Benkirane au parlement : « Je ne peux régler en cinq mois des problèmes de 50 ans »

Pendant plus de deux heures, Benkirane s’est plié, hier à la Chambre des représentants, aux jeux des questions de la majorité et de l’opposition. Un exercice inédit  qui, dorénavant, sera mensuel

La chambre des représentants a connu, hier, le passage d’un invité particulier. Abdelilah Benkirane. Majorité et opposition ont fortement mobilisé leurs troupes respectifs, rares étaient les sièges vides. La solennité du moment en valait bien le déplacement. C’est la première fois qu’un chef de gouvernement se présente, devant les députés, juste quatre mois après l’exercice de ses fonctions.

Un rendez-vous qui, dorénavant, sera mensuel. C’est l’article 100 de la nouvelle constitution qui l’exige. « Les réponses aux questions de politique générale sont données par le Chef du Gouvernement. Une séance par mois est réservée à ces questions et les réponses y afférant sont présentées devant la Chambre concernée dans les trente jours suivant la date de leur transmission au Chef du Gouvernement ».  

Pendant plus de deux heures, Benkirane s’est plié aux jeux des questions de la majorité et de l’opposition. Cette dernière n’a pas fait dans la dentelle, attendait le chef de l’exécutif de pied ferme avec des critiques acerbes. Pour Ahmed Zaidi, le président du groupe socialiste, les quatre mois du gouvernement  se résumaient en un flot de «bonne intentions » mais « qui ne font pas un programme », déplore-t-il. Dans sa réponse, Benkirane a demandé plus de temps affirmant au passage que« je ne peux régler en cinq mois des problèmes de 50 ans ». et Zaidia de lui répliquer que « le peuple marocain ne peut pas attendre éternellement ».

Certes les conseillers de Benkirane lui ont préparé, d’avance, et par écrit les réponses mais, contrairement à Abbas El Fassi, qui restait scotché sur ses feuilles, il s'est permis des moments d’improvisation en darija ponctués de blagues et de vives critiques à ses opposants.

Ainsi, lorsque le volet de l’économie de rente a été soulevé, Benkirane, apparemment excédé, a lancé à l’opposition qui remettait en question sa volonté de lutter contre ce phénomène, « vous n’êtes mieux placé pour donner au gouvernement que dirige le PJD des leçons en transparence ».

Même constat avec les cahiers des charges de 2M. « Ce qui a dérangé certaines personnes ce n’est nullement la diffusion des appels à la prière et le prêche de vendredi mais c’est la bonne gouvernance exigée par ces cahiers ». Et de poursuivre que c’est lui qui a « demandé à Nabil Benabdellah de présider la commission de révision des cahiers des charges ».

L'emploi divise la majorité

C’est sur le volet de l’emploi que des fausses notes ont été relevées chez la majorité. Les députés de l’Istiqlal ont reproché au chef de gouvernement sa décision de ne pas honorer le PV, du 20 juin 2011, signé entre son prédécesseur Abbas El Fassi et un groupe de plus de 2200 diplômés sans emploi, leur accordant une intégration directe à la fonction publique sans passer de concours.  

Dans sa réplique, Benkirane a commencé par rappeler  son engagement à encourager l’emploi dans le secteur privé. Et qu’il est contre le recrutement sous la menace de la protestation et autres sit-in. Quant au PV du 20 juin 2011, le chef de l’exécutif a souligné que l’article 31 de la nouvelle loi fondamentale et l’article 22 de la loi organique de la fonction publique lui enjoignent l’ordre de ne pas faire des distinctions entre les Marocains et les Marocaines.

Sur ce même volet, Abdelilah Benkirane a été obligé de revoir à la baisse le nombre des personnes qui pourraient intégrer la fonction publique. Il ne s’agit plus de 26.000 comme annoncé dans la loi de finances mais seulement 19.000. Les 7000 manquant  à l'appel étaient déjà des contractuels qui seront titularisés.

Suivre Yabiladi
Je suis d'accord
Auteur : berhoc
Date : le 16 mai 2012 à 18h35
Je suis d'accord avec toi, il faut soutenir ce gouvernement malgré les gaffes qu'il aurait pu commettre comme tous les gouvernements du monde et par la même occasion,il est tenu de nous rendre des comptes par la suite et si le bilan est négatif, il paie sa facture cache !

Ce qui me dérange un peu, ce sont les critiques anticipées et sans sens !

J'espère une opposition très forte franchement, c'est dans l'intérêt du Maroc

Soutenons notre president ...du conseil
Auteur : participant
Date : le 16 mai 2012 à 16h05
Personnelement meme si je suis de l'autre bord politique...je trouve que le gouvernement de Benkirane a deja reussi à faire renouer la politique et le citoyen. Certes , il reste cette mnorité raleuse et toujours contre tout , mais il a deja reussi a réintegrer la minorité extreme de son bord.
Certains grands programmes continuent Maroc vert , Tourisme 2020 et d'autres.
Il a aussi reussi a destabliser l'opposition qui n 'a pas de vision alternative a proposer , mais on y travaille.
Si il arrive a redonner a la justice une credibilité sans faille il aura gagner son pari.
Opposition doit prendre du recul
Auteur : berhoc
Date : le 16 mai 2012 à 12h57
Selon un sondage de l'Économiste, 88 % des marocains font confiance à ce gouvernement !

La mission de l'opposition sera rude, d'une part à cause de la popularité du PJD et qu'elles appellent exprès populisme et d'autre part, c'est à cause de cette opposition elle-même qui au lieu de se battre sur les fronts solides accusent le parti d'islamisme alors qu'il n'a rien décidé d'islamisme jusqu'à présent !
Ce que je remarque est plus l'opposition s'accentue plus la popularité du PJD augmente ! et les cahiers sont là pour le témoigner et Nabil BENABDELLAH l' a reconnu et il estime aujourd'hui que Mr Khalfi a fait du bon travail et qu'on a sorti le dialogue de son contexte !

Je pense qu'à peine 4 mois et demi il est toujours tôt de juger le travail de ce gouvernement. Si j'ai un conseil à donner à l'opposition, ce sera de voir l'expérience turque où on a essayé de ternir l'image du parti islamiste et le résultat a été catastrophique du moment que cette opposition a fini par disparaître complétement et maintenant en Turquie, il n'y a qu'un seul parti populairement légitime !

L'opposition doit respecter son repos biologique pour revenir plus forte si non elle va disparaître comme en Turquie ! et je dirais que dans des conditions pareilles le PJD peut avoir la majorité absolue aux élections de 2017 !

Il ne faut pas être sceptique,nous devons faire confiance au gouvernement élu démocratiquement.
Auteur : pouic2011
Date : le 16 mai 2012 à 10h23
Tous les dirigeants et cadres Conservateurs doutent sur les capacités de Monsieur Benkirane et son gouvernement.Mais il y a de quoi??????
Malgrè le taux de croissance revu à la baisse,la taux de chômage baisserait cette année au moins de 10%,création d'emplois;investissements en cours,remettre de l'ordre dans la caisse de compensation vidée en 2 mois d'une somme colossale.
Ce gouvernement pratique une politique de transparence et se montre proche des citoyens mais malheureusement nous avons au Maroc des Féodaux et des conservateurs qui ne veulent pas de cette politique.
Moi personnellement j'ai confance à ce gouvernement et si certains politques entravent les activités de ce gouvernement en continuant des actiivtés d'enrichissement au détriment de la nation sans aucune impunité,nous irons tous droit dans le mur et à la faillite.
De 1956 à 2011,le Maroc a vécu pendant cette période sous le Chef Suprême et de l'Etat en ocultant au peuple,nos concitoyens tous les projets entrepris par les gouvernments successifs au profit de la Monarchie qui vit au crochet de l'économie de l'Etat-Nation,sans se préocuper de l'éducation,santé,logement,justice sociale des Citoyens.
Laissons le temps au temps et laissons Benkirane remettre de l'ordre à la manière de Lula,c'est l'image que je lui donne et bon courage.
Un Roi,dans une Monarchie parlementaire reçoit une dotation de la dation votée par le parlement pour toutes les tâches qu'il assume,ce n'est pas le cas du Maroc et cela ne le sera jamais,jamas de la vida,la nation nourrit toute la Famille Royale malgrè sa richesse en se mettant à rien: Le Maroc,ma Patrie pays pauvre à sa tête une Monarchie Riche.
Dernière modification le 16/05/2012 10:31
@Pouic2011
Auteur : abdo447
Date : le 16 mai 2012 à 08h56
C'est quoi le PROGRAMME Économique de
MR BENKIRANE ????
Facebook