News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Societe
Tombes profanes à Arras : un motif raciste
3 personnes, deux majeurs et un mineur, ont reconnu avoir agi par motivation raciste.
Deux majeurs de 22 ans et un mineur de 16 ans ont reconnu avoir profané jeudi 52 tombes musulmanes du cimetière militaire Notre-Dame-de Lorette, près d'Arras, par motivation raciste, a annoncé dimanche le procureur de la république d'Arras, Jean-Pierre Valensi. L'annonce de cette profanation avait suscité de nombreuses réactions d'indignation.

Les deux majeurs devaient être présentés dimanche à un juge d'instruction et le mineur à un juge des enfants pour être mis en examen pour "dégradations graves commises en réunion et à raison de la race ou de la religion", a précisé le procureur qui a requis leur placement en détention provisoire.

Deux jeunes femmes, qui avaient été placées en garde à vue vendredi avec les trois jeunes hommes ont été mises hors de cause, a ajouté le procureur.

"Ils ne savent pas ce qu'est la religion musulmane"

"Les auteurs présumés ont été animés par une conviction assez confuse, une idéologie nazie ou néonazie et skinhead, l'un d'eux a déclaré qu'Hitler était son idole", a déclaré Jean-Pierre Valensi. "Ils sont dans leur idologie et ils n'en peroivent pas la gravit, et notamment en quoi ils ont atteint une communauté. Je pense qu'ils ne savent même pas exactement ce qu'est la religion musulmane", a précis le procureur. "Les faits avaient été minutieusement préparés. Ils avaient repéré les lieux, ils avaient acheté des bombes, ils s'étaient réparti chacun une range (de tombes peindre, ndlr) (...) et ils avaient utilisé des cagoules", a expliqué M. Valensi.

Les trois jeunes, qui avaient un casier judiciaire vierge, encourent cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende.

Source: Le Figaro