News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Maroc : L'avion expérimental Solar Impulse s'envole vers Ouarzazate

L’avion expérimental suisse Solar Impulse a décollé ce mercredi 13 juin, à 8h07, de Rabat, à destination de la ville de Ouarzazate, au sud du Maroc. L’atterrissage est prévu peu après minuit, a fait savoir l’AFP. Durant ce vol, l’avion, piloté par André Borschberg, également co-fondateur du projet, « expérimentera pour la première fois un climat montagneux et désertique », explique un communiqué publié conjointement par Solar Impulse et l'Agence marocaine de l'énergie solaire (Masen).

« Ce vol sera certainement le plus difficile que l'avion ait jamais effectué en raison de la nature aride et chaude du climat ainsi que de la proximité avec le massif montagneux de l'Atlas haut de plus de 3.000 mètres », précisent les organisateurs.

Solar Impulse, qui pour rappel vole sans une goutte de carburant, devrait arriver à destination après 16 heures de vol. A Ouarzazate, l’avion survolera le site de la centrale solaire dont la construction devrait être entamée cette semaine.  

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
1 commentaire
Solar Impulse contraint de faire demi-tour
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 13 juin 2012 à 23h12
L'avion solaire Solar Impulse, qui effectuait un vol sans carburant entre Rabat et Ouarzazate (sud), a dû faire faire demi-tour à mi-chemin "à cause de vents imprévus", ont indiqué mercredi les responsables du vol.

"Le directeur de la mission a décidé que l'avion retournait à Rabat (...) l'appareil et son pilote ne sont pas en danger, mais (le vent) empêche la progression de Solar Impulse vers sa destination finale", a précisé le site internet qui permet de suivre le vol en direct. "L'équipe travaille sur un nouvel itinéraire", est-il précisé, sans aucune précision de date pour une nouvelle tentative.

Piloté par le Suisse André Borschberg, co-fondateur du projet, l'avion avait décollé de Rabat mercredi à 07H07 GMT et était attendu peu après minuit à Ouarzazate au bout de plus de 16 heures de vol, dans des conditions climatiques difficiles en raison de l'atmosphère désertique.

Selon un technicien de la mission, "des turbulences et un vent qui s'est mis à souffler deux fois plus fort" ont été à l'origine de la décision de ramener l'avion sur Rabat.

La décision de faire demi-tour est intervenue après huit heures et demie de vol, alors que l'appareil se dirigeait de Casablanca (100 km au sud de Rabat) vers Marrakech, au pied de l'Atlas, dans le Sud, avant de continuer sur Ouarzazate, sa destination finale à environ 550 km par la route de Rabat.
Facebook