Polémique avec Driss Ajbali : Nezha El Ouafi, député PJD demande que le CCME rende des comptes

La député PJD, Nezha El Ouafi, qui a longtemps vécu en Italie, répond à la violente charge dont elle a été victime. Driss Ajbali, Directeur (auto-proclamé) du CCME après avoir craché sur les associations marocaines à l’étranger, sur des journalistes, s’en est également pris à une élue du peuple qui avait eu le malheur de demander une reddition des comptes du CCME puisqu’il est arrivé au bout de son mandat. La députée, saisie par de nombreuses associations MRE contre-attaque en fustigeant l’absence de réactions et de sanctions de la part des vrais responsable du CCME. Interview.

Yabiladi : Le prétendu Directeur du CCME, Driss Ajbali, vous a mis en cause lors d’une interview dans le Canard Libéré. Que répondez-vous à ces attaques ?

Nezha El  Ouafi : D’abord, j’ai de la  compassion pour ce Monsieur ! Il me semble qu'il na pas encore compris en quoi consistait sa mission au sein du CCME et il semblerait qu’il n’a pas bien saisi la période dans laquelle vit le Maroc actuellement. Le fait d’attaquer une députée parlementaire, qui n’a fait que son travail, par des calomnies et des diffamations ne reflète pas, malheureusement, le niveau d’un responsable qui dirige une institution consacrée désormais par la nouvelle constitution. Je n’ai jamais adressé de critiques aux responsables du CCME ni tenu de propos diffamatoires, mais je discute du bilan du CCME en tant qu’institution. Les associations m’ont confirmée qu’il y avait des lacunes au sein du conseil, qui a été créé au moment où le Maroc a voulu se réconcilier avec la communauté marocaine résidente à l’étranger (CMRE). Les statuts de ce conseil stipulent que le directeur doit présenter le rapport financier lors de l'assemblée générale du conseil, chose qui n’a jamais été faite !

Mais le CCME vous rétorque qu’ils ne sont pas responsables devant le gouvernement comme le prévoit la nouvelle constitution, puisque la loi organique n’est pas encore passée…

Le CCME n’a pas été constitué après la révision de la nouvelle constitution, mais 4 ans avant. Et c’est sur ce point que je base ma critique. Le conseil n’a jamais présenté son rapport moral et financier alors que ce principe est acté depuis le début. C’est pour cela que l’Etat doit intervenir et répondre aux nombreuses plaintes, lettres et communiqués que l’on reçoit de la part des associations dénonçant le comportement irresponsable de Monsieur Ajbali, qui se permet, circonstance aggravante, d’attaquer la société civile. Il est inacceptable de voir les acteurs de la diaspora recevoir des accusations indignes de la part de ce Monsieur. On ne peut occulter cette déclaration signée par plusieurs associations en Europe (plus de 150 associations) qui dénonce ce qu’a fait le directeur du CCME.

Mais finalement la responsabilité revient au président et au secrétaire général du CCME qui n’ont pas réagi et ce plus de 3 semaines après la publication de cette interview. Est-ce que c’est justifier de la part d’un responsable de laisser un de ses fonctionnaires insulter une députée et les associations, et ainsi entacher l’image du CCME et celle du Maroc auprès de sa diaspora ?

En vérité, je suis surpris par le fait qu’un simple fonctionnaire (directeur technique) parle en tant que responsable et au nom du conseil ! En effet, je demande au Président de ce conseil de prendre ses responsabilités, pour savoir qui sont les vrais responsables.

Quels sont les moyens d’actions puisque la société civile n’a pas été entendue par ces responsables ?

Il faut rappeler que les MRE ont voté pour la nouvelle constitution. En effet, ils ont voté pour la démocratie mais cet homme vient de détruire, par ses propos, le pont qui lie le Maroc et les déférentes instances acteurs de la diaspora. Nous concernant, nous n’allons pas répondre en procédant de la même façon que Monsieur Ajbali. Nous sommes en train d’étudier une demande des associations de la diaspora pour adresser une lettre à sa Majesté le Roi, en tant que garant des libertés et droits des MRE, pour mettre fin à ce problème.  

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
Lettre vaine au roi
Auteur : amazigh
Date : le 06 juin 2012 à 15h32
Autant, je peste les propos gravement insultants de Mr Ajbali...autant je ne comprends pas la réponse de Mme Ouafi...

Elle aurait du être beaucoup virulente que cela, on reste sur notre faim que Mme ouafi conclut qu'elle va étudier la possibilité d'envoyer une lettre des associations au Roi...
N'a t elle pas compris que c'est le Roi lui même qui a installé Yazami et Ajbali et que c'est le cabinet royal qui les protègent...

N'a t elle pas vu que malgré la gestion catastrophique du CCME, le Roi a comblé Yazami de responsabilités plus importantes en tant que président du CNDH...

Elle est élu d'un parti qui gouverne, donc on s'attend à ce qu'elle nous dise les engagements du gouvernement par rapport au CCME et non pas des hypothèses ...

Pourquoi Mme Ouafi n'essaie pas de conviancre son confrères députés pour demander à Yazami de venir s'expliquer devant les élus de la nation?

Pourquoi ne demande t elle pas une mission d'enquête parlementaire qui auditera elle même le CCME?

Voila des actions concrètes, à sa portée...
RME, pcm que dieu vous aide
Auteur : Winakh_Tinakh
Date : le 06 juin 2012 à 05h43
CHERE MERE = (walida, lablade, tamazighte)
LIRE DES ARTICLES COMME CELUI CI ME RENDS ENRAGE (saar). JE SAIS TRES BIEN QU'A L'INTERIEUR DE LABLADE-TAMAZIGHTE
'al aassa limane aassa' EST UNE REGLE DE BASE. JE CROIS DANS LE PRINCIPE DE 'RENDRE LES COMPTES' QUELLEQUE SOIENT LES CONSEQUENCES (RESULTATS + -)
MAIS LIRE LES TEMOIGNAGES APROPOS DE L'ARROGANCE ET L'IGNORANCE D'UN RESPONSABLE OPERANT A L'EXTERIEUR
DU TERRITOIRE GEOGRAPHIC DU ROYAUME ME POUSSE A DIRE
(wili wili ya mi) (wili wil ya ba) CELA DIT. A MON AVIS. ET J'AI BIEN DIT A MON AVIS:
1- LE SCANDALE DU CCME DOIT ETRE CONSIDERE COMME 'DOSSIER TRES URGENT, A CLASSE ASAP'
2- COMME RESULTAT DU SCANDALE DU CCME, LE CCME CESSERA D'EXISTER IMMEDIATEMENT. LES millions DE dhs (PAR AN, 45 millions de dirhams en 2008, 68,5 millions de DH en 2009, SELON PARTICIPANTS DU WWW.YABILADI.COM)
SERONT ALLOUES:
OPTION# 1: A L'EDUCATION PRIMAIRE ET SECONDAIRE DE TOUTES LES PROVINCES DU ROYAUME. CHAQUE PROVINCE RECEVERA LA TOTALITE DU MONTANT DU BUDGET. LE NOM DE CHAQUE PROVINCE SERA TIRE AU HASARD ALEATOIRE (SANS REMISE) D'UN POOL CONTENANT UNE (1) ENTREE PAR PROVINCE. UNE FOIS UNE PROVINCE CHOISIE, LE NOM DE LADITE PROVINCE SERA ELIMINEE DU POOL (TIRRAGE SANS REMISE). LE PROCESS CONTINUERA JUSQU'A CE QUE TOUTES LES PROVINCES, SANS EXPECTION, SONT TIREES AU HASARD ALEATOIRE (SANS REMISE) DU POOL.
PAR PROVINCE ON ENTEND DIRE LE TERRITOIRE GEOGRAPHIC COMME DEFINIT PAR LES AUTORITES MAROCAINES COMPETENTES:
IL N'Y AURA PAS CONFUSION NI ARBITRAGE DE DEFINIR UNE PROVINCE SELON L'INTERPRETATION DU MINISTERE DE L'EDUCATION, OU DU MINISTERE DE L'INTERIEUR OU DE L'EQUIPEMENT, OU DU MINISTERE DU ..... SI UNE PREFECTURE EST UNE UMPRELLA DE PLUSIEURS PROVINCES. ELLE SERA EXCLUE DU POOL.
OPTION# 2: LE MEME PRINCIPE QUE OPTION# 1 MAIS CETTE FOIS CI IL S'AGIRA DES ROUTES ET DES HOPITAUX. TOUJOURS LE NOM DE CHAQUE PROVINCE SERA TIRE AU HASARD ALEATOIRE (SANS REMISE) D'UN POOL CONTENANT UNE (1) ENTREE PAR PROVINCE .
OPTION#3: (wili wili ya mi) (wili wil ya ba).
CLAIRE, NET ET PROPRE
QUE DIEU PROTEGE LABLADE-TAMAZIGHTE. MES MEILLEURS VOEUX A L'OCCASION DU MOIS SACRE DE RAMADANE
le CCME reçoi plus de 49 MILLIONS DE DH PAR AN!!
Auteur : aswatfree
Date : le 01 juin 2012 à 22h19
Le CCME a reçu 45 millions de dirhams en 2008, 68,5 millions de DH en 2009, 19,5 Millions DH de crédits supplémentaires.
Depuis 2008 le CCME reçoit 49 millions de dirhams par an pour mener son action.
Les MRE qui sont directement concerné, ont le droit de savoir ou sont passé tous ces millions
Pour plus de transparence, Le CCME a le devoir de mettre à disposition de tous les Marocains résident à l’étranger un bilan comptable depuis le début de son activité.
CCME
Auteur : abdo447
Date : le 01 juin 2012 à 20h56
Le CCME c'est juste une Grosse GAMELLE dans laquelle quelques parasitent se Nourissent sans Contre-partie !

Le président Yazami touche plus de
9000 € / mois PLUS qu'un Ministre de la République Française et DEUX Fois le salaire du premier Ministre Marocain Benkirane !!!!
Avis
Auteur : berhoc
Date : le 01 juin 2012 à 18h37
Non seulement qu'il n'a pas de bilan ou du moins un bilan à défendre mais j'ai bien l'impression que Mr Ajbali est en train d'apporter de l'eau au moulin des autres avec sa manière d'agir et de réagir !

Vous avez raison Mme El Ouafi, il faut toujours riposter avec les bonnes manières !
Dernière modification le 01/06/2012 18:40
Facebook