News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Universités d'été العربية Connexion

Les juifs marocains ont accompli leur hiloula au Maroc. Une aubaine pour le tourisme !

Chaque année, des milliers de juifs du monde entier viennent au Maroc pour accomplir leur pèlerinage sur les tombes de leurs saints enterrés au Maroc. Un pèlerinage qui montre l’attachement de cette diaspora juive à la terre de leurs ancêtres mais qui est également une véritable aubaine pour le tourisme du pays.

Des fidèles juifs à Ouezzane

C’est hier dimanche 13 mai qu’a pris fin la hiloula. La hiloula est une tradition chère à la communauté juive puisqu’il s’agit du pèlerinage annuel de milliers de Juifs venus du monde entier– dont la plupart sont d’origine marocaine - pour rendre hommage aux 1200 Saints juifs qui reposent sur les terres du royaume. Autrefois, ces saints étaient des hommes importants de la communauté comme de grands rabbins ou des enseignants. Ce pèlerinage n’est pas obligatoire mais il est souhaitable de se recueillir au moins une fois sur les tombes des saints vénérés autrefois par les aïeuls de cette communauté.

Marocains avant tout

 « Au Maroc, où les islamistes sont pourtant aussi au pouvoir, des juifs d'Israël n'ont pas eu peur de venir cette semaine vénérer leurs saints en toute tranquillité. », a souligné un article du Nouvel Observateur datant de samedi. « Il ne faut pas oublier qu’une bonne partie de ces Juifs sont des citoyens marocains avant toute chose et que la seule chose qui diffère c’est la religion», répond Maguy Kakon, écrivain et femme politique marocaine de confession juive, contactée ce matin par Yabiladi. « Nous avons des Marocains vivant dans les 4 coins du monde et parmi eux il y a des Marocains juifs. Si ces juifs reviennent aujourd’hui au Maroc, c’est parce que nous sommes en période de moussem comme ceux que font les Marocains musulmans lorsqu’ils se rendent par exemple à Moulay Brahim à Fès », poursuit-elle.

C’est dans la ville de Salé que Maguy a fait son pèlerinage ces quatre derniers jours. Mais elle explique que certains juifs choisissent de se recueillir sur telle tombe parce qu’elle se trouve dans la région où ont vécu leurs ancêtres. Néanmoins la tombe la plus importante reste certainement celle de saint Amram Ben Diwam, un rabbin décédé en 1781. Sa tombe est située à Ouezzane dans le nord du pays. Comme le montre un reportage de l’AFP à Ouezzane, les fidèles ont prié, fait des bénédictions, allumé un feu sur la tombe du saint dans lequel ils jettent des cierges en formulant des prières. Le pèlerinage est également rythmé par des festivités, des chants et des danses. Le soir, une vente aux enchères a été organisée sur les lieux du pèlerinage. L’argent récolté sera dédié à l’entretien du sanctuaire.

Les commerçants s’en frottent les mains !

Mais au-delà du côté spirituel, Maguy Kakon souligne que la hiloula est également une période qui encourage les juifs à faire du tourisme au Maroc et à dépenser sans compter. « Aujourd’hui je suis à Meknès et je peux vous dire que les marchands dans les souks sont fous de joie. Chaque juif venu au Maroc est prêt à dépenser au moins 2000 dollars. Ils dévalisent les magasins en achetant des tapis, des caftans ou des théières. Après le pèlerinage, certains juifs restent 10-15 jours et sillonnent tout le Maroc du nord au sud, d’ouest en est pour découvrir le pays. Ils ne lésinent pas sur les kilomètres. », affirme la femme politique. « Ils sont surpris par la gentillesse des Marocains, leur hospitalité et certains se demandent même pourquoi leurs parents ont quitté cette terre », lance-t-elle en riant.

Avec les révolutions arabes et l’instabilité politique, Maguy insiste également sur le fait que les Juifs originaires d’Algérie, de Tunisie ou d’Egypte n’ont pas pu cette année se rendre dans ces pays pour mener à bien leur pèlerinage mais qu’ils ont choisi néanmoins de l’accomplir au Maroc. « Et c’est tant mieux pour notre tourisme ! », lâche-t-elle.

« Ce que je souhaite de tout cœur, c’est que ces prières faites sur les tombes des saints amènent la paix dans le monde et qu’on aura enfin la paix en Palestine car on a vraiment tout pour s’entendre », conclut Maguy Kakon.

Suivre Yabiladi
Les juifs marocains
Auteur : ssadinnalhoceima
Date : le 15 mai 2012 à 12h16
Les juifs marocains sont des marocains a part entière, la religion n'a rien a voir avec la citoyenneté, ont autant le droit de visiter la terre de leurs ancêtres que un marocain ou un MRE. Le Maroc a tout a gagner en respectent cette logique.
LABLADE-TAMAZIGHTE
Auteur : AH-BON
Date : le 15 mai 2012 à 11h49
C’EST QUOI LABLADE-TAMAZIGHTE ?, J’AI BEAU CHERCHER, JE NE TROUVE AUCUN PAYS DANS LE MONDE AVEC CE NOM (LABLADE-TAMAZIGHTE). ARRETE DE FUMER LA MOQUETTE.
Deux poids, deux mesures !
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 15 mai 2012 à 07h23
Un mur de béton, de miradors, de mines, des colons armés jusqu'aux dents, l'armée d'occupation en prime, voilà le quotidien des habitants de Gaza. Pendant ce temps, les juifs orthodoxes ou pas viennent faire la fête au Maroc, protégés par la police marocaine, objets de toutes les attentions . Hadi mli2a !  .
Où est la justice ? Où est l'équité au moment où les musulmans sont agressés violemment sur l'esplanade des mosqués à Jérusalem quotidiennement ?
Qui applique des théories racistes ? Allah ou ma hada mounkar !
VOUS ETES CHEZ VOUS.
Auteur : Winakh_Tinakh
Date : le 15 mai 2012 à 00h27
JE SUIS HEUREUX DE LIRE QUE LES JUIFS DU MONDE ENTIER ONT PASSE UN BON SEJOUR AU MAROC. IL FAUT SE RAPPELER QU'ILS SONT PARTIE DE NOTRE HISTOIRE ET DE LABLADE-TAMAZIGHTE.
JE VEUX BIEN VOIR NOS RESPONSABLES PRENDRE L'INITIATIVE ET REINFORCER LES RELATIONS
BILATERALES AVEC L'ETAT HEBREU. JE SAUTE DE JOIX QUAND JE LIS DES ARTICLES QUI ONT UNE DIMENSION POSITIVE SUR NOTRE ECONOMIE. JE VEUX BIEN VOIR NOS RESPONSABLES BOUGENT UN PEU (taharakou torzakou). J'AI VU A youtube DOCUMENTAIRE SUR LES JUIFS DU SUD. A MON AVIS BIEN FAIT. IL FAUT TOUJOURS SE RAPPELER UNE CHOSE. NOUS SOMMES HUMAINS ET ONT COMMIS DES ERRORS.
QUE DIEU PROTEGE LABLADE-TAMAZIGHTE.




Juif pas forcément sioniste
Auteur : charmeur de serpent
Date : le 15 mai 2012 à 00h05
« Ils sont surpris par la gentillesse des Marocains, leur hospitalité et certains se demandent même pourquoi leurs parents ont quitté cette terre »

Quand j'étais au Maroc, j'ai eu l'occasion d'accompagner certains de ces groupes juifs qui venaient au Maroc pour le pèlerinage, je peux vous dire qu'ils apprécient beaucoup le MAROC et l'hospitalité et la tolérance des Marocains. Ils sont très intéressés par l'histoire et la diversité culturelle du pays.

Le problème qui se pose de nos jours, c'est que parfois on a tendance à mélanger entre juif et sioniste puisque un juif n'est pas forcément un sioniste et vice versa.
Facebook