News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Le Maroc élu destination la moins chère au monde en 2012

Selon un sondage de Skyscanner révélant les destinations offrant le meilleur rapport qualité-prix pour les vacances en 2012, le Maroc s’avère la destination la moins chère au monde à partir de la France cette année. Pour établir ce classement, le site de recherche de voyages a réalisé une enquête qui consiste à comparer des coûts estimés d’une destination avec les coûts réels auprès de 1043 personnes provenant de 43 pays différents. Les résultats révèlent une fois de plus le fossé important qui sépare ce que le voyageur perçoit d’une destination du coût réel des vacances sur place.

Le Maroc élu destination touristique la moins chère de l'année à partir de la France en 2012

Qui a dit que venir au Maroc cette année coûterait cher ? Certainement pas le site de recherche de voyages Skyscanner en tout cas. Ce site, qui compare les prix des vols pour plus de 1000 compagnies aériennes et des millions d’itinéraires différents, vient de publier un classement qui met encore une fois aujourd’hui le Maroc à l’honneur : le pays représente en effet, hors billet d’avion, la destination la moins chère du monde à partir de la France en 2012. En détrônant l’Inde, le Royaume devance ainsi dans l’ordre : la Thaïlande, la Pologne, le Portugal et le Sous-Continent en termes des pays offrant le coût réel de vacances les moins chères de la planète. 

Le fossé entre la perception du coût et le coût réel des destinations

Même s’il tire son épingle du jeu en ravissant cette 1ère place, le Maroc n’arrive par ailleurs qu’à la 4ème place des pays perçus comme les moins chers de la planète par les voyageurs interrogés dans le cadre de cette enquête (conduite sur un panel de 1043 personnes provenant de 43 pays différents). Ce décalage, entre perception du coût et coût réel des vacances de la destination, n’est évidemment pas exclusif au pays du couchant lointain. Il constitue de fait l’autre révélation de l’étude comparative menée par Skyscanner : celui du fossé qui sépare le coût estimé d’une destination (le montant global des vacances perçu par les voyageurs) de son coût réel (dépenses pour l’hébergement, nourriture, boisson, locations de véhicule, etc.). En ce sens, le Royaume-Uni, qui figure à la 7ème place des pays perçus comme les plus chers au monde pour les vacances, atterrit à la 9ème place des pays les moins chers de la planète en termes de coûts réels. A l’inverse, le Brésil, qui est perçu par les voyageurs comme la 7ème destination la moins chère de la planète, est de fait la 2nde destination la plus chère au monde en termes de coûts réels sur place.  

Selon les auteurs de l’enquête, dont les propos sont relayés par le quotidien « L’Economiste », la fausse image « bon marché » qui colle à certains pays – Brésil en tête de lice – s’explique en grande partie « par la multiplication des offres promotionnelles proposées par les professionnels du tourisme [et qui font croire que ces] destinations sont peu coûteuses ».

Le Maroc a la 9ème place quand le prix des billets d’avion est pris en considération

Ainsi que souligné plus haut, le classement sus-présenté, même s’il évalue le coût réel des vacances, fait fi d’un facteur essentiel : le prix des billets d’avion. Une troisième rubrique du classement proposé par Skyscanner intègre ce paramètre.

Sans surprise, l’on note que ce sont les vols long-courriers, notamment vers l’Australie, le Japon et la Nouvelle-Zélande, qui représentent les destinations les plus onéreuses de la planète lorsque le facteur « vol » est pris en compte. A l’inverse, lorsque ledit facteur s’ajoute au coût réel des vacances, le Maroc chute à la 9ème place des pays les moins onéreux de la planète à partir de la France, se faisant ravir sa première place par l’Espagne. Curieusement, à l’opposé des autres destinations très bon marchés lorsque le facteur « vol » est pris en considération (à savoir l’Espagne, la Pologne, l’Italie, l’Irlande et le Royaume-Uni), le Maroc, qui est lui aussi géographiquement proche de l’Hexagone (moins de trois heures de vol) pâtit toutefois fortement de la prise en considération du prix des billets d’avion dans le calcul du coût total des vacances.

La faute à la crise endémique du secteur aérien ? Bien possible.  

Suivre Yabiladi
Il faut relativiser
Auteur : Karim-Christian
Date : le 01 juin 2012 à 14h59
Le Maroc serait une destination peu chère, si les billets d'avion ou de ferry ne seraient pas aussi excessifs. Et que dire des tarifs d’hôtels sur place, avec très souvent un manque d'hygiène et de qualité de service.
Mais c'est pas grave, dés le 1er juillet, je file au bled (Oujda et Saïdia) dans ma maison pour y passer d'agréables vacances comme chaque année.
Et j'irai m'installer là bas pour la retraite. La qualité de vie n'a pas de prix.
lafdoli taykhalass men chkartou
Auteur : sidiyazid
Date : le 31 mai 2012 à 05h50
Dans toute cette mimetique , quel bénéfice réalise le marocain ordinaire qui participe, malgré lui, au financement de toute les infrastructures dont beneficient ces hôtliers, agents de voyages , transporteurs, etc ?

Bien sur rien !
On nous repete la sempiternelle hitoire de devises (oemla assaeba) , je repond que c'est mythe qui a servi à de grandes fortunes de se réaliser à partir de rien ....ou presque

Directement le marocain ne realise aucun profit et demeure le parent pauvre de cette industrie poluante et gouffre à budgets : on ne fait appel à lui que pendant la crise ......jamais dans l'oppulence : on prefere brader une nuitée toiles) à 60.oo dh (hotel 4e) d'un client europeen plutot que de faire la même offre au national.

Pour revenir à cette annonce , les marocains , à travers leurs representants , devront exiger à profiter de ce "label" degrandant recement acquis par notre tourisme .
un marocain normal doit etre heureux
Auteur : ichiadmia
Date : le 31 mai 2012 à 00h05
quand meme en lisant ce genre de donnees.
la plus part des citoyens des autres pays sont toujours heureux et se vantent meme de leur pays pour rien. Nous on a l'un des pays les plus ancres dans l'histoire, nous avons reussit a le proteger a travers des siecles et on va pas s'arreter la et on ne permettera pas a ses monorites de nous stopper
@ ana_wyak
Auteur : Kenzadalil
Date : le 31 mai 2012 à 00h02
Depuis les Pays bas il est normal que l'aérien te coûte plus cher pour aller au Maroc plutôt qu'en Espagne !!!

Je connais bien l'Espagne, sauf que moi j'y vais en voiture ...
Mon oeil mon oeil
Auteur : ichiadmia
Date : le 30 mai 2012 à 23h56
oui mais ici vous considerez un billet standard que dire d'un billet a 120 euro Paris Marrakech?
120 euro en Espagne? comment faire alors pour passer 10 jours en espagne avec 120 euro, si c'est vrai je part san bagage j'en achetrai une fois sur place
Facebook