Sport
Destination inconnue pour Marouane Chamakh à une semaine de la reprise
L’international marocain de Bordeaux, Marouane Chamakh, désireux de traverser la Manche, a durcit le ton et est disposé à ne pas reprendre la Ligue 1 avec son équipe. A quelques jours de la reprise du championnat, le temps presse et l’Angleterre semble s’éloigner de l’attaquant bordelais.
Destination inconnue pour Marouane Chamakh à une semaine de la reprise
Marouane Chamakh était absent dimanche dernier lors de la victoire des siens contre Villarreal pour motif de maladie. Mais certains médias avançaient qu’il était à Londres pour les discussions d’un éventuel transfert à Arsenal. Interrogé sur cette absence pour le dernier match de préparation, l’entraîneur Laurent Blanc a confirmé sur les ondes de la radio Europe 1 que son attaquant était bel et bien souffrant. « Marouane était malade. Je l'ai eu samedi soir au téléphone, malade. Je sais que ça peut vous paraître bizarre... », a-t-il dit.

Le joueur a fustigé l’attitude de ses dirigeants, avouant qu’il ne prolongerait pas son contrat avec Bordeaux, qui arrive à terme en juin prochain. « Je suis en colère, je suis même dégouté. Je ne comprends pas pourquoi on me fait ça (...). Aller à Arsenal, c'est mon rêve. Ce que demande le club n'est pas juste », déclare t-il dans les colonnes de L'Equipe. Le champion de France 2009 a refusé de laisser partir son joueur à Sunderland, qui avait pourtant manifesté un intérêt. «On me dit que Sunderland n'est pas un club pour moi. Mais depuis quand un club choisit-il la future équipe d'un joueur ?», s’insurge t-il. A présent il peut dire adieu à cette équipe du Nord-est de l’Angleterre, qui a déjà engagé Darren Bent.

Arsenal, le club entraîné par Arsène Wenger s'est montré également intéressé par le Marocain, ce qui devait en principe, faciliter les choses, vu qu’il souhaite évoluer lui-même à l'Emirates stadium. Mais le club londonien a fait une offre concrète de 8 millions d'euros, jugée insuffisante par les Girondins, qui réclament entre 18 et 20 millions.

Jean-Louis Triaud, le président bordelais reste indifférent au sort de Chamakh. Joint au téléphone par la radio RMC, il a répondu qu’il ne laissera pas son attaquant à moins d'une belle offre. « On a dit qu'on faciliterait son transfert vers un grand club, mais pas qu'on ferait n'importe quoi, explique t-il. Si Gomis (transféré de Saint-Etienne à Lyon) vaut 15 millions d’euros, Marouane en vaut au moins autant. Vous savez, moi je n'attends rien. Arsenal a fait une offre lundi dernier. Depuis je n'ai plus eu de contact avec eux. C'est à eux de se prononcer».

Les Girondins chercheraient déjà un remplaçant à Chamakh selon Eurosport. Il pourrait être l'attaquant international sénégalais de Fulham, Diomansy Kamara. Les deux parties auraient entamé des discussions mais Jean-Louis Triaud s'en défend. Affaire à suivre.

Chamakh a conclut en affirmant à L’Equipe: « Là franchement, je n'ai pas la tête à commencer la saison avec Bordeaux. ». Que se passera t-il le 9 août sur la feuille de match face à Lens ?

Ibrahima Koné
Copyright Yabiladi.com