Maroc : L'avion Solar Impulse n'a finalement pas atterri à Ouarzazate

L’avion suisse Solar Impulse qui devait atterrir à Ouarzazate dans la nuit d’hier, mercredi 13 juin, en provenance de Rabat, a dû faire demi-tour « à cause de vents imprévus ». « L’avion expérimental est revenu à sa base de départ mercredi soir à Rabat » a fait savoir à l'AFP, Alexandra Gindroz, du service de presse de la société Solar Impulse. « Nous étudierons les conditions météorologiques pour choisir une autre tentative pour Ouarzazate ou une autre solution», a-t-elle ajouté.

Pour ce vol, organisé en partenariat avec l’Agence marocaine de l'énergie solaire (Masen), c’est André Borschberg, pilote et co-fondateur du projet, qui était aux commandes de l’avion. Avant le décollage de Rabat, les organisateurs avaient indiqué que le vol Rabat-Ouarzazate serait « certainement le plus difficile que l’avion ait jamais effectué en raison de la nature aride et chaude du climat ainsi que de la proximité avec le massif montagneux de l’Atlas », haut de plus de 3.000 mètres.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
1 commentaire
héhé
Auteur : LeMask
Date : le 15 juin 2012 à 13h34
Alors, votre avion de hippies ne peut pas voler contre le vent? Le soleil de ouarzazate ne lui apporte pas assez de lumiére? Héhé...
Faites du bio-diesel ou baraka men lbssallates...
Facebook