Attentat de l'Argana : 1 an après, la plaie n'est toujours pas cicatrisée

Une cérémonie s’est déroulée ce samedi 28 Avril afin de rendre hommage aux victimes de l’attentat à la bombe sur la célèbre place Jamâa el-Fna. 17 personnes, dont 8 Français et 2 marocains avaient perdu la vie. Le chef d’Etat Français et le souverain Marocain, représentés par leurs ministres de la Justice respectifs, ont adressé des messages aux participants de la triste commémoration. Cet attentat à Marrakech, avait porté un coup dur au tourisme au Maroc.

Le ministre français de la Justice Michel Mercier et son homologue marocain Moustapha Ramid. /Afp/Abdelhak Senna

L'Argana n'a toujours pas rouvert et la même bâche recouvrait la façade à la veille du premier anniversaire de l’attentat meurtrier perpétré dans ce café sis à la place Jamaa El Fna à Marrakech. A l’occasion de la commémoration hier samedi 28 Avril du triste évènement, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid a donné lecture d’un message du Roi Mohammed VI.

« Nous avons une pensée émue et révérencieuse pour la mémoire immaculée de victimes sur lesquelles le destin a jeté son dévolu à cet instant précis, au sein d'un espace faisant partie du patrimoine mondial de l'humanité, dans une ville paisible et tranquille, qui a toujours ouvert ses bras et son cœur à ses visiteurs. Nul parmi ces victimes ne pouvait s'imaginer être la cible de cette abominable agression », a fait savoir le souverain.

Des familles et proches des victimes ainsi que plusieurs personnalités officielles ont pris part à la cérémonie : lâcher de 17 colombes, distribution de roses. Une stèle portant les noms des victimes a également été édifiée sur place.

Le ministre Français de la Justice et des Libertés, Michel Mercier représentait le président Nicolas Sarkozy. Ce dernier a exprimé dans un message sa gratitude à « Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour les innombrables attentions que le Souverain a eues dès les premières minutes de cette tragédie » mais aussi aux autorités marocaines « pour les efforts déployés en vue d'appréhender l'auteur de l'attentat et rendre justice aux victimes ».

En effet, le principal accusé Adil Othmani et son complice Hakim Dah ont été condamnés en appel, le 9 mars dernier,  à la peine capitale. Les familles des victimes françaises avaient manifesté leur satisfaction à l’instar de Jacques Maude, un proche d'une des victimes : « Je peux faire mon deuil maintenant ».

Le tourisme a-t-il du mal à se relever à Marrakech ?

Premier attentat à être perpétré au Maroc depuis 2003 et bien qu’il n’en soit pas la seule cause, l’explosion du café Argana a contribué à la baisse du tourisme dans la ville ocre. Si globalement, la demande touristique sur le Maroc a reculé en 2011 et que « l’année a été difficile » selon le président de la Fédération nationale du tourisme, Ali Ghannam, plusieurs commerçants, hôteliers ou restaurateurs s’accordent pour confirmer que « l’attentat a eu une répercussion sur l’activité touristique ».

Selon des explications du Conseil régional du tourisme de Marrakech au quotidien marocain Le Soir Echos, « la perte en termes de nuitées dans les hébergements classés, a été de 9 % sur l’année 2011 ». En outre, « les trois premiers mois de l’année 2012 n’ont pas inversé la tendance, bien au contraire, puisque selon des estimations de la Wilaya de Marrakech, une baisse de 15 % des nuitées et de 10 % des arrivées a été enregistrée pour ce premier trimestre 2012. « 2011 était l’année de la crise économique, du Printemps arabe, du Mouvement du 20 février puis d’Argana. Le Maroc a tout encaissé, et on en sort peu à peu », s’est exprimé Abdellatif Abouricha, responsable communication du Conseil régional du tourisme.

Incompréhension, douleur, tristesse : les esprits et les cœurs avaient communié à l’unisson le 28 avril 2011. Une année plus tard, un olivier a été planté en signe de paix, rappelant que Marrakech est une destination synonyme d’accueil et de coexistence pacifique entre toutes les religions et civilisations.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook