Maroc : Le taux de croissance revu à la baisse

Nizar Baraka

Les prévisions du taux de croissance économique du Maroc ont été, une fois de plus, revues à la baisse par le gouvernement. Lors d’une séance plénière qui s’est tenue vendredi dernier à la Chambre des conseillers, Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé que son département tablait sur un taux de croissance de 3,4% pour l’année 2012. Les prévisions de croissance passent ainsi de 4,8%, à 4,2% annoncées en février dernier, pour être ramenées aujourd'hui à 3,4%. « Ce ne sont que des indicateurs. Ce ne sont pas des chiffres définitifs », a toutefois rappelé le ministre marocain.

En cause, la production céréalière du royaume devrait cette année s’établir à 48 millions de quintaux, au lieu des 70 millions prévus initialement, rapporte le quotidien l’Economiste dans son édition du lundi 14 mai. Un recul de la valeur ajoutée agricole devrait ainsi être observé.

Suivre Yabiladi
Chibani tu pue
Auteur : kamil2011
Date : le 15 mai 2012 à 19h24
Chibani tu porte bien ton nom
T es sourd ou quoi
Arrête de dire que de la merde
Ta le gouvernement que tu mérites
Auteur : Chibani2
Date : le 15 mai 2012 à 13h40


La merde a de l'avenir.Tu verras qu'un jour,on en fera des discours.....

Dieu oui mai une foi n'est tolérable que si elle est tolérante.
C'est la décision de dieu
Auteur : kamil2011
Date : le 15 mai 2012 à 11h51
Hé chibani tu dit vraiment que de la merde
Le Maroc,cette Monarchie pauvre,petite fille RICHE......
Auteur : Chibani2
Date : le 15 mai 2012 à 08h21
Ce Ministre Monsieur Nizar Baraka,continue à nous faire avaler les couleuvres,ses calculs d'apothicaire se limite aux manques de pluie et à la soi-disant sécheresse.
Monsieur le Ministre cessez de faire la langue de bois car le Marocain de ce jour n'est plus le rural que le Makhzen a éxploité aux mains de fer en s'enrichissant grâce aux ressources de notre pays.

La corruption fait rage dans ce Maroc,la baisse de la croissance,la montée du chômage et de la pauvreté sont dûes aux manques d'investissements dans tous les secteurs.
Il faut pas être proche de la basse-Cour comme vous ou technocrate car le concitoyen moyen sait connait bien les ficelles et les cordes que notre Majesté a son ARC.
Arrêtez de fixer vos yeux au ciel et cessez de prendre une mouche qui vole pour une idée entouré de Amir Al Mouminine.
Dernière modification le 15/05/2012 08:26
Facebook