Menu
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Maroc : Sarkozy en vacances dans une résidence de la famille royale

L’ancien président français Nicolas Sarkozy, arrivé mercredi dernier à Marrakech avec son épouse Carla Bruni,  séjourne dans une maison appartenant à la famille royale. C’est ce que vient de révéler un responsable des autorités locales à l’AFP, faisant ainsi taire les rumeurs selon lesquelles l’ex-couple présidentiel résiderait dans une luxueuse villa qui lui aurait été offerte, fin 2011, par un homme d’affaires émirati.

« La résidence appartient à la famille royale et elle est située au cœur de la Palmeraie », affirme la même source. Cette demeure « où Nicolas Sarkozy se ressource est réservée généralement aux invités du roi. Elle est très discrète, à l'abri des journalistes et l'ex-président y pratique régulièrement son jogging dans la palmeraie », a-t-il ajouté. Nicolas Sarkozy devrait rester sur place jusqu’au 31 mai. 

Suivre Yabiladi
Sacré récompense !
Auteur : abdo447
Date : le 22 mai 2012 à 20h22
Après avoir passer 5 ANS à "CHIER" sur les musulmans en France , MR Sarkozy est récompensé par AMIR AL-MOUMININES !!!
abdo
Auteur : chantaljolie
Date : le 22 mai 2012 à 21h21
Récompensé de quoi ? ! ils reçoit tout les anciens chefs d'état allié du royaume comme sa depuis toujours ces comme sa au Maroc quand ta un invité au Maroc tu à le devoir de bien l'accueillir riche où pauvre connu où pas ! ont appel cela l'hospitalité marocaine !
pour une fois
Auteur : Electron libre
Date : le 22 mai 2012 à 22h49
Pour une fois je suis d'accord avec toi. Comme quoi tout arrive
Ah bon
Auteur : Electron libre
Date : le 22 mai 2012 à 22h53
L'hospitalité il faut la mériter. Sarkozy ne représente plus rien. De plus il nous a fourgué le TGV (très cher) alors que les infra-structures sont encore inexistantes dans le sud par ex et que le chemin de fer s’arrête à Marrakech
Je dirais pas chier
Auteur : ElChamali
Date : le 23 mai 2012 à 00h10
En l'occurrence, je dirais plutôt 'dire ce qui est'
Sûrement pourquoi le roi ne lui en tient pas rigueur
Facebook