Sahara : Il n'y aura pas d'élargissement du mandat de la Minurso

Après deux semaines de controverse sur le rapport de Ban Ki-moon sur le Sahara, la raison a fini par l’emporter. Le conseil de sécurité a mis sous le boisseau les demandes de l’élargissement des prérogatives de la Minurso. Un revers pour le Polisario.

Les quinze membres du conseil de sécurité se sont mis d’accord, aujourd’hui, sur le projet d’une nouvelle résolution sur le Sahara. Des sources avancent que cette fois, ce sont les Américains qui seraient à l’origine de sa rédaction, bien entendu avec la participation des autres pays du Groupe des Amis du Sahara (France, Russie, Grande-Bretagne, Espagne et Etats-Unis). Une implication qui a nettement atténué la teneur du rapport du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Dans l’ensemble, le texte s’inscrit dans la même ligne que la précédente résolution 1979 votée en avril 2011. La prorogation du mandat de la Minurso, pour une année supplémentaire, est acquise mais sans l’élargissement de ses prérogatives à la surveillance des droits de l’Homme au Sahara. Une mise à l’écart nullement appréciée par le représentant de l’Afrique du sud au conseil de sécurité, Baso Sangqu. Dans des déclarations à l’agence Reuters, le diplomate n’a pas caché sa « déception ». Il aurait souhaité que la nouvelle résolution exige du Maroc, et de la manière la plus ferme, de lever son opposition à élargir le mandat de la Minurso.  Même son de cloche auprès  d’un responsable du Polisario, présent à New York. Ahmed Boukhari, autrefois représentant du Front à Madrid et Alger, a souligné à l’agence Reuters qu’« une fois de plus, le Conseil de sécurité a sacrifié les droits humains au Sahara occidental ». Une position qu’il attribue à l’ «appui aveugle de la France à son premier client dans la région, le Maroc ».  Ce revers annoncé du Polisario et de ses soutiens au conseil de sécurité atteste de la volonté de la communauté internationale de ne pas brouiller davantage les cartes dans la région. Par ailleurs, toute modification du mandat original de la Minurso est synonyme d’une révision totale des prérogatives de cette mission de l’ONU, mise en place en 1991 pour superviser le cessez-le-feu entre le Polisario et le Maroc.

Dans le même dossier
Suivre Yabiladi
proverbe
Auteur : tajallabaite
Date : le 24 avril 2012 à 11h17
( la caravane avance et les chiens aboient)
Le Maroc est entrain de montrer patte blanche à l'UE.
Auteur : Chibani2
Date : le 24 avril 2012 à 08h27

Le Sahara partie pas encore gagnée,Hassan II a vendu la peau de l'Ours avant de l'avoir tué,comme bon musulman avant de l'avoir égorgé.
Et voilà où se trouve le Maroc et mes concitoyens ceux qui payent le prix fort.
Car Sa Majesté,ses Conseillers à la Fassi El Fihri,Ben Himma,Majidi,Azoulay,Znagui etc... continueront toujours à faire la danse du ventre à l'UE et l'ONU,en même temps ramper et montrer patte blanche pour que les résolutions proposées par ce Monarque qui veut garder la face soient accéptées....
Nations et nation
Auteur : virtua1
Date : le 24 avril 2012 à 01h04
Nous avons l'amitié des grandes nations de ce monde ,les mercenaires du Polisario ont la nation d'à coté celle de plus de 100 000 égorgés par leurs frères.
tu peut pas teste le Maroc ! ! !
Auteur : zinedema
Date : le 23 avril 2012 à 20h37
Merci à nos alliées surtout au américains et au français fidèlement à nos côtés depuis toujours ! une grosse baffe à nos ennemis l'algérie en tête suivies de c'est sbires du désert et l'afrique du sud vous vouliez faire coalitions contre qui hein ? contre le Maroc ? le Maroc vous à couché ! ! !
Facebook