Maroc : Arnaqué après avoir investi 1 million d'euros, un MRE de Belgique réclame justice

La justice marocaine est réputée pour sa lourdeur. Les exécutions des jugements en sont, d’ailleurs, sa principale tare, sans oublier la corruption qui contribue à retarder les échéances. Un MRE, de surcroît arnaqué, à son corps défendant  apprend les subtilités de la justice de chez-nous.

Il s’appelle Houcine Azdad. Depuis plus de 32 ans, il réside à Liège en Belgique où il a un cabinet de médecine. Pour la majorité, son nom ne dira pas grand-chose mais son cas n’est pas sans rappeler de mauvais souvenirs pour des MRE qui ont répondu à l’appel du cœur en investissant les économies de toute une vie dans des projets au Maroc. Une belle expérience qui a viré, pour certains d'entre eux, au cauchemar. Houcine Azdad en fait partie.

Cette histoire commence en 1999, par l'acquisition, à quelques mètres de la plage d’Al Hoceima, d’un lot de terrain. Après cinq ans de travaux, en 2004, un complexe touristique, Chafarinas Beach, émerge du néant. « Sa réalisation m'a coûtée un million d’euros. Lors du tremblement de la même année qui avait frappé la ville, les délégations officielles avaient pris leur quartier chez-nous », se rappelle  Azdad.

Selon les statuts de la société, le médecin est l’unique gestionnaire.  Ce dernier a distribué certaines parts à son ancienne épouse et à des membres de sa belle-famille « sans qu’ils aient à verser aucun centime en échange », nous indique Daniel Libin, le représentant de Houcine Azdad au Maroc. Jusque là tout allait bien pour le médecin de Liège avant que des problèmes conjugaux ne commencent à perturber la bonne marche du complexe touristique.

« J’ai délégué la gestion du projet à mon frère, opticien en France. Une décision qui n’était nullement du goût de mes associés qui sont vite passés à l’acte, attaquant mon bureau, agressant mon frère et se sont même permis de prendre avec eux des chèques en blanc portant ma signature que j’ai laissé au gestionnaire pour quelques achats imprévus ou le règlement des salaires des employés », soutient Azdad.

« Immédiatement après cette attaque, ils ont réussi à accuser mon frère d’agression. Une accusation montée de toutes pièces mais qui lui a couté dix mois de prison ferme. Une fois éloigné, ils se sont emparés de la gestion du complexe. Les chèques en blanc ont été portés devant la justice avec des sommes faramineuses de plus de 1 million de dirhams chacun. Une manœuvre pour m’empêcher de retourner au Maroc », ajoute-il.

Le recours à la justice

Nullement découragé par la tournure des événements, Houcine Azdad décide de défendre son droit et les économies de toute une vie. Il porte l’affaire devant le tribunal de commerce de Fès. Août 2011, la cour donne raison au médecin de liège et reconnaît qu’il est l’unique gestionnaire du complexe touristique. La riposte de ses associés ne s’est pas faite trop attendre, ils interjettent l'appel. Le 4 janvier, le tribunal prononce un verdict similaire à celui en première instance. 

Une victoire, certes importante, mais réclame une exécution. Laquelle tarde à venir. « Mes associés exigent que je sois présent lors de l’exécution de ce jugement, je refuse de me rendre à Al Houceima, sachant que je risquerais d’être arrêté pour livraison de chèque sans provision. J’ai proposé d’être représenté par une personne tierce mais ils refusent. Et on n’est pas encore sorti de l’auberge », conclut-il avec le sourire.

Cette affaire a été portée à la connaissance du consulat du Maroc à Liège.

Suivre Yabiladi
JAMAIS !!!!
Auteur : KENYOO
Date : le 10 juin 2012 à 13h41
Jamais au grand jamais, je n'investirais un centime dans ce pays mafieux, tenus et gérés par les pires créatures sans foi ni loi que le monde ai vu....Je veux parler des " gremlins " !!!
Faites ce que je dis, pas ce que je fais
Auteur : MOHAMMED
Date : le 07 juin 2012 à 12h37
voici un exemple
Auteur : MOHAMMED
Date : le 06 juin 2012 à 15h23
tu peux voir à la page 27 de ce document de la cour des comptes qu'avec le Maroc, ils ne sont nul part..

https://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:9FKL6kthAV0J:www.ccrek.be/Docs/2011_12_CooperationInternationale.pdf+coop%C3%A9ration+fiscale+belgique&hl=fr&gl=be&pid=bl&srcid=ADGEESgQ1WHHP4HlFnY-HfsxoU4Xj1dHbmDHpSwrHMdXPbWEXY7_5TMxNNi5yfEOR6fTz_6E-tmdwgsw6znCosrry7pLfnIIr5ZUDdbx1unRsQdBLW0MFTKx768BCHsi-ImV7WBMJc79&sig=AHIEtbStmiDCyIGhv4Qkdgp6CvmPblUZaQ

Al 7adoulillah, au jour d'aujourd'hui, on est au même point et si l'administration marocaine collabore avec l'administration belge à ce niveau là, ce sera une trahison des MRE comme ce fut le cas aux Pays-Bas.
J'espère qu'ils ont compris qu'ils ne doivent pas réitérer cette grosse erreur parce que les rapatriements de capitaux des MRE hollandais ne s'est pas fait attendre, le choix fut vite fait au détriment du Maroc.
Quel sens
Auteur : ElChamali
Date : le 06 juin 2012 à 13h05
"Le Luxembourg superficie de 2600 km carrés,PIB par habitant le plus important du monde et Monarchie Constitutionnelle"

Que veux tu dire par là ?
Le Luxembourg superficie de 2600 km carrés,PIB par habitant le plus important du monde et Monarchie Constitutionnelle,
Auteur : Chibani2
Date : le 06 juin 2012 à 12h44
Personne ne parle d'imposition mais comme bon citoyen,toute personne physique doit déclarer sur honneur son patrimoine et ses comptes bancaires à l'étranger.
Quand je me lève le matin je me regarde dans le miroir,je ne vois pas les visages de mes voisins et nous vivons pas dans la délation,si mon voisin le fait moi aussi et si mon voisin ne le fait pas moi non plus.Mais bon sang ce n'est pas la citoyenneté,c'est de la collaboration.Toute personne est responsable de ses actes et revenons à nos moutons et à ce médecin cité ci-dessus,s'il avait déclaré ses transferts et ses patrimoines,la justice de son pays d'accueil pourrait intervenir par voie diplomatique sur cette affaire.
Mais ne polémiquons pas,discutons et trouvons des solutions,la religion et les convictions de chacun ne doivent pas intervenir dans ce débat.
Dernière modification le 06/06/2012 12:50
Facebook