News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Societe
Action devant l'ambassade du Maroc de Mme Ait Sirahal
Mme AIT SIRAHAL décide de s’installer tout les vendredi de 16h à 19 h devant l’ambassade du Maroc en protestation contre l’impunité qui touche les policiers marocains responsables de la mort de son mari.
J’ai vu de mes propres yeux la police soulever mon mari menotté et le jeter contre le mur du commissariat de Marrakech. AIT SIRAHAL Mohammed, mon conjoint immigré marocain de 52 décède l’hôpital IBN ZOUHR à Marrakech quelques heures après avoir subi des tortures par la police marocaine (suite à une banale altercation).

Depuis le 25/07/2002 jour de la mort de mon mari, avec mes enfants, Achraf, Fahd, Wassime et leurs grands parents nous n’avons pas cessé de faire tous les recours auprès de l’administration Marocaine en France et au Maroc même afin que les policiers coupables de ce crime odieux soient jugés.

Des associations Marocaines, comme l’association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), l’Association des Travailleurs Immigrés en Espagne (ATIME), Association de la jeunesse Maghrébine de Bruxelles, l’Association des Travailleurs Marocains de Hollande (KMAN), l’Association de défense des droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM)…, de simple citoyens, mais aussi l’ONG américaine Humain Rights Watch, se sont indignés par le fait qu’aucun des policiers qui ont participé aux séances de torture n’a été suspendu de ses fonctions.

Je viens de rentrer du Maroc, ou la cour de « Justice » Marocaine de Marrakech a reporté au 1 mars l’étude du dossier et cela pour la 15 ème fois !!

Parce que je refuse que les agents de l’état jouissent d’une impunité totale, parce que, même si je suis une simple femme immigrée, vivant de son travail pour élever mes enfants et aider ma famille au bled, j’exige que justice soit faite et que les coupables soient jugés. C'est le seul moyen d’honorer la mémoire de mon mari et de me permettre de vivre avec dignité.

Pour la 15ème fois, je repars au Maroc, grâce à mes petites économies de gardienne d’immeuble parisien, pour défendre la mémoire de mon conjoint lors du prochain procès prévu le 1mars 2005 au tribunal pénal de Marrakech.

Par ailleurs, j’ai décidé avec mes enfants, et le soutien de mes amis, de m’installer, avec les photos de mon conjoint, devant :
l’ambassade du Maroc
5, RUE LE TASSE 75016 PARIS (Métro TROCADERO)
tout les vendredi de 16 h à 19h et cela a partir du vendredi 25 février 2005.


J’arrêterai mon action le jour ou la justice marocaine rendra un jugement équitable et punira les lâches qui torturent et assassinent un immigré qui voulait juste passer des vacances dans son pays d'origine avec sa famille.

J’ai plus que jamais besoin de votre soutien, interpellez les autorités marocaines, venez me rejoindre devant l’ambassade tous les vendredi, envoyez vos messages de soutien, apportez moi conseil pour que je puisse garder espoir dans la justice de mon pays et de ses institutions.

Paris le lundi, 21 fév. 2005
Madame Zoubida AIT SIRAHAL
Tel : 01.43.95.04.93

Envoyez vos fax de solidarité et de contestation aux :
Ambassadeur du Maroc en France: 0145202258
affgeneral@amb-maroc.fr

Premier Ministre : 00 212 37 76 86 56

Copie de vos envois à :
HAJI Youssef administrateur du réseau ATMF
mail : hajiyoussef@yahoo.fr
tél : 0610594063
fax : 03.27.98.14.76

Source : Communiqué de presse