News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Societe
Projet de liaison fixe Afrique-Europe à travers le détroit de Gibraltar
Dans le cadre des relations de coopération entre les Gouvernements du Maroc et de l’Espagne pour l’étude en commun du projet de liaison fixe Afrique-Europe à travers le détroit de Gibraltar, le Ministre marocain de l’Equipement et du Transport, M. Karim GHELLAB, et la Ministre espagnole de Fomento, Mme Magdalena ALVAREZ, ont présidé une réunion de travail sur le progrès réalisé dans le développement du projet et particulièrement, les travaux de la Campagne de forages profonds offshore qui se déroule actuellement dans les eaux du détroit de Gibraltar.
La réunion a eu lieu à Tanger, le 13 juin 2005.

Il est rappelé que la solution en étude pour la liaison fixe, consiste en un tunnel ferroviaire de 38 km de longueur totale, dont 28 km creusés sous la mer - entre Pointe Malabata au Maroc et Pointe Paloma en Espagne-, c’est-à-dire le long du seuil qui, avec sa profondeur maximale de 300 m, constitue la route la moins profonde entre l’Afrique et l’Europe et présente de ce fait, la meilleure combinaison entre la profondeur et la longueur du tunnel.

Parmi les domaines d’études du Projet, l’aspect géologique en est évidemment un facteur clé. Par conséquent, il est toujours l’objet d’une attention particulière dans le processus d’études en cours.

C’est ainsi que ce processus a connu la réalisation de nombreuses campagnes de prospections marines par pratiquement toutes les méthodes applicables et, en particulier, par la méthode consistant en la réalisation de forages en mer, sûrement la plus directe, mais aussi la plus onéreuse. C’est à ce dernier type d’investigation qu’appartient la dénommée « 4ème Campagne de Forages dans le Détroit », lancée depuis janvier 2005 et se poursuivant à nos jours.

La 4ème Campagne concerne les investigations dans la partie la plus profonde du Seuil du Détroit, aux fins de lever certaines interrogations géologiques de grande importance pour le projet à travers la réalisation d’un linéaire total de 1.750 m répartis sur 7 forages dont la programmation sera réajustée en fonction des résultats obtenus au fur et à mesure du déroulement de la campagne. Elle se réalise à l’aide d’un bateau foreur à positionnement dynamique, le Kingfisher (longueur, 90 m) assisté d’un bateau de garde, l’E.Eva (longueur, 35 m), dans le cadre des contrats de services respectifs, adjugés conjointement par la SNED et la SECEG, c’est-à-dire les sociétés marocaine et espagnole chargées des études de la liaison fixe du Détroit.

La Campagne précitée constitue une des plus importantes opérations entreprises jusqu’ici dans le processus d’études de la liaison fixe, aussi bien pour ce qui est de sa signification pour la formulation de l’avant projet primaire du projet, qu’en ce qui concerne le fait technique même d’avoir réussi, à l’aide d’un bateau à positionnement dynamique, dans l’exceptionnel régime de courants marins du Détroit, des forages de plus de 325 m de pénétration sous une tranche d’eau de 275 m, à partir du niveau de la mer.

La Campagne en cours a atteint à fort pourcentage, les objectifs escomptés et le programme complémentaire de forages, prévu d’ici à la fin de celle-ci, permettrait d’ouvrir la voie à l’élaboration de l’avant projet primaire du tunnel et au lancement, dans les délais prévus, des travaux du tronçon sous marin de la galerie de service en tant que galerie pilote.

Source : L'Opinion