News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion

Sahara : Christopher Ross au coeur de la prochaine rencontre entre Saâd Eddine El Othmani et Hilary Clinton

La demande marocaine réclamant le départ de Christopher Ross figurera sur l’agenda de la prochaine rencontre entre Saâd EddineEl Othmani et Hilary Clinton.

Le ministre des Affaires étrangères, Saâd Eddine El Othmani se réunira, dans les prochains jours, avec son homologue américaine Hilary Clinton. L’annonce en a été faite, jeudi, par le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, lors d’un point de presse, mais sans fournir davantage de détails sur le lieu de la réunion ou encore la date.

La question du Sahara sera au menu de cette rencontre « au cours de laquelle le Maroc défendra son droit à retirer la confiance en l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Christopher Ross », a expliqué El Khalfi devant un parterre de journalistes. C’est dire que l’administration d’Obama n’est pas acquise à la demande marocaine. El Othmani a reconnu, lors d’une récente réunion interne de son parti, le PJD, la divergence de vue entre Rabat et Washington sur ce point.

Pour mémoire, avant l’annonce officielle de Rabat, le 17 mai, réclamant le départ du médiateur américain, Saâd Eddine El Othmani effectuait, le 11 mai, une visite éclair à Washington sans se réunir avec Mme Clinton, il s’est contenté d’un tête-à-tête avec William Burns, le n°2 au Département d’Etat.

Une réunion qui ne s’est pas conclue comme le souhaitaient les officiels marocains. Pire, Burns publiait un communiqué dans lequel il affirmait que « les Etats-Unis continuent d’appuyer les efforts visant à trouver une solution pacifique, durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara occidental, ainsi qu’au processus de négociation des Nations unies dirigé par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, l’ambassadeur Christopher Ross ».

L’annonce de Mustapha El Khalfi de la prochaine rencontre El Othmani-Clinton intervient 24 heures après que les deux diplomates se soient retrouvés à Istanbul en Turquie lors d’une réunion consacrée à la crise syrienne.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
@ le barreur !!
Auteur : Kenzadalil
Date : le 13 juin 2012 à 00h25
Tu parles comme si tu assistais à leurs réunions LOL

Depuis quand les USA "préfèrent" l'Algérie ?? ils préfèrent mettre la main sur leurs hydrocarbures oui ....

Assez !
Auteur : Le barreur
Date : le 11 juin 2012 à 23h11
Ce sont les américains qui ont demandé au Maroc de faire une proposition "crédible": d'où la proposition d'autonomie. Maintenant, ils s'appretent à lui demander de faire une autre "proposition crédible" !...Jusqu'à ce qu'il se retire de son territoire de son plein gré. C'est la tactique de Ross , le réalisateur de la connivence américano-algérienne. Les USA ont changé de partenaire au Maghreb après la guerre froide: ils n'ont plus besoin du Maroc, et préfèrent l'Algérie, plus facile à digérer. Préparons nous donc à défendre notre pays,que d'aucuns croient facile à détruire.
36 millions de martyres pour un grain du sable marocains
Auteur : moden
Date : le 09 juin 2012 à 21h36
Il y a ce qu’ on appelle le droit des peuples à prendre des décisions souveraines, nous les marocains nous n’accepterons jamais que d’autres pays décident à notre place ou s’ingérer dans nos affaires internes avec la complicité de nos ennemis de longue date qui rêvent d’imputer encore une fois notre pays par jalousie et rivalité d’avoir le leadership dans la région et dans le monde arabe
Le Maroc à une histoire plus ancienne que celle des USA, d’ailleurs le premier pays au monde, je dis bien au monde a avoir reconnu les US est bel et bien le Maroc, j espère que le gouvernement Obama en teindra compte et ne pas avoir la mémoire courte
D’autre part, les marocains sont réputés d’êtres des vrais guerriers valeureux et courageux de part leurs interventions et aides militaires à d’autre nation.
Nous, marocains, déclarerions la guerre à tous ceux qui mettent en doute notre souveraineté historique sur nos territoires, du nord au sud, nous deviendrions tous des martyrs pour protéger ne serait qu’une poignée du sable de notre Sahara, même contre les USA s’il le faut malgré la différence de moyens, nous gagnerons avec notre foi et volonté d’un peuple marocains noble contre les charognards qui, se reconnaitront et qui ont créer ce conflit factice…
Incha Allah
DIPLOMATIE MAROCAINE TROP MOLLE
Auteur : Danouni
Date : le 09 juin 2012 à 09h36
Il y a eu un précédent avec Peter Walsung qui a été rejeté par le Polisario .

Donc retour de politesse pour Ross.

Taieb Fassi Firhi était un incompétent. Lui même l'a indirectement reconnu dans un article Wikileaks sur le Sahara.

Moi ce qui m'échappe c'est pourquoi le Maroc n'exige pas de l'ONU le retrait des algériens et des mauritaniens dans les discussions.

Ce qui m'échappe aussi c'est pourquoi le Maroc ne met pas plus en avant les Sahraouis qui sont POUR le rattachement au Maroc.

Je vois mal comment le Polisario peut s'imaginer coexister avec des Sahraouis qui leur sont hostiles.

Vu la pauvreté de la Mauritanie, ce pays est facilement achetable par l’Algérie.
Dernière modification le 09/06/2012 09:40
Non à Christopher Ross.
Auteur : Le vrai de vrai
Date : le 08 juin 2012 à 19h58
Christopher Ross le corrompu est une marionnette de Polizbel et de Zangapauvre, où il y était dans le temps, comme ambassadeur.
Les occidentaux avaient réussi à diviser le monde arabe, dont le dernier pays est le soudan.
Le pire, c'est quand ils sont soutenus par un pays Arabe pour diviser leurs voisins par jalousie, tout simplement.

La diplomatie de zangapauvre montre bien son implication directe dans ce conflit artificiel qu’elle a créé de toute pièce

Il apparait nettement que le pouvoir en place à Zangapauvre est au bord de la déprime, ils mettent le paquet pour soutenir à font le Polizbel..

Cette déprime s’explique très facilement par les récentes découvertes potentielles de pétrole et de gaz sur le territoire national marocain.

Ces découvertes, si elles se confirment, mettront Zangapauvre dans une position très inconfortable sur le plan régional, africain quant à sa volonté d’asseoir son hégémonie et son leadership.

Le régime de zangapauvre a tout faux et il serait inutile pour lui de s’activer à soutenir Monsieur Ross et le polizbel. Les dés sont jetés et il a perdu.

Le Sahara a toujours été marocain, et il y restera. point final!

Les chiens aboient, et la caravane passe.
Dernière modification le 08/06/2012 20:18
Facebook