News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Sport
Le rugby marocain s’offre le «Tanger 7’s»
Le Tournoi international de rugby, «Tanger 7’s», s’est clôturé en apothéose avec un podium 100% marocain. Une place pour le tournoi marocain dans le circuit international est presque assurée.
«Beaucoup d’essais, beaucoup de plaquages, beaucoup de punch et beaucoup de plaisir… C’était très sympathique et, sur le plan sportif, nous avons beaucoup gagné, car le niveau a beaucoup évolué par rapport à l’année dernière», c’est en ces termes que Saïd Zniber, président de la commission sportive de la Fédération royale marocaine de rugby et président de l’Association de Rugby de Tanger (ART), commente la seconde édition du «Tanger 7’e», qui vient de conclure ses derniers débats.

Arrivée à terme le week-end dernier, cette deuxième mouture a connu la consécration du rugby marocain. En effet, la sélection nationale de rugby à 7 s’est adjugé, pour la seconde fois, la plus haute marche du podium du « Tanger 7’s ». En match final, les ruggers marocains ont disposé de la sélection de l’AIN (France), sur un score de 33 à 29. «Nous avons eu une très bonne finale et le score de 33-29 atteste que c’était d’une combativité particulière », souligne Saïd Zniber. Le COC de Casablanca, quant à lui, s’est accaparé la seconde marche du podium, sur le compte de la sélection de Grenade (Espagne) sur le score de (40-12). Jamais deux sans trois, dit-on. En effet, les rugbymen de l’équipe WASK de Casablanca feront «des mains et des pieds» pour rafler la place encore vacante sur le podium, après avoir écrasé la formation des coopérants français au Maroc. Le score de 40-5 se passe de tout commentaire. Cependant, ces scores-fleuve ne sont aucunement significatifs d’une disparité galactique entre les niveaux techniques des formations. Loin de là. Ce qu’il faut retenir, c’est que le rythme trop élevé des tournois de rugby à 7 nécessite une bonne dose de gestion. Cela veut tout simplement dire que les équipes qui se sont fait « défoncer » n’ont pas su gérer l’ensemble de leurs matchs, sur le plan physique, bien entendu.

Grâce à cette deuxième victoire au « Tanger 7’s », l’équipe nationale de rugby à 7 est en bon chemin pour remporter la Coupe d’Or du tournoi.

Lors de cette édition, les 33 matchs au menu ont été égrenés à la minute près. Car, il faut rappeler que le rugby à 7 est une sorte de compétition marathon, avec des matchs qui se succèdent à une cadence infernale. Ceci est, d’autant, pour ne pas déplaire au public. En effet, 7 ruggers de chaque côté au lieu de 15 dans chaque équipe a le mérite de présenter une pelouse dégagée, chose qui permet une plus grande mobilité des joueurs, d’une part, en plus d’un suivi minutieux de la part du spectateur d’autre part.

À l’issue du tournoi, la satisfaction était générale dans le rang des 6 nationalités participante. De plus, les autorités de la ville de Tanger ont été plus présentes que d’habitude, avec, comme point d’orgue, la remise des trophées par le secrétaire général de la Wilaya. Un geste que l’on peut percevoir comme le début de la fin de la marginalisation dont faisait objet, jusque-là, le ballon ovale dans la ville du Détroit.

Par ailleurs, le succès de cette deuxième édition est à même de lancer le processus de son intégration dans le calendrier international de la Fédération international de rugby (IRB). Saïd Zniber est, en effet, en phase de défendre, les jours à venir, auprès de l’IRB, le dossier du «Tanger 7’s» dans cette perspective.

Abdelhakim HAMDANE
Source : Aujourd'hui le Maroc