News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Economie
Maroc - Tourisme : Plus de 50 milliards d’investissements pour le secteur
Malgré une conjoncture difficile, les investissements continuent à tirer vers le haut le secteur touristique national. Depuis 2007, plus de 50 milliards de dirhams de conventions d’investissement ont été signées entre l’Etat et les investisseurs. Ils ont permis la création de plus de 48 000 lits supplémentaires et créés plusieurs dizaines de milliers d’emplois.
Maroc - Tourisme : Plus de 50 milliards d’investissements pour le secteur
Crise ou pas, la dynamique des investissements touristiques ne semble pas fléchir. En effet, un peu plus de 50 milliards de dirhams d’investissements touristiques ont fait l’objet de signatures de conventions d’investissements entre opérateurs locaux et/ou étrangers et l’Etat marocain entre 2007 et 2009.

Hors investissement liés aux stations des plans touristiques (Azur, Madaa’In et Biladi), plusieurs projets d’investissements d’envergures continuent à être lancés dans les grandes villes touristiques du Maroc. Rien que pour 2009, les différents projets d’investissement annoncés et ayant fait l’objet de signature de convention d’investissement ont atteint 10,8 milliards de dirhams et ils devraient créer la bagatelle de 9 000 emplois directs. «Ces investissements démontrent la confiance des investisseurs pour les fondamentaux de notre pays», a souligné le nouveau ministre du Tourisme, Yassir Znagui, lors du Moroccan Travel Market, le Salon international des professionnels du tourisme de Marrakech, qui s’est déroulé les 14, 15, 16 et janvier 2010.

Si l’aménagement des cités «Attalayoum» et de «Marchica» à Nador constitue l’annonce phare de l’année 2009, avec un investissement de 7 milliards de dirhams pour la première tranche de ce projet qui nécessitera un investissement global de 46 milliards de dirhams, plusieurs autres programmes d’investissements hôteliers et touristiques ont été annoncés par des opérateurs nationaux et étrangers et ont fait l’objet de signature de conventions d’investissement.

C’est le cas d’Accor Hospitality qui s’est engagé sur un investissement de 1,5 milliards de dirhams devant permettre au leader du secteur hôtelier marocain de faire passer de 15 à 25 le nombre de ses unités hôtelières à l’horizon 2013 tout en accordant une attention particulière à l’hôtellerie économique (EtapHotel et Ibis). Actif Invest et le groupe français, «Nouvelle Frontière» investissent 618 millions de dirhams sur une unité de 800 chambres.

Pour sa part, HParteners réalisent 2 unités hôtelières à Marrakech d’une capacité de 514 lits pour un montant de 230 millions de dirhams. Le Domaine Palm mise sur 2 hôtels à Marrakech pour un investissement de 1 180 millions de dirhams. Quant au Groupe Saham, il construit un hôtel pavillon à Marrakech. De même, Pierre & Vacances et la CDG vont investir 1,1 milliard de dirhams sur la période 2009-2012 pour la réalisation de résidences touristiques (1 740 appartements et résidences) d’une capacité de 15 000 lits sur 4 sites (Marrakech, Rabat, Fès et Casablanca).

Grâce à cette dynamique des investissements touristiques, le Maroc est passé de la réalisation de 1 500 lits en moyenne - sur la période allant de 1980 à 2000 - à plus de 8 000 lits en moyenne annuelle sur la période 2003-2008. Et pour 2009, une capacité de 13 000 lits supplémentaire a été enregistrée dont 40 % pour la seule ville de Marrakech. Ainsi, la capacité litière du secteur est passée de 97 000 lits en 2001, dont une importante partie non commercialisable, à plus de 162 000 lits classés, actuellement.

Malgré cette dynamique des investissements, on semble encore loin des objectifs de 230 000 lits programmés pour 2010 prévus dans le cadre de la «Vision 2010». Néanmoins, cette politique aura tout de même permis la création de plus de 50 000 emplois directs depuis son lancement en 2001.

Rachid Hallaouy
Copyright Yabiladi.com