Algérie : La ville de Bechar vibre aux sonorités marocaines

Le groupe marocain Lemchaheb s’est produit en concert, vendredi soir, à Béchar, au sud-ouest de l’Algérie, en marge du festival Diwane. Cette célèbre formation musicale, fondée dans les années 70, a enflammé le public algérien, venu nombreux pour les applaudir, souligne le quotidien El Watan. Lemchaheb ont interprété, contrairement à leur habitude,  une douzaine de chansons, au lieu de huit. « C’est une manière d’exprimer notre attachement à Béchar et à notre public algérien », a indiqué le manager du groupe Saleheddine Kousran, cité par la même source.

Lemchaheb s’étaient déjà produits à Béchar en 1974. « Imaginez la rencontre après des années d’absence (…) et l’accueil qui nous a été réservé », a-t-il confié.

Pour la petite histoire, Béchar appartenait au Maroc avant que la France, pendant la colonisation, ne fasse un découpage en  faveur de son ex-département algérien. Après l’indépendance de l’Algérie, le Maroc a revendiqué, en vain, sa souveraineté sur la province de Béchar, au même titre que sur celle de Tindouf.

Suivre Yabiladi
2 commentaires
Béchar et Tindouf
Auteur : becharelkhir
Date : le 22 mai 2012 à 12h30


للتذكير فان بشار كانت تابعة للمغرب قبل أن تلحقها فرنسا بمستعمرتها السابقة الجزائر.وبعد استقلال هدا البلد’ طالب المغرب استرجاع سيادته علي هده المناطق من المملكة التي كان قد ضحي بها من أجل مساعدة الإخوة علي استرجاع حريتهم من قبضة الاستعمار الغاشم’وانتقاما من المغرب سلمت هده الأراضي إلي معاونيهم المتحكمين في شؤون الجزائر ’ فيما دلك تندوف واتوات ومع تعنت الحكام في هدا البلد لا يزال هدا الشريط المعروف بالصحراء الشرقية رازحا تحت الاستعمار الجديد من قبل حكام الجزائر
la honte !
Auteur : chantaljolie
Date : le 21 mai 2012 à 18h11
Ils non pas de figure cela ! ils pense cas l'argent ! pfff et demain ils partiront se produire en israël !
Facebook