Les Marocains en Libye au centre des préoccupations gouvernementales

Le gouvernement Marocain œuvre pour que les MRE de Libye puissent bénéficier des conditions optimales en matière de scolarisation. D’après le ministre délégué chargée des MRE monsieur Mohamed Ameur, le Maroc veut à travers cela, limiter l’impact de la décision qui avait été prise par les autorités libyennes l'année dernière stipulant que les enfants d’étrangers devront être exclus de la gratuité de l’enseignement en Libye.
M. Ameur a rappelé lors de cette rencontre organisée Samedi dernier à Tripoli, que le Maroc donne des signaux forts en matière d’aide aux familles surtout les plus démunies d’entre elles pour scolariser leur enfants tout en rappelant le dernier discours royale à l’occasion de la fête du trône, qui stipulait clairement que les familles surtout les plus pauvres doivent être aidés pour pouvoir supporter les différentes charges relatives à la scolarisation de leurs enfants.

D’un autre coté, le ministre a vivement appelé les Marocains installés en Libye à présenter des réclamations et des recommandations pour rectifier le tir gouvernemental à cet égard pour permettre la mise en valeur de la communauté MRE surtout en Libye, pays qui connaît un développement considérable. M. Ameur a par ailleurs salué le climat favorable dans lequel vivent les Marocains de Libye.

Plusieurs personnalités ont assisté à cette rencontre à savoir les représentants des ministères des Affaires étrangères et de la coopération, de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, ainsi que la participation de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l'étranger et des membres de l'ambassade et du consulat du Maroc à Tripoli.

Suivre Yabiladi
Soyez le premier à donner votre avis...
Facebook