMENT
Auteur : Danouni
Date : le 14 juin 2012 à 23h12
Vous trouverez sur le Forum 4 discussions que j'ai lancées :

1. Vous trouverez la discussion : ces polisariens qui ont rejoint le Maroc

2. Vous trouverez la discussion : État Marocain antique.

Je donne des liens vers des sites d'Historiens et de spécialistes TOUTE l'Histoire du MAROC

3. Pareille avec la discussion : SAHARA MAROC, une relation séculaire

4. Pareille avec la discussion : Espagne, Algérie 2 États Hostiles au Maroc

Oui, c'est vrai d'un point de vue historique, le Maroc subit une réelle injustice.

C'est aux marocains de se battre comme l'ont fait leurs ancêtres pour contrecarrer les visées expansionnistes de l’État FLN qui a TOUT a gagné en soutenant la création d'un état Fantoche à sa solde.

Les Marocains doivent également se méfier de l’État Espagnol qui sait qu'après le Sahara va fatalement se poser la question de SEBTA et MELILLA sans compter l'exploitation des ressources aux larges des Iles Canaries.
Facebook