Menu
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Gisement de pétrole au Maroc : Entre espoir et surenchère?

Nouvelle annonce fracassante sur le pétrole au Maroc. La société australienne Pura Vida Energy estime que le potentiel pétrolier du royaume doit être revu à la hausse, puisque son seul gisement en eaux profondes de Mazagan, au large des côtes ouest du pays, recèle « 3,2 milliards de barils de pétrole » de réserves. Une affirmation qui s’ajoute à plusieurs autres face auxquelles les autorités de tutelle s’ont jusqu’ici restées prudentes.

La compagnie australienne Pura Vida Energy évalue les réserves de pétrole dans le seul gisement de Mazagan à « 3,2 milliards de barils de pétrole ».

La société australienne Pura Vida Energy persiste et signe : le Maroc a un énorme potentiel pétrolier, bien plus important que les estimations faites précédemment. En début de semaine, elle a affirmé que le potentiel pétrolier du Royaume doit être revu à la hausse puisque le gisement en eaux profondes de Mazagan, au large des côtes ouest du pays, à lui seul, contiendrait « d’importantes réserves de pétrole au large du Maroc », évaluées à « 3,2 milliards de barils de pétrole », rapporte l’Agence d'information économique Ecofin. Ces déclarations viennent confirmer celles tenues par la compagnie australienne en avril. Pour rappel, la compagnie australienne avait déclaré que le Maroc pourrait devenir « un pays exportateur de gaz de pétrole comme son voisin algérien ».

Et des annonces comme celles-là, le Maroc en a plusieurs à son actif. Début décembre 2011, c’est l’australien Tangiers Petroleum qui identifiait trois nouveaux gisements près de Tarfaya après le traitement de données sismiques 2D. En Janvier 2012, le président de la compagnie australienne Longreach Oil and Gas, Bryan Benitz, semblait confirmer cela en précisant que « le site de Zag, [près de Tarfaya] contient d’énormes potentialités gazières comme c’est le cas, non loin, chez le voisin algérien ». Et quelques jours auparavant, Damon Neaves, directeur général de Pura Vida Energy déclarait que la longue côte atlantique du Sahara « est sous-explorée », mettant en avant le potentiel de la zone.

Les autorités prônent la prudence

Si après tous ces pronostics le ministre délégué chargée des Affaires générales et de la Gouvernance, Najib Boulif, se disait confiant en déclarant que « le Maroc deviendra un pays producteur et exportateur de gaz », l’Office national des hydrocarbures et des mines [ONYHM], est resté jusqu’ici très prudent en réfutant toute affirmation de ce genre. Souvenir de l’affaire Talsint ? En tout cas, même si les autorités ne le disent pas explicitement, cela parait évident. Une affaire vieille maintenant de 12 ans, mais qui a laissé des séquelles sans précédent. En 2000, le ministre de l’Energie annonce la découverte d’un gisement de près de 2 milliards de barils. Ensuite confirmée publiquement par le roi, l’annonce s’avérait erronée. La souvenir amère de cette erreur gouvernementale subsisterait encore. Raison pour laquelle, le gouvernement ne souhaiterait pas susciter, une nouvelle fois, de faux espoirs.

Alors, que des affirmations et « confirmations » se succèdent ainsi au sujet du potentiel pétrolier marocain, est-ce porteur d’espoir pour le pays importateur de pétrole ? Ou alors, s’agit-il juste d’une surenchère de petites compagnies pétrolières visant à soutenir leur cours en bourse ?

Suivre Yabiladi
Arnaque médiatique!
Auteur : Bento
Date : le 10 mai 2012 à 17h42
C'est de l'arnaque comme d'habitude autant de bruit alors que depuis 60ans y a pas l'ombre d'un espoir.

Ces sociétés cherchent avant tout à faire des opérations marketings et financières sur le dos du Maroc qui est ouvert à tout et n'importe quoi.

Il est temps pour le Maroc de chercher par lui même s'il veut trouver son pétrole et surtout en bénéficier car si même ces sociétés le trouvent un jour, elles seront les principales bénéficiaires. pour cela il suffit d'investir sur le marocain et lui donner les moyens.

La Norvège pays de 5millions d'habitants arrive à construire d'immense plate forme, alors que les 200millions d'arabes à peine creuser un puits d'eau et encore il ne faut pas qu'il dépasse 50m.
chute les jaloux ! ! !
Auteur : zinedema
Date : le 10 mai 2012 à 18h17
Plusieurs sociétés on fait le même constat ! Un coup marketing ? comme sa juste pour le fun ? le PDG en personne dis qu'il y'a d'énorme gisement de pétrole et de gaz après avoir effectuer toutes les analyses nécessaire ! et tu vient nous raconté que c'est que du marketing une sacré façon de rendre crédible sa société si c'est pas se tiré une balle dans le pied ! Ne sois pas jaloux l'algérien !
La chine
Auteur : kahnit
Date : le 10 mai 2012 à 18h19

Il faut signer un accord globale gagnant gagnant avec la Chine pour l'exploitation du pétrole au Maroc.

Une société mixte 65/35 Maroc/Chine, je suis sure que la Chine ne va refuser
Jaloux ???
Auteur : Bento
Date : le 10 mai 2012 à 18h30
Hey oui les requin de la finance n'ont aucune morale et dans le milieu pétrolier ce sont les rois, en 2000 c'était le roi lui même soucieux d'apporter du bonheur aux marocains en a fait l'annonce en grande pompe... et vas savoir qui a profité de l'annonce? ou si c'est juste se tirer une balle ...
Merci
Auteur : ElChamali
Date : le 10 mai 2012 à 18h37
tu n'as plus qu'à devenir ministre
Facebook