News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Maroc : 2,9 tonnes de blé tendre importé pendant la saison 2011-2012

Le blé tendre constitue la principale céréale consommée au Maroc. Au cours de la dernière saison agricole, ces importations ont légèrement baissé, mais une hausse pour la saison prochaine est déjà envisagée. 

2,9 millions de tonnes. C’est la masse de blé tendre importé au Maroc pendant la saison 2012 qui vient de s’achever, selon le dernier rapport de l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses. Cette saison s’étend de juin 2011 à mai 2012.

Globalement, les importations de céréales ont atteint 5,9 millions de tonnes, soit une très légère baisse de 2% par rapport à l’année dernière. Le blé dur et l'orge se situent respectivement à 650.000 et 620 000 tonnes, tandis que le mais est à 1,74 millions de tonnes.

La récolte céréalière, quant à elle, a pris un coup cette année, la sécheresse en cause. A fin mai, la collecte atteint 2,3 millions de tonnes, dont celle du blé tendre s’établie à 2,2 millions de tonnes, soit environ 99% des céréales récoltés, contre 4,17 millions de tonnes l’année dernière. Le blé dur qui était à 1,8 millions de tonne la saison précédente, est passé cette fois à un million de tonne tout court. 

Le blé tendre, facture salée en période de crise

Le royaume ne dispose que de 9 millions d'hectares réservés à la culture du blé tendre national. Or, la demande interne étant très importante puisque le blé tendre est la principale céréale consommée par la population marocaine. Ce qui rend le pays très dépendant de l’extérieur. Et l’impact sur la caisse de compensation est sans appel. En effet, le gouvernement établit ses prévisions avec un prix raisonnable [290 DH le quintal pour une qualité standard, selon le ministère de l'Agriculture], mais paye l’écart lors des importations en fonction de la variation du prix sur les marchés internationaux. Tout comme il procède avec le pétrole.

La saison prochaine suivra une tendance haussière

En raison de la sécheresse qu’a connue le pays en début d’année, l’augmentation des importations de blé tendre est pleinement envisagée. Un rapport du Département américain de l'Agriculture (United States Department of Agriculture – USDA) publié en mars dernier prévoit une augmentation des importations de blé tendre à 5,6 millions de tonnes, lors de la saison 2012-2013.

Toutefois, les principaux fournisseurs du Maroc en céréales restent principalement la France avec 33,5%, notamment pour ce qui concerne le blé tendre, l’Argentine (27,5%) et le Brésil (10,4%) dont l’essentiel du maïs provient de ces deux pays d’Amérique Latine.

Suivre Yabiladi
1 commentaire
virer les terrains de golf ...
Auteur : MOHAMMED
Date : le 13 juin 2012 à 15h38
.. et les transformer en champs de blé.
Facebook