Crise en Espagne : Un journaliste propose de vendre Sebta et Melilia au Maroc

La crise économique espagnole mènera-t-elle l'Espagne aux pires extrémités ? Un journaliste galicien propose, entre cynisme et ironie, de vendre Sebta et Melilia au Maroc pour renflouer les caisses du royaume ibérique. 

Sebta et Melilia à vendre ?

L’information est passée sur la quasi-totalité des chaines européennes : un quart de la population active de l’Espagne est au chômage. « Dans un contexte de crise, avant de démanteler la santé ou l’éducation, il convient de penser à des formules plus imaginatives », estime, dans un article, vendredi 27 avril, Horacio Vixande, journaliste pour le site Galicia Confidential. Il propose de « Vendre Ceuta et Melilla ».

L’article du journaliste n’est, certes, qu’une provocation, mais elle met le doigt, avec beaucoup de cynisme et d’humour à la fois sur la situation dramatique de l’Espagne et sur les injustices « colonisantes » qui persistent aujourd’hui dans le monde « C’est une bonne affaire : vendre à quelqu'un quelque chose qui est déjà à lui. Certes, nous expliquons depuis longtemps que Ceuta et Melilla étaient à nous bien avant que le Maroc existe en tant qu’État, mais c'est ce qu'il se passe avec presque tous les pays africains, qui sont nés après que, nous, Européens, nous ayons mis un terme à leur colonisation. C’est ainsi, nous, les colonialistes, nous sommes des cyniques », explique Horacio Vixande. Ce faisant, il défait d’un geste l’un des arguments clés utilisé par l’Espagne pour défendre son autorité sur Sebta et Melilia : les deux enclaves étaient siennes avant la création du Maroc.

Pour expliquer qu’un tel accord, qui rappelle le rachat par les Etats Unis de la Louisiane à la France, en 1803, est envisageable, le journaliste prend pour exemple la société espagnole Repsol, récemment chassée d’Argentine, où elle exploitait du pétrole. Elle demande aujourd’hui dédommagement. « Repsol demande à l’Argentine 8 milliards d’euros pour des puits de pétrole qui appartiennent déjà aux Argentins. » Il ajoute que de la même façon que l’Espagne vendrait tous ses biens pour pouvoir récupérer Gibraltar, le Maroc serait prêt à payer pour voir Sebta et Melilia revenir au royaume cherifien.

Attention, « l'opération doit se faire immédiatement, selon le journaliste, avant que les Marocains ne découvrent que nous ne pouvons plus défendre ces deux enclaves coloniales qu’avec des vagues et des bâtons et que n'avons plus tellement envie de le faire », précise-t-il.

Vendre la Galicie au Portugal

L’ironie et le cynisme d'Horacio Vixande ont vexé les Espagnols de Mélilia. L’un d’entre eux, GC Alberto, un Mélillien offensé, se défend, avec les mêmes armes : « je propose de vendre toute la Galice au Portugal à la moitié du prix de ce que valent Melilla et Ceuta puisque nos voisins portugais sont également dans une crise profonde et que leur situation économique est difficile. L’offre doit donc être proportionnelle.

Dans toute l’affaire aucun chiffre n’a été prononcé, combien le Maroc est-il prêt à mettre sur la table alors que la production céréalière, cette année, sera diminuée de moitié ?

Suivre Yabiladi
chamal
Auteur : fassia4
Date : le 11 mai 2012 à 11h14
pourquoi vendre ,les deux villes sont marocaines ,elles sont sur le territoire marocains ça sera bien de les données et faire la paix
@pashas : je ne suis pas d'accord
Auteur : berhoc
Date : le 02 mai 2012 à 13h22
En 1387, La ville de Sebta appartenait au royaume de Fes,
En 1415, les Portugais s'emparent de la ville
En 1580 et après la mort de Sébastien 1er, le Portugal fait partie du royaume de l'Espagne et ainsi Sebta est considéré comme ville espagnol.
En 1640 : Le Portugal déclare son autonomie de l'Espagne mais Sebta est resté une ville espagnol malgré que ce sont les portugais qui l'ont conquis.
En 1668 : Le Portugal déclare d'une manière unilatérale que Sebta est sous la souveraineté espagnol.
Le Maroc à toujours lutté (Sultan et peuple) pour restituer ces 2 villes pendant les 3 siècles qui ont suivi sa colonisation, Mly Ismail a encerclé la ville de Sebta pendant 34 ans, et Mohamed ibn Abdillah a encerclé Melilia pendant 2 ans avant la guerre de Tetouan.
Ce n'est qu'après l'indépendance que le Maroc a commis des erreurs comme le fait de n'avoir rien réclamé une fois il avait intégré les Nations Unis,...
Le meilleur historien qui maîtrise bien l'histoire de ces 2 villes n'est autre que Mr Mohamed Ibn Azouz Hakim.
Si vous avez une autre source qui confirme bien que le Maroc a vendu ces 2 villes, pouvez me la communiquer pour m'aider svp?
Le but n'est pas de prouver qui maîtrise le mieux l'histoire du Maroc ou de chercher d'alimenter nos préjugés sur une telle ou telle dynastie mais de pousser notre esprit critique jusqu'au bout.



Dernière modification le 02/05/2012 13:30
D'accord avec pashas,le Sultan de cette Monarchie Alaouite a cédé ces territoires pour assurer sa sécurité et garder le Trône.....
Auteur : Chibani2
Date : le 02 mai 2012 à 08h12
Voilà au moins un ou une citoyenne qui connait l'histoire de son pays.
Le Sultan a cédé Ceuta,Melilla,Sidi Ifni,des points stratégiques pour l'ennemi et les colons pour assurer sa protection.
Bcp de citoyens ignorent leur histoire et la Monarchie au pouvoir actuellement doit se poser la question comment récupérer ces deux enclaves.
Dernière modification le 02/05/2012 08:15
melilla.
Auteur : pashas
Date : le 01 mai 2012 à 19h07
normale faut pas oublier que le Maroc a vendu ces deux territoire!
Crise en Espagne
Auteur : WIEMFEN
Date : le 01 mai 2012 à 15h49
Mmm... Quelle drôle de question, d'humour???

Moi je le veux, c t le souhait de Feu sa Majesté Hassan II, et beaucoup de marocains le veulent aussi.

Quand tu arrives au Port, tu penses déjà que tu es au Maroc mais quand tu vois la Guardia Civil, tu penses "Oh mince, ils sont encore là eux".

C'est bien beau qu'un journaliste tente une approche, mais qu'en est-il du gouvernement et c là le hic comme pour le Sahara et que ce doucument que l'Espagne a en sa possession.

Et économiquement parlant, l'Espagne ne lâchera pas prise, la pêche aux sardines et au gros thon si convoité c bien aux environs qu'il prospère et bien.

Une plaisanterie oui bien ironique au demeurant et peu irréaliste!!!

Wiem
Facebook