En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

News Forum MediaTIC Islam Yabiladies Rencontres العربية Connexion
Economie
Le Maroc, "premier de la classe" en investissements étrangers en Afrique
Le Maroc a battu en 2003 tous les records d'investissements directs étrangers (IDE) en Afrique avec un total de 2,3 milliards de dollars, rapporte l'hebdomadaire international "Jeune Afrique/L'intelligent" (JAI) dans un numéro hors série consacré au classement exclusif 2005 des 500 premières entreprises africaines.
Pour le magazine, la privatisation de la Régie des Tabacs, rachetée 1,3 milliard d'euros (1,6 milliard de dollars) par le groupe franco-espagnol "Altadis", a procuré l'essentiel de ce montant.

Rappelant qu'en 2002 - année exempte de privatisations - le Maroc avait recueilli 480 millions de dollars d'IDE et que dans les années 90, leur moyenne annuelle s'élevait à 500 millions de dollars, la publication relève que les entreprises françaises assurent la moitié de ce flux.

L'investissement étranger existe en dehors des privatisations et concerne des secteurs diversifiés, tels la confection, le tourisme, les centres d'appels, l'électronique, les équipements automobiles et l'industrie aéronautique, précise la revue, ajoutant que ces investissements entraînent des transferts de technologie et de savoir-faire et fournissent des emplois à des salariés de plus en plus qualifiés.

"J.A.I" rappelle à cet égard que le groupe franco-italien "STMicoelectronics" a investi près de 500 millions de dollars en trois ans pour une unité de composants électroniques "high-tech" à Bouskoura, en embauchant 2.000 salariés.

Source : MAP